Onirik
Collection Azur : janvier 2009
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le mardi 3 février 2009.

La force d’une rencontre, l’intensité de la passion



Editeur : Harlequin

L’héritage des Richardson de Lindsay Armstrong

Présentation de l’éditeur

Chargée d’organiser une réception dans un vaste et splendide manoir de la Gold Coast australienne, Rhiannon doit très vite affronter l’atmosphère tendue qui règne entre ses habitants. En effet, comprend-elle peu à peu, l’histoire familiale des Richardson est tissée de deuils, de jalousies et de rivalités sans nombre. Cependant, le malaise qu’elle ressent n’est rien à côté du trouble qu’elle éprouve lorsqu’elle se trouve en présence du maître des lieux, Lee Richardson, un homme arrogant qui ne cache pas qu’il la trouve lui aussi très séduisante. Mais, marquée par une douloureuse expérience, Rhiannon refuse de succomber à cette attirance...

Avis de Valérie : avis +

Voilà le genre de récit qui est symptomatique de l’évolution de cette collection. On reste en présence de millionnaires (voir plus) mais le luxe n’est plus un élément d’attirance, ni la beauté, même si tous ces éléments sont présents. Ce qui a de l’importance, c’est les sentiments, l’écriture toute en finesse et un style narratif qui se dévore.

On prend un réel plaisir à avancer dans notre lecture et si ce format n’est pas propice à nous laisser une marque indélibile, nous sommes reconnaissants à l’auteur d’avoir su nous faire passer un excellent moment, sans conséquences.

Magie sicilienne de Carole Mortimer La saga des Gambrelli, n° 1/3

Présentation de l’éditeur

Lors d’un gala de charité donné à Londres, Robin aperçoit parmi les invités le plus bel homme qu’elle ait jamais vu : des cheveux bruns, de brûlants yeux noirs, une peau hâlée… Cesare Gambrelli a tout d’un Sicilien. Sous son regard pénétrant, Robin ne peut retenir un frisson. Un frisson causé par le désir, certes, mais aussi par un étrange sentiment de danger. Et cette intuition se confirme peu après, lorsque Cesare lui annonce qu’il exige qu’elle devienne sa femme. Effarée, Robin comprend bientôt que Cesare a les moyens de la contraindre à accepter cette union. Une union qu’il ne souhaite que pour se venger…

Avis de Domino : avis +/-

Carole Mortimer est capable du meilleur comme du moins bon. Hélas cette Saga des Gambrelli semble appartenir au moins bon de sa production. L’intrigue, cent fois lue, est d’une banalité affligeante tout comme les héros. On suit d’un œil distrait des péripéties attendues avant de parvenir au happy end de rigueur. Ce n’est pas mauvais, c’est plus simplement, insipide. Il manque l’élément essentiel à ce type de roman, la passion. C’est dommage car Carole Mortimer nous a habitués à mieux, beaucoup mieux… Espérons que la suite de la saga sera à la hauteur de la réputation de l’auteur.


Epouse par contrat de Sarah Morgan

Présentation de l’éditeur

Si elle veut offrir à sa mère, gravement malade, les soins coûteux dont celle-ci a besoin, Alesia va devoir obéir à son grand-père et accepter de devenir l’instrument de sa vengeance contre les Fiorukis, famille rivale de la leur depuis des années. En effet, le vieil homme exige qu’elle épouse Demitri Fiorukis, tout en lui dissimulant qu’elle ne pourra jamais lui donner l’héritier qu’il espère… Effarée, mais prête à tout pour sauver sa mère, Alesia ne peut s’empêcher de frémir en songeant aux conséquences du terrible mensonge qu’elle va faire à Demitri, cet homme puissant et implacable pour lequel elle éprouve, en dépit de tout, un désir irrépressible…

Avis de Domino : avis +

Malgré une intrigue totalement délirante sur fond de mariage forcé, de vengeance et des personnages stéréotypés à la limite de la caricature, on se laisse happer par l’histoire. Les scènes fortes, violentes se succèdent et on suit avec un intérêt qui ne faiblit jamais les péripéties qui émaillent le récit. C’est loin d’être le roman du siècle, ni même de la semaine cependant on se surprend à être incapable de lâcher le roman avant la fin. Addiction, vous avez dit addiction ?


La morsure du désir de Julia James

Présentation de l’éditeur

Alexeï Constantin n’a qu’une idée en tête : se venger de Giles Hawkwood, l’homme d’affaires corrompu qu’il tient pour responsable de la mort de sa sœur. Mais alors qu’il touche presque au but, il croise le regard de la fille de Giles, Eve. Et c’est le coup de foudre, violent, irrémédiable. Aussitôt, le doute l’envahit. Un doute auquel il ne peut pourtant se laisser aller : comment pourrait-il se lier à Eve, alors qu’il a juré la perte du père de la jeune femme ?

Avis de Valérie : avis +/-

Quel étrange roman de la collection Azur... De mémoire de romantique, on avait jamais vu un récit aussi "violent", sombre, sans compromis. Pourtant, l’écriture est souvent teintée d’un ton dramatique mal à propos, qui peut faire sourire. Julia James réussit néanmoins à nous intéresser de bout en bout malgré quelques fois les moments de dégoût que nous éprouvons pour le héros et elle arrive d’une manière magistrale, bien que maladroite, à nous rendre le développement de cette descente aux enfers crédible du point de vu psychologique. Un très bon travail d’écrivain, un plaisir de lecture toutefois partagé...

Avis de Marnie : avis+/-

Nouveau mais prolifique auteur, Julia James ne laisse pas indifférent avec cette histoire pourtant éculée, digne des clichés les plus stéréotypés des années 80. Nous voici avec une héroïne qui pour protéger les siens, sacrifie sa vertu, se livrant à la prostitution sous la menace du héros, un ignoble et odieux individu qui l’oblige à "faire des choses dégradantes"... Si j’utilise ce langage, c’est que le vocabulaire utilisé par l’auteur est du même genre. On trouve des phrases comme : "tu m’as obligée à souiller mon corps, ce cadeau précieux de la nature" ou encore "tu es en dessous de mon mépris", etc.

Par contre, l’histoire est totalement réactualisée, les scènes sensuelles sont empreintes de violence moderne et de crudité. L’effet est totalement bancal et très déconcertant. Il est évident que l’auteur possède un talent certain, qu’elle maîtrise totalement son intrigue, dans un format qu’elle exploite parfaitement. Ses héros sont torturés, nuancés et attachants cependant, il est étrange de prévenir les lecteurs pour une romance de la collection azur : "âmes sensibles, s’abstenir !

A suivre...


Dans les bras d’un ennemi de Chantelle Shaw

Présentation de l’éditeur

Depuis que son métier de mannequin l’a rendue célèbre, Anna se voit attribuer d’innombrables idylles par les paparazzi. Mais la réalité est tout autre : même si elle côtoie des hommes magnifiques, Anna se refuse obstinément à avoir une quelconque aventure. La vie ne s’est-elle pas chargée de lui apprendre que l’amour était un sentiment dangereux ? Pourtant, lorsqu’elle rencontre l’homme d’affaires Damon Kouvaris à l’occasion d’une fête familiale, Anna voit sa résolution vaciller. Car Damon est précisément, elle le sait, un homme auquel elle ne doit pas s’attacher et dont l’amour risque de la conduire au désastre…

Avis de Domino : avis +

Avec des personnages cent fois rencontrés, le milliardaire grec et le top model, on pouvait s’attendre à une intrigue convenue et sans surprise. Cependant, Chantelle Shaw offre un récit original. L’héroïne, traumatisée dans son enfance, doit apprendre à faire confiance aux hommes, à s’aimer avant que de pouvoir accepter l’amour. C’est un portrait tout en finesse d’une femme, où les hésitations de l’héroïne loin d’être des caprices sont les séquelles d’un passé douloureux. Le héros de chasseur devra se transformer en patient professeur, apprivoisant une héroïne écorchée vive. Une thématique et une profondeur inattendue dans cette collection. Une très agréable découverte.


Un milliardaire pour patron de Miranda Lee

Présentation de l’éditeur

Un milliardaire pour patron, Miranda Lee Pour la première fois, Emily est amoureuse. Follement amoureuse. Hélas, l ?homme de son coeur n ?est autre que son patron, Sebastian Armstrong, un milliardaire qui ne s ?intéressera jamais à elle puisqu ?il semble n ?apprécier que la compagnie de top models toutes plus éblouissantes les unes que les autres ? Pour ne pas souffrir davantage, Emily décide donc de démissionner de son poste de gouvernante. Mais, à sa grande surprise, Sebastian lui propose alors de l ?épouser ?

Avis de Valérie : avis +/-

Cet auteur confirmé s’essaye à un genre plus moderne, on ne peut que la comprendre car les romans de ce format et de cette collection deviennent vite répétitifs. Pour autant, le résultat n’est pas parfait et de nombreuses maladresses dans l’écriture et dans la construction psychologiques des personnages nous laissent dubitatifs.

C’est donc à chacun de se faire un avis, la nouveauté du style pouvant plaire comme le ton bancal décevoir.


Le souverain du désert de Jane Porter

Présentation de l’éditeur

Jesslyn ne peut y croire. Devant elle se tient Sharif Fehr, le jeune prince arabe qu’elle a follement aimé neuf ans auparavant mais auquel elle avait renoncé, sachant que tôt ou tard il devrait épouser une femme digne de son rang et capable surtout, contrairement à elle, de lui donner un héritier. Le cœur brisé, Jesslyn s’était donc résigné à lui rendre sa liberté… Aujourd’hui, Shafir est devenu cheikh, et il exige que Jesslyn l’accompagne chez lui, dans son royaume, pour y tenir le rôle de préceptrice auprès de ses filles, désormais orphelines de leur mère. Désemparée mais forcée d’accepter, Jesslyn part pour le royaume de Sarq, où elle doit très vite faire face aux sentiments qu’elle éprouve toujours pour Sharif…

Avis de Domino : avis +

Qu’on soit fan ou pas d’histoire de prince du désert, ce roman devrait plaire à la majorité. C’est avant tout une très belle histoire d’amour entre deux êtres que le sens du devoir mais aussi la malignité de certains ont séparé. Les deux héros se sont follement aimés dix ans plus tôt avant de se séparer dans la douleur sur fond de mensonges et de malentendus. Les retrouvailles sont à la hauteur de la douleur. Même si l’Orient est de pacotille, Le souverain du désert est un roman tout en finesse et en délicatesse, à découvrir absolument…


Un bouleversant cadeau de Kim Lawrence

Présentation de l’éditeur

Alors qu’elle pensait ne jamais avoir d’enfant, Dervla apprend qu’un traitement révolutionnaire pourrait lui permettre de réaliser son rêve. Mais lorsqu’elle en parle à Gianfranco, l’homme qu’elle vient d’épouser et dont elle est éperdument amoureuse, celui-ci lui oppose un refus brutal. Pourquoi se montre-t-il si hostile ? Ne comprend-il pas qu’il s’agit pour elle de réaliser son désir le plus cher : avoir un enfant dont il serait le père ? Sous le choc, convaincue qu’elle ne sait rien de l’homme dont elle est — trop vite ? — tombée amoureuse, Dervla prend la fuite…

Avis de Domino : avis +

Comment passionner son lecteur avec une intrigue des plus classiques et des personnages stéréotypés ? Tel est le défi que se lance Kim Lawrence. L’auteur y parvient en utilisant la technique du flashback. Au lieu d’un récit linéaire, le roman est construit sur une série de retours en arrière qui éclairent le passé. Par ailleurs, les deux héros, fort réussis, parviennent très vite à faire oublier le convenu de l’histoire. Si les derniers romans de Kim Lawrence vous ont déçus, celui-ci devrait vous réconcilier avec l’auteur !


Un troublant voisin d’Anne Mather

Présentation de l’éditeur

Fliss a toujours éprouvé un attachement sans bornes pour Old Coaching House, la belle propriété de Mallon’s End qui jouxte le cottage où elle vit avec son père et sa fille, Amy. Mais lorsqu’elle fait la connaissance du nouveau propriétaire, Fliss se sent submergée par des sentiments contradictoires qui lui font un instant oublier la beauté des lieux. Car si Matthew Quinn est un homme aussi mystérieux que taciturne, il est aussi incroyablement fascinant… Bien que troublée, Fliss devine qu’il lui faut à tout prix garder ses distances avec lui, sous peine de tomber amoureuse d’un homme incapable d’aimer…

Avis de Domino : avis +

Ici, on est bien loin des princes du désert ou des milliardaires arrogants ! Il s’agit de la rencontre d’un journaliste traumatisé par une captivité éprouvante et d’une jeune mère célibataire. Plus que l’histoire de la naissance d’un amour, c’est bien plutôt celle d’une renaissance à la vie. Ce roman est une surprise très agréable. Et si pour une fois, vous vous intéressiez aux héros du quotidien ?


Fiche Technique

Format : poche
Pages : 149
Editeur : Harlequin
Collection : Azur
Sortie : 1 janvier 2009
Prix : 3,60 €


A lire aussi sur Onirik

Collection Azur : septembre 2016
Collection Azur : mars 2016
Collection Azur : juin 2016
Collection Azur : mai 2016
Collection Azur : février 2016
Collection Azur : décembre 2015
Collection Azur : novembre 2015
Collection Azur : août 2015
Collection Azur : juillet 2015
Collection Azur : juin 2015
Collection Azur : avril 2015
Collection Azur : mai 2015
Collection Azur : novembre 2014
Collection Azur : septembre 2014
Collection Azur : octobre 2014
Collection Azur : mai 2014
Collection Azur : août 2014
Collection Azur : juillet 2014
Collection Azur : avril 2014
Collection Azur : mars 2014
Collection Azur : octobre 2013
Collection Azur : janvier 2014
Collection Azur : décembre 2013
Collection Azur : août 2013
Collection Azur : novembre 2013
Collection Azur : septembre 2013
Collection Azur : juillet 2013
Collection Azur : juin 2013
Collection Azur : mai 2013
Collection Azur : avril 2013
Collection Azur : mars 2013
Collection Azur : mai 2013
Collection Azur : février 2013
Collection Azur : janvier 2013
Collection Azur : novembre 2012
Collection Azur : décembre 2012
Collection Azur : septembre 2012
Collection Azur : août 2012
Collection Azur : octobre 2012
Collection Azur : juin 2012
Collection Azur : mai 2012
Collection Azur : juillet 2012
Collection Azur : mars 2012
Collection Azur : février 2012
Collection Azur : janvier 2012
Collection Azur : décembre 2011
Collection Azur : décembre 2011
Collection Azur : octobre 2011
Collection Azur : septembre 2011
Collection Azur : novembre 2011
Collection Azur : août 2011
Collection Azur : juin 2011
Collection Azur : mai 2011
Collection Azur : février 2011
Collection Azur : mars 2011
Collection Azur : octobre 2010
Collection Azur : novembre 2010
Collection Azur : janvier 2011
Collection Azur : août 2010
Collection Azur : mai 2010
Collection Azur : septembre 2010
Collection Azur : juin 2010
Collection Azur : juillet 2010
Collection Azur : avril 2010
Collection Azur : mars 2010
Collection Azur : février 2010
Collection Azur : janvier 2010
Collection Azur : décembre 2009
Collection Azur : novembre 2009
Collection Azur : octobre 2009
Collection Azur : septembre 2009
Collection Azur : juillet 2009
Collection Azur : juin 2009
Collection Azur : mai 2009
Collection Azur : avril 2009
Collection Azur : février 2009
Collection Azur : mars 2009
Collection Azur : décembre 2008
Collection Azur : novembre 2008
Collection Azur : octobre 2008
Collection Azur : août 2008
Collection Azur : juin 2008
Collection Azur : juillet 2008
Collection Azur : mai 2008
His unknown heir - Avis -
Proud Greek, Ruthless Revenge - Avis +
L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
L'auteur Domino
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr