Onirik
Collection Azur : novembre 2010
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le mercredi 19 janvier 2011.
Editeur : Harlequin

Sous le joug du désir de Lynne Graham

JPEG - 8 ko
Sous le joug du désir

Présentation de l’éditeur

Alors qu’elle est surprise en train de se baigner nue par le richissime propriétaire du domaine où elle loue une maison, Lindy doit supporter l’humiliation de devoir se rhabiller sans que ce détestable individu détourne un seul instant le regard. Mais Alexis Dionides a beau être un homme arrogant, il n’en est pas moins extrêmement séduisant. Et quand, quelques jours plus tard, il lui présente ses excuses pour sa conduite, Lindy oublie vite ses réticences en cédant au désir irrépressible qu’elle éprouve pour lui. Jusqu’au jour où elle apprend qu’il doit épouser une autre femme, riche et issue du même milieu que lui...

Avis d’Elaura : avis -

Voilà une romance qui avait tous les ingrédients pour nous faire passer un bon moment ! Un tycoon grec séduisant et mâle alpha, une héroïne très loin des stéréotypes du genre plus proche d’une hippie new age que d’une bombe de la jet set, une idylle fiévreuse mais voilà, le style de l’auteur (ou est-ce dû à la traduction ?) est tellement mauvais qu’il rend la lecture difficile. La déception est d’autant plus grande que la quatrième de couverture était vraiment alléchante. Dommage …


Un troublant marché de Margaret Mayo

JPEG - 23.2 ko
Un troublant marché

Présentation de l’éditeur

Elena est abasourdie en apprenant que sa sœur, qui devait épouser Vidal Marquez, le célèbre homme d’affaires, a disparu du jour au lendemain. Mais lorsqu’elle comprend que ses parents veulent qu’elle prenne la place de sa sœur devant l’autel, elle sent la panique la gagner. Si elle refuse, Vidal Marquez n’hésitera pas un instant à acculer sa famille à la ruine. Révoltée mais impuissante, Elena n’a pas le choix : elle doit accepter l’odieux marché de cet homme arrogant...

Avis d’Elaura : avis +

Une romance sur le thème du mariage arrangé plutôt sympathique, même si l’intrigue est des plus classiques. Les deux protagonistes, Espagnols, sont des êtres sanguins, méditerranéens jusqu’au bout des doigts et le héros, Vidal Marquez est un mâle alpha comme nous les aimons.

En face de lui, notre héroïne, Elena, n’est pas en reste. Une beauté ibérique au caractère fort qui ne sera pas facile à dompter. Et même si l’amour est absent au début du roman, et les rebondissements rares, la passion est belle et bien présente nous offrant des scènes d’une forte intensité sensuelle.

Un roman agréable à lire, que l’on oublie rapidement, mais qui vous fait passer un bon moment.


L’amant de Rio de Janeiro de Maggie Cox

JPEG - 6.9 ko
L’amant de Rio de Janeiro

Présentation de l’éditeur

Dès qu’elle croise le regard d’Eduardo de Souza, Marianne se sent bouleversée. Pourtant, elle s’était juré d’oublier pour toujours les mirages et les dangers de l’amour, et de se consacrer désormais tout entière à la musique et au chant. Mais comment résister au charme ténébreux d’Eduardo ?

Pour lui, Marianne se sent bientôt prête à renoncer à toutes ses résolutions. Peu à peu, pourtant, elle prend conscience qu’Eduardo lui cache quelque chose, un douloureux secret qui le rend souvent froid est distant. Ce secret, elle va devoir le percer si elle veut espérer atteindre un jour le cœur de celui dont elle rêve déjà...

Avis de Kamana : avis +

Une très bonne surprise que cette romance alors que le résumé n’était pas des plus flatteurs ! Eduardo et Marianne ont tous les deux un passé douloureux où l’ombre du deuil et de la perte d’un être cher est présente. Cette douleur empoisonne leur vie.

Eduardo rumine et s’enlise dans ce passé dont les séquelles sont visibles physiquement, alors que de son côté Marianne tente de faire face à sa manière.

Croisant la jeune femme, il constate qu’un élan le pousse à aller vers elle, lui qui d’habitude ne recherche la compagnie de personne, vivant quasi reclus dans sa sublime demeure. Il va alors lui faire une proposition qui tombe à point nommé pour Marianne : devenir sa gouvernante.

Dès lors une amitié, une tendresse particulière va s’établir entre eux les amenant vers les vertiges de l’amour.

Beau, tendre et émouvant voici un livre qui échauffera les cœurs.


Passion au palais de Robyn Donald

JPEG - 5.7 ko
Passion au palais

Présentation de l’éditeur

Folle de joie, Rosie vit un rêve qu’elle pensait inaccessible dans les bras de Gerd, le tout récent duc de Carathia... et surtout l’homme qu’elle aime en secret depuis l’adolescence. Mais quand elle découvre qu’elle est enceinte, elle est atterrée : quand il apprendra la nouvelle, nul doute que Gerd la chassera de sa vie sans le moindre état d’âme...

Pourtant, à sa grande surprise, il exige aussitôt qu’elle l’épouse. Une exigence certes uniquement dictée par le sens du devoir, mais que Rosie finit par accepter. Comment dire non, alors qu’elle porte l’enfant de l’homme qu’elle aime ? Et puis, n’est-ce pas là le moyen d’empêcher Gerd d’en épouser une autre ?

Avis de Swolen : avis +

Nous suivons donc l’intrigue amoureuse entre Gerd, souverain de Carathie et Rosie. Cette romance dépaysante, qui prend parfois des allures de visite guidée de Carathie, n’est pas sans nous rappeler les contes de fées de notre enfance dans lesquels l’amour résout tous les problèmes.

Ce roman est bien écrit, même si les personnages sont un peu caricaturaux et peu développés. Une jolie histoire, légère, qui sans pour autant être remarquable, est agréable.

En juin 2010, Harlequin a publié le roman qui le précède : Le mensonge d’une princesse, dans lequel nous retrouvions Hani et Kelt le frère de Gerd.


L’amour secret du Cheik de Trish Morey

JPEG - 23.4 ko
L’amour secret du cheikh

Présentation de l’éditeur

Alors qu’il était un tout jeune homme, Rafiq a vécu une folle passion avec Sera. Une passion qu’ils voulaient garder secrète pour mieux savourer ces instants merveilleux passés ensemble. Mais c’était avant que la belle Sera, profitant d’un séjour qu’il devait faire dans le désert, ne le trahisse en épousant un autre homme. Jamais il n’a oublié cette blessure. Treize ans plus tard, Rafiq retrouve Sera. Aussitôt, la passion flambe de nouveau en lui. A l’égal d’un implacable désir de vengeance.

Avis de Na Dia : avis +/-

Troisième tome de la saga des Héritiers du désert, L’amour secret du Cheik nous emmène au royaume de Qsay, où le héros, Rafiq, doit assister au couronnement de son frère. Quel étonnement lorsqu’il découvre que la femme qu’il a aimé passionnément voilà plus de dix ans, est installée au Palais, en tant que dame de compagnie de sa mère.

L’histoire commence donc au moment où Rafiq, qui s’est plongé dans le travail pour oublier sa peine et est ainsi devenu millionnaire, se retrouve partagé entre amour et colère lorsque Sera surgit devant lui au détour d’un couloir. Malgré les oscillations trop incessantes de Rafiq, qui peuvent dérouter lors de la lecture, nous suivons nos deux héros à travers le désert de Qsay et nous n’attendons pas bien longtemps pour avoir les réponses à nos questions.

Sans jamais se laisser de répit, Rafiq ressasse sans cesse le passé, et n’arrive pas à avancer, il faudra attendre la seconde moitié du roman pour voir s’amorcer un sursaut d’assurance chez lui ! L’héroïne relève un peu tout ca, un peu effacée au début, elle ne tarde pas à affirmer son caractère ! Les scènes de disputes entre Sera et Rafiq, un brin rocambolesque, font néanmoins sourire et apporte un peu de fraîcheur au livre.

On regrette tout de même une fin très rapide et trop prévisible.


Le chantage d’un milliardaire de Melanie Milburne

JPEG - 5.6 ko
Le chantage d’un milliardaire

Présentation de l’éditeur

Après la mort tragique de sa meilleure amie, Sabrina se voit confier la garde de la petite Molly. Une responsabilité qu’elle ne pourra, hélas, exercer seule : Mario Marcolini, un homme méprisant qu’elle déteste, a également été désigné comme tuteur. Très vite, celui-ci lui fait savoir que si elle veut rester auprès de la petite fille, elle va devoir accepter de devenir son épouse. Si elle refuse, il demandera la garde exclusive de l’enfant. Connaissant l’étendue du pouvoir et de la fortune de Mario, Sabrina ne doute pas une seconde qu’il parviendra à ses fins... La mort dans l’âme, mais prête à tout pour Molly, elle cède à son ignoble chantage.

Avis de Marnie : avis -

Il n’y a pas de demi-mesure avec Melanie Milburne. Le résultat est soit enthousiasmant, soit totalement raté. Ici, malheureusement, c’est la seconde option qui a été tirée au sort ! Bien évidemment, elle apprécie toujours autant les batailles rangées renforcées par des dialogues violents et percutants entre nos deux héros, mais le livre tourne à vide, car il n’y a aucun scénario digne de ce nom pour soutenir les envolées passionnées ou coléreuses. Nous restons totalement détachés au lieu d’être emportés dans la tourmente avec cette histoire digne des Azur des années 80.

La trame est donc excessivement mince, et aucune péripétie ne vient nous réveiller. Alors, nos deux héros paraissent caricaturaux et bien vite irritants, et faute d’approfondissement, leurs réactions sont paradoxalement aussi incohérentes qu’attendues. Beaucoup de bruit pour rien...


La maîtresse de Lorenzo Cavalleri de India Grey

JPEG - 5.8 ko
La maîtresse de Lorenzo Cavalleri

Présentation de l’éditeur

Lorsque Lorenzo Cavalleri lui demande de rester en Toscane et de travailler pour lui, Sarah n’hésite guère : rien ni personne ne les attend en Angleterre, elle et sa fille, sinon une vie difficile. Alors, pourquoi ne pas rester un peu plus longtemps dans cette merveilleuse région, où elle n’était initialement venue que pour s’occuper du mariage de sa sœur ? Bien sûr, elle a conscience de prendre un risque en demeurant auprès de cet homme qui l’attire irrésistiblement, mais elle ne se sent pas le droit de renoncer à cette chance d’offrir une vie meilleure à sa fille. Une question, néanmoins, tourmente Sarah. Lorenzo est-il sincère quand il prétend se soucier d’elle ? N’a-t-il pas un motif moins avouable de se montrer aussi attentionné ?

Avis de Marnie : avis +

Chaque parution du tout nouvel auteur britannique India Grey est désormais attendue. Ici, quel plaisir ! Pourtant, quelle originalité pouvions-nous trouver avec cette Cendrillon qui va rencontrer son prince charmant ? Le point de vue analytique "doux-amer" de l’auteur serait la réponse la plus appropriée. Sarah se déprécie, se pose en victime et se laisse faire par ses proches, qui en fait ne sont pas des méchants, mais seulement aveugles devant sa détresse.

Même, si au cours de l’histoire nous apprendrons quel évènement tragique la conditionne à avoir une telle attitude défaitiste, c’est surtout son évolution qui passionne littéralement le lecteur alors que India Grey distille de l’émotion à fleur de peau avec une aisance confondante.

Les sentiments de nos deux héros, leur caractère très nuancé (nous sommes assez loin des personnages de base des Azur), des facettes différentes des protagonistes, l’humour et le drame, la modernité des détails, la profondeur du récit... tout sonne juste, avec cet étrange ton réaliste et terre à terre que savent prendre les anglaises. Nous ne demandons qu’une chose à India Grey, évoluer vers le format long...

C’est le Azur du mois, alors ne le ratez pas !


Fiche technique

Format : poche
Pages : 151
Editeur : Harlequin
Collection : Azur
Sortie : 1er octobre 2010
Prix : 3,85 €


A lire aussi sur Onirik

Collection Azur : septembre 2016
Collection Azur : mars 2016
Collection Azur : juin 2016
Collection Azur : mai 2016
Collection Azur : février 2016
Collection Azur : décembre 2015
Collection Azur : novembre 2015
Collection Azur : août 2015
Collection Azur : juillet 2015
Collection Azur : juin 2015
Collection Azur : avril 2015
Collection Azur : mai 2015
Collection Azur : novembre 2014
Collection Azur : septembre 2014
Collection Azur : octobre 2014
Collection Azur : mai 2014
Collection Azur : août 2014
Collection Azur : juillet 2014
Collection Azur : avril 2014
Collection Azur : mars 2014
Collection Azur : octobre 2013
Collection Azur : janvier 2014
Collection Azur : décembre 2013
Collection Azur : août 2013
Collection Azur : novembre 2013
Collection Azur : septembre 2013
Collection Azur : juillet 2013
Collection Azur : juin 2013
Collection Azur : mai 2013
Collection Azur : avril 2013
Collection Azur : mars 2013
Collection Azur : mai 2013
Collection Azur : février 2013
Collection Azur : janvier 2013
Collection Azur : novembre 2012
Collection Azur : décembre 2012
Collection Azur : septembre 2012
Collection Azur : août 2012
Collection Azur : octobre 2012
Collection Azur : juin 2012
Collection Azur : mai 2012
Collection Azur : juillet 2012
Collection Azur : mars 2012
Collection Azur : février 2012
Collection Azur : janvier 2012
Collection Azur : décembre 2011
Collection Azur : décembre 2011
Collection Azur : octobre 2011
Collection Azur : septembre 2011
Collection Azur : novembre 2011
Collection Azur : août 2011
Collection Azur : juin 2011
Collection Azur : mai 2011
Collection Azur : février 2011
Collection Azur : mars 2011
Collection Azur : octobre 2010
Collection Azur : janvier 2011
Collection Azur : août 2010
Collection Azur : mai 2010
Collection Azur : septembre 2010
Collection Azur : juin 2010
Collection Azur : juillet 2010
Collection Azur : avril 2010
Collection Azur : mars 2010
Collection Azur : février 2010
Collection Azur : janvier 2010
Collection Azur : décembre 2009
Collection Azur : novembre 2009
Collection Azur : octobre 2009
Collection Azur : septembre 2009
Collection Azur : juillet 2009
Collection Azur : juin 2009
Collection Azur : mai 2009
Collection Azur : avril 2009
Collection Azur : février 2009
Collection Azur : mars 2009
Collection Azur : janvier 2009
Collection Azur : décembre 2008
Collection Azur : novembre 2008
Collection Azur : octobre 2008
Collection Azur : août 2008
Collection Azur : juin 2008
Collection Azur : juillet 2008
Collection Azur : mai 2008
The Melendez forgotten marriage - Avis +
Collection Blanche : mars 2010
Castellano’s mistress of revenge - Avis -
Collection Blanche : janvier 2010
Collection Blanche : avril 2009
L’ivresse du souvenir - Avis +
L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
L'auteur Nancy Marçon
Son site :
Sa fiche
L'auteur Swolen
Son site : Forum Boulevard des Passions
Sa fiche
L'auteur Nadia
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr