Onirik
Collection Azur : février 2011
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le samedi 9 avril 2011.
Editeur : Harlequin

Une bouleversante nouvelle de Lindsay Armstrong

JPEG - 8.7 ko
Une bouleversante nouvelle

Présentation de l’éditeur

Surprise par une terrible tempête alors qu’elle rentre chez elle en voiture, Bridget est secourue par un homme, Adam Beaumont, dont le courage n’a d’égal que l’arrogance... et le charme. Bien qu’irritée par le caractère autoritaire de son sauveur, Bridget sent peu à peu ses réticences s’évanouir devant son irrésistible sourire. Et au cours de la nuit qu’ils doivent passer dans une cabane isolée, dans l’attente des secours, elle cède au désir qui la pousse vers Adam. Mais cette nuit qu’elle croyait sans lendemain va avoir des conséquences imprévues...

Avis de Valérie : avis -

Il y avait de quoi faire une romance réussie avec une telle introduction. L’héroïne se perd dans les territoires presque sauvage de l’Australie du nord, et se retrouve sous un déluge alors que l’environnement est déjà particulièrement hostile. Elle manque de mourir plusieurs fois avant d’être rejointe par un homme dans la même situation. Une nuit plus tard ils se séparent et bien sûr, moins d’un an après Bridget se découvrira enceinte.

Ce qui cloche c’est le ton, le style. Souvent maladroit, manquant de cohérence et de véritable suivi en ce qui concerne la personnalité des personnages. On est souvent horripilé par les réactions de la jeune femme, qui en devient alors peu crédible.

De plus, on a le sentiment que le français est mal écrit ou mal réécrit. On tique à plusieurs reprises un style passable, des formules peu harmonieuses, sauf une fois où "faire long feu" est employé à bon escient, ce qui est si rare que cela mérite d’être souligné.

A éviter avec regret pour le plaisir raté !


La vengeance à fleur de peau de Jennie Lucas

JPEG - 7.1 ko
La vengeance à fleur de peau

Présentation de l’éditeur

Lorsqu’elle se réveille à l’hôpital et se rend compte qu’elle n’a plus aucun souvenir, Eve sent la panique l’envahir. A son chevet, un homme dont le visage lui est inconnu, et qui se présente comme son fiancé, lui apprend qu’elle a eu un accident de voiture, heureusement sans conséquence sur sa grossesse. Fiancée ? Enceinte ? Eve est totalement désorientée. Un instant, elle espère pouvoir se reposer sur cet homme, Talos Xenakis, pour recomposer le puzzle détruit de sa vie. Ne prétend-il pas l’aimer de tout son cœur ? Mais très vite, elle comprend qu’il s’agit d’une illusion. Car si Talos l’attire irrésistiblement, elle ressent auprès de lui une appréhension diffuse. Comme s’il cachait, sous l’affection qu’il lui témoigne, de plus sombres intentions...

Avis de Kamana : avis +

Pas attrayant par son synopsis c’est tout de même une intéressante romance qui nous est donnée. Jennie Lucas joue ici sur des sujets déjà abordés : l’épouse accidentée qui perd la mémoire et dont l’évènement sied plus ou moins à l’époux pour assouvir sa vengeance ou trouver la vérité et de ce fait, faire souffrir sa femme.

Il faut avouer que l’auteur s’en sort plutôt bien grâce à une intrigue, un secret qu’elle cachera le plus longtemps possible au lecteur. Ainsi si vous voulez savoir pourquoi notre beau grec en veut à la belle, vous devrez parcourir les trois quart du livre.

Une fin, certes banale, mais le challenge est réussi !

Le secret des Montoya de Anne Mather

Présentation de l’éditeur

Six mois après la mort de ses parents, Cléo apprend, effondrée, qu’elle a en fait été adoptée. Déterminée à comprendre ce qui s’est passé vingt-deux ans plus tôt, elle part pour l’île de San Clemente afin de rencontrer sa famille biologique, les puissants et richissimes Montoya... qui lui réservent un accueil plus que mitigé. Mais si elle est de taille à affronter cette hostilité, Cléo se sent en revanche très déstabilisée par le désir violent qu’elle ressent aussitôt pour l’héritier de la famille, Dominic Montoya - lui aussi adopté à la naissance. En cédant à ses avances, ne risque-t-elle pas de connaître le même destin que celle qui lui a donné le jour : devenir la maîtresse d’un homme puissant avant d’être abandonnée par lui ?

Avis de Kamana : avis -

Bien que cette romance nous convie au voyage, elle ne nous éveille aucun sentiment exotique. L’auteur n’est pas avare en descriptions sur le décor environnant, on s’imagine très bien la sublime demeure des Montoya, le parfum des plantes de cette île paradisiaque. Il n’en reste pas moins que l’histoire est peu crédible. Tous les efforts pour faire avaler la pilule n’aboutissent qu’à une accumulation d’absurdités.

Vous y croiriez, vous, à une fable comme celle-là ? Cléo apprend qu’elle a été adoptée et qu’elle est la petite-fille de Jacob Montoya, une des hommes les plus riches des Antilles, possédant la sublime île San Clémente. Il a gardé le secret de son existence durant vingt ans, ne cherchant jamais à savoir ce qu’était devenue son unique véritable petite-fille !

Et pour en rajouter, l’auteur nous apporte Dominic, spécimen délectable de la gente masculine, qui pour qu’il n’y ait pas de consanguinité dans sa romance avec Cléo, va miraculeusement être un enfant adopté. Comme c’est arrangeant !

Une histoire mal montée, un livre pour lequel il ne faut guère s’attarder.

Un goût d’interdit de Debbi Rawlings

Présentation de l’éditeur

Tory se l’est juré : pour ses vacances, elle va s’offrir une aventure - une liaison purement sensuelle et sans aucun engagement. D’ailleurs, elle a déjà trouvé le partenaire idéal en la personne de Jack Conners. L’ancien jardinier de ses parents, avec ses yeux sublimes et son corps d’athlète, nourrit ses fantasmes les plus fous depuis l’adolescence. Aujourd’hui, Tory meurt d’envie de découvrir enfin le goût de sa peau. Et qu’importe s’ils n’appartiennent pas au même monde : ce parfum d’interdit ne fait qu’attiser son désir...

Avis de Kamana : avis +

Juste du plaisir et pas de sentiments ! A vouloir trop jouer et fixer les règles à tout bout de champ, on peut finir comme Tory prise à son propre piège.

L’aspect agréable de cette romance est que ce n’est pas la jeune femme qui tombe éperdument amoureuse mais bel et bien notre apollon jardinier. Bien qu’il constate la tournure que prennent ses émotions, Jack fera tout son possible pour que Victoria se rende compte qu’ils sont fait l’un pour l’autre.

La force de son acharnement est admirable, il combattra le caractère borné et fixe de Tory, tentant de lui ouvrir les yeux sur ses torts, et même si la belle le blesse plus souvent que nécessaire, il ne restera aucune rancune juste un besoin vital qu’elle s’ouvre à lui autrement que dans un lit !

Une jolie romance qui relève un peu le niveau des deux autres.


Intenses retrouvailles de Margaret Mayo

JPEG - 5.8 ko
Intenses retrouvailles

Présentation de l’éditeur

Cinq ans plus tôt, Sienna a quitté Adam, son mari, parce qu’elle ne supportait plus qu’il la néglige. Comment aurait-elle pu continuer de vivre auprès de cet homme qu’elle aimait, mais qui s’était lassé d’elle au point de n’éprouver à son égard qu’une froide indifférence ? Mais aujourd’hui, Sienna n’a plus le choix : pour Ethan, son fils de cinq ans, elle doit impérativement renouer avec Adam. Et lui apprendre la vérité qu’elle lui cache depuis tout ce temps. Qu’il est le père de son petit garçon...

Avis de Swolen : avis +

Adam voit sa vie bouleversée. Alors qu’il se consacre entièrement à son travail, la femme qui l’a quitté 5 ans auparavant, le contact pour lui apprendre qu’il a un fils. Il va devoir se battre s’il veut reconquérir la femme qu’il aime toujours et rattraper le temps perdu loin de son fils. Et même si la passion entre Adam et Sienna est vite ranimée, leur passé retient toujours celle-ci.

Une jolie romance, bien écrite, même si le récit reste un peu commun. Un bon moment de lecture, qui satisfera les amateurs de la collection.

Enceinte d’un play boy de Kim Lawrence

GIF - 10.5 ko
Enceinte d’un play boy

Présentation de l’éditeur

Alors qu’elle s’est toujours juré de faire passer sa carrière avant tout, Rowena cède une nuit à l’ivresse du désir dans les bras de Quinn Tyler, un homme très séduisant, certes, mais qu’elle considérait jusqu’alors comme un simple ami. Déstabilisée, elle essaie d’abord de se persuader que ce moment de folie n’aura pas de suite, et qu’elle va pouvoir se consacrer entièrement à son nouveau travail de rédactrice en chef. Mais, très vite, elle doit admettre que la nuit passée avec Quinn a toutes les chances de bouleverser sa vie, tant elle redoute d’éprouver pour lui bien plus que du désir. Et son trouble tourne à la plus totale confusion quand elle apprend qu’elle est enceinte...

Avis de Na Dia : avis +

Voici une femme trop préoccupée par sa carrière pour songer à une histoire d’amour et trop bouleversée par une grossesse soudaine pour ouvrir les yeux. Et voici un homme qui aime pour la première fois et qui ne sait pas comment réagir face à la grossesse de son amante d’un soir et meilleure amie.

Tout cela fait que cette histoire aura droit à des disputes et explications avec son lot réconciliation attendrissante. Une histoire intéressante car l’auteur mêle humour et sensualité. Un bon point pour Kim Lawrence.


Au piège des souvenirs de Melanie Milburne

JPEG - 6 ko
Au piège des souvenirs

Présentation de l’éditeur

Quand son mari Patrizio l’accuse de lui avoir été infidèle, Keira se sent envahie par le chagrin et l’impuissance. Car elle n’a guère les moyens de le convaincre de son innocence : ne vient-il pas de la surprendre dans le lit d’un autre homme ? Pourtant, et même si elle n’a aucun souvenir des quelques heures qui ont précédé son réveil, quelque chose au fond d’elle lui crie qu’elle n’a pas pu le tromper. Comment l’aurait-elle pu, elle qui aime passionnément Patrizio ? Bouleversée, incapable de comprendre ce qui lui arrive, elle a toutefois une certitude : Patrizio ne lui pardonnera jamais cette trahison. Mais, contre toute attente, après une brève séparation, il exige qu’elle revienne vivre avec lui...

Avis de Marnie : avis +

Si certains choix du scénario sont plutôt convenus... et tombent parfois dans de la moralité conservatrice, ce qui est étonnant de la part de Melanie Milburne, il y a tout de même ici quelques points originaux littéralement enthousiasmants. Ainsi, l’infidélité qui semble "prouvée" du côté de notre héroïne (puisqu’elle l’admet elle-même), qui doit affronter le déchainement des médias, comme le regard méprisant de monsieur ou madame tout le monde. Comme, elle le dit si bien, l’homme et la femme ne sont pas traités de la même façon par la société...

Ainsi, nous retrouvons ce qui est toujours réussi avec Melanie Milburne : ses affrontements verbaux violents, injures et autres noms d’oiseaux qui débouchent sur des scènes passionnées. L’auteur ajoute aussi des scènes d’incompréhension familiale qui intensifient l’effet dramatique du contexte. Cela fonctionne, même si au fil du temps, il semble que cet auteur commence à se répéter !


L’honneur d’un milliardaire de Penny Jordan

JPEG - 5.5 ko
L’honneur d’un milliardaire

Présentation de l’éditeur

Dès qu’il apprend que Ruby, la jeune femme avec laquelle il a passé une nuit passionnée lors d’un bref séjour à Manchester, cinq ans plus tôt, a eu des jumeaux, Sander comprend aussitôt qu’il est le père de ces derniers. Et il sent la colère le submerger. Car sans un hasard qui lui a révélé la vérité, jamais il n’aurait appris l’existence de ses fils. Furieux, il exige que Ruby quitte Londres et vienne vivre auprès de lui en Grèce, avec les enfants. Si elle refuse, il fera tout pour obtenir la garde de ces derniers...

Avis de Marnie : avis +/-

Il est tout de même agaçant qu’un bon livre puisse sembler mauvais tant les clichés qu’il véhicule avec un certain enthousiasme dénigrent à ce point l’image de la femme. Après le décès de ses parents, Ruby, jeune fille de dix-sept ans traverse une période de révolte et "ose" coucher avec l’homme qui lui plait dès la première fois.

La pauvre sera traitée de "trainée" et autres joyeusetés jusqu’à l’avant-dernière page. C’est assez désolant de lire encore des romances de ce style, où on assimile prostituée et relation sexuelle d’une nuit. Oui, Penny Jordan n’a donc pas évolué depuis les années 80 et malheureusement cela se sent beaucoup trop avec cette histoire, pourtant bien racontée.

En effet, ce roman est construit de façon satisfaisante (à part la coïncidence plus qu’incroyable du départ qui nous fait lever les yeux au ciel). Nos héros sont attachants (avec bien sûr des enfants inexistants... mais là encore, c’est un choix d’éducation comme on le montrait dans les années 80).

Par contre, l’évolution des sentiments est cohérente et nous nous laissons entraîner à suivre sans ennui cette relation quelque peu sado-masochiste, mais Penny Jordan fait du Penny Jardon, n’est-ce pas ? Vous ne serez pas surpris...


Fiche Technique

Format : poche
Pages : 151
Editeur : Harlequin
Collection : Azur
Sortie : 1er février 2010
Prix : 3,95 €


A lire aussi sur Onirik

Collection Azur : septembre 2016
Collection Azur : mars 2016
Collection Azur : juin 2016
Collection Azur : mai 2016
Collection Azur : février 2016
Collection Azur : décembre 2015
Collection Azur : novembre 2015
Collection Azur : août 2015
Collection Azur : juillet 2015
Collection Azur : juin 2015
Collection Azur : avril 2015
Collection Azur : mai 2015
Collection Azur : novembre 2014
Collection Azur : septembre 2014
Collection Azur : octobre 2014
Collection Azur : mai 2014
Collection Azur : août 2014
Collection Azur : juillet 2014
Collection Azur : avril 2014
Collection Azur : mars 2014
Collection Azur : octobre 2013
Collection Azur : janvier 2014
Collection Azur : décembre 2013
Collection Azur : août 2013
Collection Azur : novembre 2013
Collection Azur : septembre 2013
Collection Azur : juillet 2013
Collection Azur : juin 2013
Collection Azur : mai 2013
Collection Azur : avril 2013
Collection Azur : mars 2013
Collection Azur : mai 2013
Collection Azur : février 2013
Collection Azur : janvier 2013
Collection Azur : novembre 2012
Collection Azur : décembre 2012
Collection Azur : septembre 2012
Collection Azur : août 2012
Collection Azur : octobre 2012
Collection Azur : juin 2012
Collection Azur : mai 2012
Collection Azur : juillet 2012
Collection Azur : mars 2012
Collection Azur : février 2012
Collection Azur : janvier 2012
Collection Azur : décembre 2011
Collection Azur : décembre 2011
Collection Azur : octobre 2011
Collection Azur : septembre 2011
Collection Azur : novembre 2011
Collection Azur : août 2011
Collection Azur : juin 2011
Collection Azur : mai 2011
Collection Azur : mars 2011
Collection Azur : octobre 2010
Collection Azur : novembre 2010
Collection Azur : janvier 2011
Collection Azur : août 2010
Collection Azur : mai 2010
Collection Azur : septembre 2010
Collection Azur : juin 2010
Collection Azur : juillet 2010
Collection Azur : avril 2010
Collection Azur : mars 2010
Collection Azur : février 2010
Collection Azur : janvier 2010
Collection Azur : décembre 2009
Collection Azur : novembre 2009
Collection Azur : octobre 2009
Collection Azur : septembre 2009
Collection Azur : juillet 2009
Collection Azur : juin 2009
Collection Azur : mai 2009
Collection Azur : avril 2009
Collection Azur : février 2009
Collection Azur : mars 2009
Collection Azur : janvier 2009
Collection Azur : décembre 2008
Collection Azur : novembre 2008
Collection Azur : octobre 2008
Collection Azur : août 2008
Collection Azur : juin 2008
Collection Azur : juillet 2008
Collection Azur : mai 2008
L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
L'auteur Nancy Marçon
Son site :
Sa fiche
L'auteur Swolen
Son site : Forum Boulevard des Passions
Sa fiche
L'auteur Nadia
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr