Onirik
Collection Azur : octobre 2011
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le jeudi 17 novembre 2011.
Editeur : Harlequin

Troublante vengeance de Kate Walker

JPEG - 19.9 ko
Troublante vengeance

Présentation de l’éditeur

Pour l’amour de sa mère, très malade, Sadie se voit contrainte de demander à Nikos Konstantos de les autoriser à rester à Thorn Trees, la propriété familiale dont il vient de devenir le propriétaire. Mais cet homme qu’elle a autrefois follement aimé acceptera-t-il de lui accorder cette faveur, lui qui voue à sa famille une haine impitoyable ? A son grand soulagement, Nikos consent à l’aider. Avant d’ajouter une condition : qu’elle l’accompagne à Icaros...

Avis de Valérie : avis +

Lorsque nous débutons notre lecture, il faut l’avouer, on ne sait pas vraiment si nous allons tomber sur un récit à la mode Azur rétrograde ou bien sur un petit bijou d’humour et de subtilité comme on en trouve actuellement.

Ni l’un ni l’autre puisque il s’agit d’une histoire certes classique entre une héritière poussée à abandonner le fiancé poussé à la ruine par son père avant que le destin ne change totalement la donne... On a vu et revu cette trame, mais ici, Kate Walker va dérouler son fil narratif d’une manière différente, sans trémolos bien qu’avec beaucoup d’émotions et de violence dans les relations.

Les éléments outrés du début vont s’affiner pour offrir au final un bon roman, même si ces échanges bourrés de ressentiment et de désespoir peuvent rebuter certaines lectrices. Un bon auteur à suivre !


Un prince pour amant de Lynn Rae Harris

JPEG - 7 ko
Un prince pour amant

Présentation de l’éditeur

Lors d’un séjour professionnel à Moscou, Paige fait la rencontre du très séduisant Alexeï Voronov, dans de bien étranges circonstances. Comment aurait-elle pu imaginer, en effet, en se promenant près de la place Rouge, qu’un beau prince russe viendrait à son secours au moment où des inconnus tenteraient de l’importuner ? Mais si Alexeï la séduit aussitôt par son charisme et sa beauté virile, il ne tarde guère à éveiller en elle une sourde appréhension. Car dès qu’il apprend qu’elle est l’assistante de Chad Russell, son rival en affaires, il semble croire qu’elle a provoqué leur rencontre à seule fin de l’espionner...

Avis de Valérie : avis -

Encore un jeune auteur pour la collection Azur... mais qui arrive à mémériser le concept habituel de la jeune gourde et du puissant homme d’affaires d’une manière fatale.

L’action débute sur la place Rouge à Moscou et l’auteur prend un tel soin à placer les éléments connus du tourisme local qu’on a l’impression de lire un mauvais guide touristique. Notre oligarque parle une centaines de langues (bon, c’est exagéré mais cet homme parfait en maîtrise 4 étrangères), est bien sûr riche à millions et est d’une beauté rare.

Notre gourde est belle, pas finaude pour deux kopecks et accepte, pour se protéger de tovarichs enivrés et violents, un flirt poussé avec un total inconnu (french kiss, mains baladeuses et tout).

Ce qui semble évident c’est que l’auteur écrit pour un public ciblé qui n’a pas peur des clichés car ne les détectent pas et se moquent de la crédibilité. C’est le genre de livre dont on pense que même un artiste de la réécriture ne pourrait rien faire. Les abonnés peu regardants se laisseront embarqués en Russie, les autres sauront dire Niet avec force !


La maîtresse de Juan Velez-Saldana de Helen Bianchin

JPEG - 6.6 ko
La maîtresse de Juan Velez-Saldana

Présentation de l’éditeur

Pour rien au monde Gianna ne voudrait revoir Juan Velez-Saldana, l’homme dont elle était follement éprise trois ans plus tôt mais qu’elle a quitté en comprenant qu’il la trompait. A l’époque, pour éviter tout contact avec lui, elle a même choisi de partir refaire sa vie à l’autre bout du monde, sur la Gold Coast, au sud de Brisbane. Et aujourd’hui, même si elle a le sentiment d’avoir réussi à tourner la page, elle ne veut plus rien avoir à faire avec lui. Sauf que Juan vient la trouver chez elle, et lui demande de l’accompagner au chevet de sa mère malade, qui la réclame...

Avis de Valérie : avis +/-

Cette vénérable romancière qui ne préfère ne pas afficher son âge a dû écrire une centaine de livres souvent dans la collection Azur. Challengée dans son pays (l’Australie) par des jeunettes bien plus talentueuses qu’elle aurait pu la pousser à faire évoluer son style...

Nous avons un frémissement lorsque nous nous rendons compte que les dix premiers pages du récit sont un résumé des pires scénarios des Azur des années 90 : une jeune australienne tombe amoureuse d’un Espagnol, s’installe avec lui et tombe enceinte. Leur relation se dégrade car il ne lui a jamais avoué son amour jusqu’au jour où une ex-maîtresse s’arrange pour que la jeune femme se sente trahie et se sauve...

Alors, est-ce que Helen Bianchin a réussi à partir d’un début faussé à tirer le meilleur du cahier des charges ? Non ! Soyons rassurées. Elle reste un auteur emblématique mais qui n’a pas su remplacés les clichés soigneusement alignés par une vraie étincelle créative.

Correct, mais sans âme et surtout sans aucune nouveauté !


La revanche d’un héritier de Janette Kenny

JPEG - 7.8 ko
La revanche d’un héritier

Présentation de l’éditeur

Travailler avec Stefano Marinetti, le nouveau propriétaire de la société qui l’emploie, voilà sans doute, pour Gemma, la définition de l’enfer. Comment un homme aussi séduisant peut-il en même temps se montrer si froid et arrogant ?

Mais a-t-elle le choix ? Avant qu’il ne tombe malade, elle a promis au père de Stefano, le vieux Cesare Marinetti, de veiller sur son entreprise, et surtout, de protéger son secret. La mort dans l’âme, Gemma se résout à côtoyer le détestable homme d’affaires...

Avis de Marnie : avis +/-

Impossible de croire qu’un nouvel auteur puisse utiliser sans aucun recul une telle quantité de clichés ! Cette romance sentimentale aurait pu être écrite par Penny Jordan en 1980... Depuis 2007, Janette Kenny a publié une dizaine de livres.

Ce n’est pas son talent d’écriture qui est remis en question, car son style est totalement maîtrisé. Les petits formats semblent avoir été faits pour elle. Non, c’est le manque total d’imagination qui est en cause ici : chantage, jeune vierge méritante qui se sacrifie trois fois pour sa famille, une petite fille atteinte de leucémie, un secret de famille et le réveil du jeune milliardaire lorsqu’il s’aperçoit que de "l’innocence" de celle qu’il prend pour une croqueuse de diamants...

Sans oublier l’ignorance de certaines réalités qui tombent dans l’incohérence : l’américaine Janette Kenny relate sans sourciller l’histoire d’un milliardaire qui utilise une "énorme partie de sa fortune" pour sauver sa fille malade...

Nous sommes en Italie, pas en Amérique. Certains détails techniques et juridiques frôlent le ridicule.... Donc de la rigueur, madame !


La trahison d’un milliardaire de Julia James

JPEG - 9.7 ko
La trahison d’un milliardaire

Présentation de l’éditeur

Lorsque son amant Guy de Rochemont lui annonce qu’il va se marier avec une autre, mais qu’il souhaite la garder comme maîtresse, Alexa se sent à la fois brisée par le chagrin et scandalisée. Certes, elle savait que ce jour arriverait, et que Guy finirait par épouser une femme digne de son rang, et elle a essayé de se préparer à ce moment terrible. Mais elle n’aurait jamais imaginé qu’il serait capable de lui faire une proposition aussi odieuse. Désespérée, Alexa décide de fuir le plus loin possible de cet homme qu’elle aime autant qu’elle le déteste...

Avis de Na Dia - Avis +

Voilà un récit tout à fait original de la collection Azur. Julia James nous offre une romance plus sombre que ce à quoi nous étions habituées.

Ici nos héros s’aiment puis se déchirent à coup d’insultes et de cris. Si bien que l’on a du mal à croire qu’ils pourront se retrouver à la fin du roman. Mais là où Julia James nous surprend c’est par la façon dont elle nous présente cette histoire.

Tout commence par la séparation de ce couple puis elle nous entraine 6 mois avant pour que le lecteur comprenne que cette séparation était prévue depuis leur premier rendez vous, pour ensuite revenir au présent.

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle ne ménage pas nos héros, mais leur histoire fonctionne, car finalement, l’auteur fait monter la pression en ne leur laissant que de furtives rencontres où ils s’aiment et se disputent pour terminer par un final des plus romantiques !

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 151
Editeur : Harlequin
Collection : Azur
Sortie : 1er octobre 2011
Prix : 3,95 €


A lire aussi sur Onirik

Collection Azur : septembre 2016
Collection Azur : mars 2016
Collection Azur : juin 2016
Collection Azur : mai 2016
Collection Azur : février 2016
Collection Azur : décembre 2015
Collection Azur : novembre 2015
Collection Azur : août 2015
Collection Azur : juillet 2015
Collection Azur : juin 2015
Collection Azur : avril 2015
Collection Azur : mai 2015
Collection Azur : novembre 2014
Collection Azur : septembre 2014
Collection Azur : octobre 2014
Collection Azur : mai 2014
Collection Azur : août 2014
Collection Azur : juillet 2014
Collection Azur : avril 2014
Collection Azur : mars 2014
Collection Azur : octobre 2013
Collection Azur : janvier 2014
Collection Azur : décembre 2013
Collection Azur : août 2013
Collection Azur : novembre 2013
Collection Azur : septembre 2013
Collection Azur : juillet 2013
Collection Azur : juin 2013
Collection Azur : mai 2013
Collection Azur : avril 2013
Collection Azur : mars 2013
Collection Azur : mai 2013
Collection Azur : février 2013
Collection Azur : janvier 2013
Collection Azur : novembre 2012
Collection Azur : décembre 2012
Collection Azur : septembre 2012
Collection Azur : août 2012
Collection Azur : octobre 2012
Collection Azur : juin 2012
Collection Azur : mai 2012
Collection Azur : juillet 2012
Collection Azur : mars 2012
Collection Azur : février 2012
Collection Azur : janvier 2012
Collection Azur : décembre 2011
Collection Azur : décembre 2011
Collection Azur : septembre 2011
Collection Azur : novembre 2011
Collection Azur : août 2011
Collection Azur : juin 2011
Collection Azur : mai 2011
Collection Azur : février 2011
Collection Azur : mars 2011
Collection Azur : octobre 2010
Collection Azur : novembre 2010
Collection Azur : janvier 2011
Collection Azur : août 2010
Collection Azur : mai 2010
Collection Azur : septembre 2010
Collection Azur : juin 2010
Collection Azur : juillet 2010
Collection Azur : avril 2010
Collection Azur : mars 2010
Collection Azur : février 2010
Collection Azur : janvier 2010
Collection Azur : décembre 2009
Collection Azur : novembre 2009
Collection Azur : octobre 2009
Collection Azur : septembre 2009
Collection Azur : juillet 2009
Collection Azur : juin 2009
Collection Azur : mai 2009
Collection Azur : avril 2009
Collection Azur : février 2009
Collection Azur : mars 2009
Collection Azur : janvier 2009
Collection Azur : décembre 2008
Collection Azur : novembre 2008
Collection Azur : octobre 2008
Collection Azur : août 2008
Collection Azur : juin 2008
Collection Azur : juillet 2008
Collection Azur : mai 2008
L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
L'auteur Nadia
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr