Onirik
Collection Azur : juin 2010
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le mardi 17 août 2010.
Editeur : Harlequin

Un séduisant adversaire de Susan Stephens

JPEG - 3.5 ko
Un séduisant adversaire

Présentation de l’éditeur

Ellie Mendoras est prête à tout pour défendre la terre de ses ancêtres, l’île de Lefkis, où elle a trouvé refuge quelques années plus tôt. Prête à tout, même à se révolter contre l’autorité du séduisant Alexander Kosta, le nouveau propriétaire de l’île, qui menace de détruire le vieux port. Aussi n’hésite-t-elle pas, au nom de son peuple, à prendre la parole pour défier cet homme arrogant. Mais, lorsqu’il lui propose de régler leur conflit en privé, elle est soudain submergée par le doute : seule face à lui, elle se sent incapable de résister à l’intense fascination qu’il exerce sur elle...

Avis d’Elaura : avis +

Voici une jolie romance qui vous permettra de passer quelques heures agréables, sans pour autant être inoubliables.

L’histoire est plutôt classique dans le genre : un nabab grec achète une île et tente d’en faire ce qu’il en veut. Mais bien évidement se dresse devant lui une femme forte, indépendante, amoureuse de son cadre de vie, qu’elle voit se modifier au gré des caprices de Monsieur.

Commence alors une véritable guerre psychologique entre nos deux protagonistes où joutes verbales et réconciliations sur l’oreiller sont de mises. Bien sûr, les choses ne sont pas aussi futiles et légères qu’elles peuvent paraître, chacun ayant un lourd passé et des blessures qui ne peuvent cicatrisées.

Malgré le format imposé, Susan Stephens nous livre une jolie histoire, bien menée, qui tient toute ses promesses, tant au niveau de la romance que de la sensualité.

A lire pour passer un bon moment, et c’est déjà pas mal !


Vaincue pas la passion de Helen Bianchin

JPEG - 5.8 ko
Vaincue pas la passion

Présentation de l’éditeur

Malgré le trouble que Xandro Caramanis éveille en elle, Ilana refuse de céder aux tentatives de séduction de ce richissime homme d’affaires grec, connu pour collectionner les maîtresses. D’autant que, depuis l’échec de son mariage, elle s’applique à fuir tous ses prétendants, convaincue qu’elle ne pourra plus jamais faire confiance à un homme. Pourtant, face à l’insistance de Xandro, elle finit par accepter un unique rendez-vous. Après tout, un dîner n’engage à rien et elle devrait bien être capable de résister à ce macho arrogant...

Avis de Valérie : avis +/-

Bien écrit si l’on considère la collection, il demeure que les clichés utilisés sont trop lourds et l’auteur n’arrive pas à s’en défaire. Elle ne possède pas le talent de certaines de ses conseurs qui s’en jouent, des clichés.

Pourtant, ce genre de romans (le tycoon machiste, la jeune femme timide et traumatisée), a son public et il faut alors avouer que c’est mieux fait que d’habitude. A réserver aux lectrices aimant les rustres et les victimes consentantes.


Nuit de passion à Milan de Maggie Cox

JPEG - 5.5 ko
Nuit de passion à Milan

Présentation éditeur

Quand Kate Richardson découvre que son nouveau patron n’est autre que Luca De Rossi, le superbe Italien avec qui elle a passé une nuit fantastique à Milan, elle est sous le choc. Après l’avoir quitté sans un mot d’explication quelques mois plus tôt, elle n’imaginait pas que le destin la mettrait de nouveau face à lui. Et, même si Luca lui témoigne désormais le plus grand mépris et l’accuse de n’être qu’une vile séductrice, Kate ne peut pas se permettre, dans sa situation, de refuser : elle va devoir travailler pour lui...

Avis de Kamana : avis +

Comme quoi 149 pages peuvent procurer un panel de sensations et de sentiments impressionnants !

Une bouffée de bonheur même si parfois le style d’écriture n’est pas la perfection même, Maggie Cox nous offre une parenthèse agréable et nous permet de croire encore aux contes de fées. Et oui mesdames, l’homme séduisant, sculpté comme un dieu, et de surcroît riche architecte peut tomber follement amoureux d’une assistante de direction, non apprêtée et sans le sou et l’emmener en Italie pour un week-end romantique.

Et bien Maggie Cox vous l’offre et en plus elle y mettra du peps, des formes, des sentiments, des scrupules, et des tonnes de non-dits, de quiproquos qui feront de ce livre un concentré d’émotions. Kate devra affronter plus que le souvenir d’une nuit torride… elle devra lui dévoiler la vérité.

La suite, à lire tout simplement !


L’enfant des Karedes de Melanie Milburne

JPEG - 17.9 ko
L’enfant des Karedes

Présentation de l’éditeur

Saga "Le royaume des Karedes", volume 6.

Héritiers d’un royaume, ils vont se voir offrir par le destin la seule richesse qui leur manquait...

Redevenir la maîtresse du prince Sebastian Karedes ? Cassandra ne veut même pas y songer ! Six ans plus tôt, elle a été condamnée à tort par la justice du royaume et, au moment où elle avait vraiment besoin de lui, le prince l’a abandonnée, se ralliant à la foule qui l’accablait. Alors désormais, elle n’a plus qu’un objectif : quitter l’île d’Aristos avec son fils pour reconstruire sa vie loin de son ancien amant. Hélas, le prince Sebastian semble prêt à tout pour l’empêcher de fuir. Et s’il parvient à la retenir, elle ne pourra lui cacher plus longtemps l’existence de leur enfant...

Avis de Marnie : avis +

D’abord, il faut que je remercie Valérie qui m’a donné immédiatement ce qui sont certainement les deux grands romans de cette sélection du mois de juin. D’office, dès la première page du roman de l’australienne Melanie Milburne, nous avons l’impression qu’elle a vu un potentiel bien au-delà de l’œuvre de commande.

Vraiment, cet Azur, qui fait une fois de plus appel à des clichés liés à cette collection, est passionnant, car l’auteur réussit une fois de plus des dialogues incisifs, assez violents et crus qui scotchent le lecteur. On ajoute une héroïne qui vient de passer cinq ans en prison pour meurtre, sans avoir été victime d’un "méchant", même si elle est innocente du crime dont elle a été accusée, un prince qui va retomber amoureux sans même que des évènements viennent éclairer l’image qu’il se faisait de sa maîtresse, et nous obtenons une petite perle parfaitement construite, toute en émotion et en intensité. Comme d’habitude, l’auteur veut un tout petit trop en dire et le format lui échappe quelque peu, mais quel talent !


Un mystérieux play- boy de India Grey

JPEG - 16.4 ko
Un mystérieux play- boy

Présentation de l’éditeur

A la veille de son départ pour l’Afrique, Lily Alexander tombe sous le charme dévastateur de Tristan Romero, un célèbre homme d’affaires espagnol qu’elle a rencontré lors du bal annuel de Stowell-Castle. Certes, sa réputation de séducteur n’est plus à faire mais, malgré elle, Lily est attirée par l’homme sensible qu’elle devine derrière son air arrogant. Alors, emportée par la violence de son désir, elle s’abandonne entre ses bras, d’autant plus intensément qu’elle pense ne jamais le revoir. Hélas, quelques semaines plus tard, elle découvre qu’elle est enceinte...

Avis de Marnie : avis +

Il est indispensable de se pencher vers ce tout nouvel auteur britannique... absolument époustouflante. Elle semble avoir pris toutes les recettes qu’elle adorait en lisant des romances adolescente, notamment les grandes des collections Azur des années 80, et nous propose de les moderniser mais aussi d’y ajouter une profondeur et une étrange cruauté baroque aussi décalée qu’hypnotisante.

Le résultat est un roman captivant de 150 pages, avec deux héros aux facettes incroyablement riches. En lisant le premier chapitre, nous sommes dans les pires clichés : le milliardaire espagnol machiste face au mannequin britannique douce et réservée. Nous subirons même la "pilule" qui ne marche pas, la vilaine !

Mais voilà, notre héros cache de tragiques traumatismes et la jeune femme très loin des timides petites fleurs naïves de cette collection, affrontera des évènements terribles avec une force d’une sérénité impressionnante. Un auteur à suivre ? Mieux que cela, avec les prix déjà gagnée par India Grey, nous devons nous attendre à une carrière plus que prometteuse.


Fiche technique

Format : poche
Pages : 151
Editeur : Harlequin
Collection : Azur
Sortie : 1er juin 2010
Prix : 3,85 €


A lire aussi sur Onirik

Collection Azur : septembre 2016
Collection Azur : mars 2016
Collection Azur : juin 2016
Collection Azur : mai 2016
Collection Azur : février 2016
Collection Azur : décembre 2015
Collection Azur : novembre 2015
Collection Azur : août 2015
Collection Azur : juillet 2015
Collection Azur : juin 2015
Collection Azur : avril 2015
Collection Azur : mai 2015
Collection Azur : novembre 2014
Collection Azur : septembre 2014
Collection Azur : octobre 2014
Collection Azur : mai 2014
Collection Azur : août 2014
Collection Azur : juillet 2014
Collection Azur : avril 2014
Collection Azur : mars 2014
Collection Azur : octobre 2013
Collection Azur : janvier 2014
Collection Azur : décembre 2013
Collection Azur : août 2013
Collection Azur : novembre 2013
Collection Azur : septembre 2013
Collection Azur : juillet 2013
Collection Azur : juin 2013
Collection Azur : mai 2013
Collection Azur : avril 2013
Collection Azur : mars 2013
Collection Azur : mai 2013
Collection Azur : février 2013
Collection Azur : janvier 2013
Collection Azur : novembre 2012
Collection Azur : décembre 2012
Collection Azur : septembre 2012
Collection Azur : août 2012
Collection Azur : octobre 2012
Collection Azur : juin 2012
Collection Azur : mai 2012
Collection Azur : juillet 2012
Collection Azur : mars 2012
Collection Azur : février 2012
Collection Azur : janvier 2012
Collection Azur : décembre 2011
Collection Azur : décembre 2011
Collection Azur : octobre 2011
Collection Azur : septembre 2011
Collection Azur : novembre 2011
Collection Azur : août 2011
Collection Azur : juin 2011
Collection Azur : mai 2011
Collection Azur : février 2011
Collection Azur : mars 2011
Collection Azur : octobre 2010
Collection Azur : novembre 2010
Collection Azur : janvier 2011
Collection Azur : août 2010
Collection Azur : mai 2010
Collection Azur : septembre 2010
Collection Azur : juillet 2010
Collection Azur : avril 2010
Collection Azur : mars 2010
Collection Azur : février 2010
Collection Azur : janvier 2010
Collection Azur : décembre 2009
Collection Azur : novembre 2009
Collection Azur : octobre 2009
Collection Azur : septembre 2009
Collection Azur : juillet 2009
Collection Azur : juin 2009
Collection Azur : mai 2009
Collection Azur : avril 2009
Collection Azur : février 2009
Collection Azur : mars 2009
Collection Azur : janvier 2009
Collection Azur : décembre 2008
Collection Azur : novembre 2008
Collection Azur : octobre 2008
Collection Azur : août 2008
Collection Azur : juin 2008
Collection Azur : juillet 2008
Collection Azur : mai 2008
The Melendez forgotten marriage - Avis +
Collection Blanche : mars 2010
Castellano’s mistress of revenge - Avis -
Collection Blanche : janvier 2010
Collection Blanche : avril 2009
L’ivresse du souvenir - Avis +
L’amant du désert/Une délicieuse méprise - Avis +
La mémoire du coeur/L’appel du destin - Avis +/-
L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
L'auteur Nancy Marçon
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr