Onirik
Collection Azur : juillet 2012
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le dimanche 3 mars 2013.
Editeur : Harlequin

Le play-boy de Wolfe Manor de Caitlin Crews
Bad Blood : tome 2

Présentation de l’éditeur

Quand elle voit entrer Lucas Wolfe dans son bureau, Grace a un instant le vertige. Cet homme est trop beau, trop séduisant, trop charmeur… Oui, plus beau encore que sur les photos des magazines. Mais elle se reprend aussitôt : pas question de céder au charme de ce don Juan, sous peine de revivre un passé qu’elle a tout fait pour laisser derrière elle et oublier. Mais lorsqu’elle apprend qu’elle va en fait devoir travailler avec Lucas, et le côtoyer étroitement pendant de longs mois, Grace comprend que toutes ses résolutions risquent de fondre comme neige au soleil…

Avis de Stéphanie

Après l’histoire de Nathaniel, c’est au tour de Lucas Wolfe, le débauché de la fratrie et fils illégitime, d’être sur le devant de la scène.

Lucas est un écorché vif qui aime donner une image de lui peu reluisante dans les tabloïds anglais. Comme les autres membres de la famille, il a beaucoup souffert à cause de son père William Wolfe qui a laissé des cicatrices qui ne guériront jamais. L’histoire de cette famille est sombre, pleine de douleur, le père n’ayant jamais été tendre avec ses enfants.

Mais voilà que part le plus grand des hasards, Lucas se voit offrir une chance de changer et de devenir l’homme qu’il est vraiment. Sa rencontre avec Grace lui sera bénéfique à bien des égards car à ses côtés, il se sent enfin prêt à affronter les fantômes du passé.

Un second opus réussi, bien qu’un chouïa en dessous du premier. Mais les membres de cette fratrie sont tellement mystérieux et attachants que nous ne pouvons nous empêcher d’avoir envie de lire la suite.


Un cottage au bout du monde de Maggie Cox

Présentation de l’éditeur

Ailsa n’en croit pas ses yeux. Sur le pas de sa porte se tient son ex-mari Jake, qu’elle n’a pas revu depuis quatre ans. Et à la surprise de revoir celui qu’elle a follement aimé, mais qui l’a tant fait souffrir, se mêle très vite la colère. La colère, mais aussi le désir... Car Jake est plus beau que jamais. Et quand une tempête de neige empêche celui-ci de reprendre la route et le contraint à passer la nuit chez elle, dans son cottage perdu dans la campagne anglaise, Ailsa sait qu’il va lui falloir toute sa volonté pour résister au désir irraisonné qu’il lui inspire, tout comme autrefois...

Avis de Francesca : avis +

Pour une fois, le héros riche comme Crésus n’est ni grec, ni espagnol, ni italien, mais… danois ! Il est assez rare pour le souligner et on pourrait même le qualifier de personnage exotique si on poussait le bouchon plus loin.

L’histoire est quant à elle plus prévisible avec la séparation d’un couple suite à un drame qui a eu de graves conséquences pour tous les deux. La culpabilité, le remords et la déprime pèsent sur les deux personnages qui n’arrivaient pas à communiquer. La magie de Noël et une tempête de neige vont permettre de les rapprocher.

L’ambiance est assez lourde et triste, ce qui est normal au vu du contexte, mais cela finit quand même pas peser même sur la lectrice. Heureusement, le processus d’amélioration s’enclenche et l’histoire est assez courte pour qu’on ne finisse pas par être également trop déprimé.


Un désir ardent de Janette Kenny

Présentation de l’éditeur

Six mois après un accident qui l’a rendue partiellement amnésique, Allegra revient à Cancun, au Mexique, pour divorcer de son mari Miguel. Car si elle n’a aucun souvenir des dramatiques événements qui se sont produits quelques mois plus tôt, elle a compris que Miguel n’a jamais rien éprouvé pour elle. S’ils se séparent officiellement, peut-être pourra-t-elle repartir de zéro et reconstruire sa vie brisée ?

Mais à la stupeur d’Allegra, Miguel refuse le divorce et exige même qu’elle revienne vivre avec lui, pour quelques semaines, dans l’hacienda familiale. Consciente qu’elle ne peut refuser, Allegra se persuade qu’elle saura, pendant cette cohabitation forcée, résister au désir qui la pousse vers Miguel, en dépit de tout...

Avis de Francesca : avis +

Allegra et Miguel se sont séparés dans de très douloureuses circonstances. Au retour de son épouse, Miguel balance entre vengeance et reconquête. Cette hésitation perturbe bien évidemment Allegra qui ne sait plus si elle doit se méfier de son mari ou si elle peut succomber à son attirance. C’est d’ailleurs agaçant de voir une femme humiliée et blessée par l’homme qu’elle aime mais qui n’arrive pas à s’opposer, totalement aveuglée par son désir.

Les allers et retours parsèment donc tout le récit, entrecoupés de flash-backs qui témoignent d’un passé plus ou moins difficile dans le couple. L’histoire de cette réconciliation est traditionnelle et émouvante à lire, avec des drames douloureux que ce duo a dû traverser pour enfin se comprendre et se retrouver.


Le prix de l’orgueil de Sarah Morgan

Présentation de l’éditeur

Après des années d’absence, Lauren se décide à revenir en Sicile pour le mariage de sa meilleure amie, même si cela signifie qu’elle va sans doute revoir Cristiano, son mari, et affronter sa colère et son dédain. Toutefois, essaye-t-elle de se convaincre tandis que l’avion amorce sa descente vers l’île italienne, une fois la colère passée, il sera peut-être heureux de saisir cette occasion d’officialiser enfin leur séparation. Sauf que rien ne se passe comme elle l’avait imaginé. Car non seulement Cristiano ne semble pas fâché de la revoir, mais à sa grande surprise, il lui explique qu’il n’a aucune intention de divorcer...

Avis de Francesca : avis +

Le résumé est un peu trompeur car cette histoire de retrouvailles suscite bien de ressentiment pour le mari abandonné. Néanmoins, l’homme n’est pas aussi macho que la plupart des héros dans ce genre d’histoire. Au contraire, il fait acte de contrition et essaie de comprendre sa femme, c’est déjà bien !

Au contraire, c’est l’héroïne, Lauren, qui se révèle la moins conciliante et la plus arc-boutée sur sa colère et sa frustration. Pour une fois, les rôles sont donc inversés et ajouté au fait qu’on a plusieurs le point de vue de Cristiano, cela rend ce dernier plus sympathique que sa compagne. Même si on comprend les raisons de son malaise, cela n’explique pas son manque de communication.

Une histoire qui commence de la manière la plus classique donc mais qui recèle un peu plus d’originalité que prévu, ça surprend et ça fait du bien.


Une folle tentation de Maisey Yates

Présentation de l’éditeur

Lorsqu’elle apprend que Nicolas Chevalier a racheté son prêt bancaire, Ella panique. Car celui qui se tient devant elle a tout de l’homme d’affaires impitoyable et insensible. Va-t-il ruiner ses efforts alors qu’elle a tout sacrifié pour tenter de se faire un nom dans la mode ? Contre toute attente, Nicolas lui propose son aide. Mais à une condition : qu’elle se fasse passer pour sa fiancée aux yeux de tous. Une simple mise en scène, se répète Ella, car elle sait bien que, dans la réalité, ce séducteur qui l’attire follement ne pourra jamais rien lui offrir…

Avis de Joëlle : avis +/-

Une héroine vierge et obnubilée par son job pour oublier les traumatismes de l’accident qu’elle a eu lorsqu’elle était enfant et un héros métis pris au piège de deux cultures qui est faussement cynique pour pouvoir conserver sa redoutable image d’homme de pouvoir.

Une relation sans lendemain qui va rapidement évoluer vers une histoire plus solide. Le tout manque de profondeur et les difficultés que peuvent rencontrés un couple mixte sont à peine effleurées mais il reste quand même une lecture facile, rapide et distrayante.

En bonus de ce livre, Harlequin offre un second roman (une réédition) de Lindsay Armstrong.


Fiche technique

Format : poche
Pages : 288
Collection : Azur
Sortie : 1er juillet 2012
Prix : 3,80 €


A lire aussi sur Onirik

Collection Azur : septembre 2016
Collection Azur : mars 2016
Collection Azur : juin 2016
Collection Azur : mai 2016
Collection Azur : février 2016
Collection Azur : décembre 2015
Collection Azur : novembre 2015
Collection Azur : août 2015
Collection Azur : juillet 2015
Collection Azur : juin 2015
Collection Azur : avril 2015
Collection Azur : mai 2015
Collection Azur : novembre 2014
Collection Azur : septembre 2014
Collection Azur : octobre 2014
Collection Azur : mai 2014
Collection Azur : août 2014
Collection Azur : juillet 2014
Collection Azur : avril 2014
Collection Azur : mars 2014
Collection Azur : octobre 2013
Collection Azur : janvier 2014
Collection Azur : décembre 2013
Collection Azur : août 2013
Collection Azur : novembre 2013
Collection Azur : septembre 2013
Collection Azur : juillet 2013
Collection Azur : juin 2013
Collection Azur : mai 2013
Collection Azur : avril 2013
Collection Azur : mars 2013
Collection Azur : mai 2013
Collection Azur : février 2013
Collection Azur : janvier 2013
Collection Azur : novembre 2012
Collection Azur : décembre 2012
Collection Azur : septembre 2012
Collection Azur : août 2012
Collection Azur : octobre 2012
Collection Azur : juin 2012
Collection Azur : mai 2012
Collection Azur : mars 2012
Collection Azur : février 2012
Collection Azur : janvier 2012
Collection Azur : décembre 2011
Collection Azur : décembre 2011
Collection Azur : octobre 2011
Collection Azur : septembre 2011
Collection Azur : novembre 2011
Collection Azur : août 2011
Collection Azur : juin 2011
Collection Azur : mai 2011
Collection Azur : février 2011
Collection Azur : mars 2011
Collection Azur : octobre 2010
Collection Azur : novembre 2010
Collection Azur : janvier 2011
Collection Azur : août 2010
Collection Azur : mai 2010
Collection Azur : septembre 2010
Collection Azur : juin 2010
Collection Azur : juillet 2010
Collection Azur : avril 2010
Collection Azur : mars 2010
Collection Azur : février 2010
Collection Azur : janvier 2010
Collection Azur : décembre 2009
Collection Azur : novembre 2009
Collection Azur : octobre 2009
Collection Azur : septembre 2009
Collection Azur : juillet 2009
Collection Azur : juin 2009
Collection Azur : mai 2009
Collection Azur : avril 2009
Collection Azur : février 2009
Collection Azur : mars 2009
Collection Azur : janvier 2009
Collection Azur : décembre 2008
Collection Azur : novembre 2008
Collection Azur : octobre 2008
Collection Azur : août 2008
Collection Azur : juin 2008
Collection Azur : juillet 2008
Collection Azur : mai 2008
L'auteur Francesca
Son site : Le monde de Francesca
Sa fiche
L'auteur RomanceH Joelle
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr