Onirik
Collection Blanche : janvier 2011
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le samedi 29 janvier 2011.
Editeur : Harlequin

Un cadeau pour nous deux de Susan Crosby

JPEG - 5 ko
Un cadeau pour nous deux

Présentation de l’éditeur

Infirmière dans une prestigieuse clinique privée de Boston, Sara Beth entretient une liaison passionnée avec son patron, le séduisant Ted Bonner. Un célibataire convaincu qui, même s’il lui fait vivre des instants magiques et prétend l’aimer, refuse d’envisager un avenir avec elle. Comment sortir de cette impasse, et convaincre Ted que leur couple est fait pour durer ? Alors qu’elle s’interroge, le destin offre à Sara Beth une réponse des plus inattendue...

Avis de Marnie : avis +/-

Après Coup de foudre à la clinique de Marie Ferrarella, paru dans la même collection il y a quelques mois, voici donc le second volume de cette série où se poursuit l’enquête sur des chiffres truqués à la clinique de la fertilité... Et bien, cette deuxième histoire souffre du même problème que la précédente, soit un contexte intéressant qui n’est pas exploité. Visiblement, vu le talent des deux auteurs, c’est un choix délibéré que de se focaliser seulement sur le couple soudain mis en vedette mais d’oublier tout le reste, ce qui rend l’ensemble malheureusement superficiel et mal construit.

C’est vraiment dommage, parce que cet arrière-plan sérieux, moderne permettait de grosses possibilités. L’auteur se cantonne au huis-clos entre ses deux héros. Bizarrement, des personnages prometteurs interviennent et offrent soudain une ramification intéressante, puis disparaissent alors sans explication. Pourquoi Ted et son meilleur ami se sont-ils lancés dans cette spécialisation bien précise ? Aucune idée... aucune introspection intéressante...

Heureusement, nos deux héros sont vraiment réussis. Ainsi, Sara Beth possède un joli potentiel avec son aspect naturel et sa fraîcheur. Toutefois, la grande idée de Susan Crosby, c’est son héros, Ted, pas comme les autres. Gaffeur, hésitant, vivant dans une sorte de monde parallèle où ses recherches le rassurent, Ted a du mal à affronter une relation amoureuse.

Plaisant mais sans plus !

Un si séduisant médecin de Mira Lyn Kelly

Présentation de l’éditeur

A trente ans à peine, Calista est une femme d’affaires à l’avenir prometteur. Son agenda trop bien rempli ne lui laissant guère le loisir de songer à l’amour, elle s’est jusqu’alors satisfaite de quelques liaisons éphémères. Mais tout change le jour où elle rencontre Jake, un brillant chirurgien qui, pour la première fois, lui donne envie d’inverser l’ordre de ses priorités. Hélas 1 quand on lui propose à l’autre bout du monde le poste qu’elle convoite depuis longtemps, elle se retrouve devant le plus cruel des dilemmes : choisir entre sa carrière et l’homme qu’elle aime.

Avis de Marnie - Avis -

La plus grande erreur du directeur de collection, est d’avoir publié ce roman soi-disant "Blanche" ici. En effet, notre héros est médecin.... seulement, nous ne le voyons jamais en exercice, au contraire, tout est centré autour de notre cadre talentueux, Calista, de son propre travail, de sa volonté féroce de s’occuper de son avenir, de sa promotion sans que rien ne vienne la détourner de ce sacerdoce. Premier roman de ce nouvel auteur publié dans la collection "Présents’ aux Etats-Unis, le moins que l’on puisse dire c’est que Mira Lyn Kelly n’est pas spécialement convaincante. Aucune originalité, aucun intérêt, même l’humour est lourd !

Son problème majeur, c’est le manque de cohérence. Nous ne comprenons pas le comportement "je te veux pas/je te veux", une sorte de très longue valse hésitation menée par nos deux héros. Calista est plutôt effrayante en passionaria du travail qui refuse toute forme de distraction, bossant sept jours sur sept... L’auteur ne lui donne aucune épaisseur, pas de passé, pas de traumatisme, juste une petite déception amoureuse qui ne peut en aucun cas expliquer une attitude limite malsaine.

Quant à Jake, il court après cette femme insaisissable, et une fois séduite, il lui assène de nombreuses fois qu’il ne veut pas de mariage, tout en étant attiré par elle, le voici qui la fuit, puis reprend son entreprise de séduction puis...

Bon vous l’aurez compris, cette intrigue n’a aucun sens, cela sent le déjà vu. Superficiel, mal ficelé, de petites scènes sensuelles bateau se succèdent sans que l’on s’attache aux personnages. A éviter !


Le bébé qu’il n’attendait pas de Jacqueline Diamond

JPEG - 8.9 ko
Le bébé qu’il n’attendait pas

Présentation de l’éditeur

Lui, s’occuper d’un bébé ? Quand il apprend qu’il vient d’être désigné comme tuteur d’un petit orphelin, le Dr Luke Van Dam est désemparé. Car non seulement son emploi du temps ne lui permet pas de jouer les nounous, mais, en plus, il manque cruellement d’expérience. Pas question, pourtant, de fuir ses responsabilités. Dans l’urgence, il opte pour une solution provisoire : demander l’aide de sa nouvelle voisine, une jeune femme qui, même s’il la connaît à peine, lui inspire confiance. Et qui, surtout, est loin de le laisser indifférent...

Avis de Marnie : avis +

Comme quoi, il ne faut pas se fier à la quatrième de couverture pour la collection Blanche. Si s’occuper d’un bébé pose quelques problèmes à notre héros, le nourrisson n’arrive pas avant la moitié du roman. Auparavant, Luke tente désespérément d’obtenir la garde de sa fille... thème central ici, alors que sa camarade d’études qu’il avait perdu de vue (n’oubliez pas de sourire en lisant sur le résumé "une jeune femme qu’il connaît à peine...") Jane, célibataire malgré elle, souhaite un enfant par tous les moyens possibles.

Jacqueline Diamond privilégie la description de cette petite ville californienne très chaleureuse où tout le monde s’entraide. Le quartier est même trop idyllique, cependant, l’auteur réussit à apporter un ton adulte qui atténue ce petit côté rose agaçant très américain.

L’intrigue bénéficie d’un solide suivi qui retient notre attention jusqu’à la fin, même si l’originalité n’est pas vraiment au rendez-vous. Ce qui est assez intéressant, ce sont les discussions pleines de franchise entre Luke et Jane et qui met en évidence les contradictions de leur personnalité, sans apporter de solution. Leur évolution mutuelle permettra d’atteindre la fin logique.

Un roman qui joue la carte non du "s’ils s’étaient parlés", mais du "réfléchissons à deux et faisons des choix matures".


Play-boy et chirurgien de Olivia Gates

Présentation de l’éditeur

Lorsqu’elle se réveille sur un lit d’hôpital, amnésique, Cybele est désespérée. Comment, après le choc de l’accident, raviver ses souvenirs qui se dérobent. Son seul réconfort est la présence auprès d’elle du Dr Rodrigo Valderrama, un chirurgien qui, se déclare prêt à tout pour l’aider à recouvrer la mémoire. Un homme indéniablement séduisant dont les attentions suscitent en elle un étrange malaise. En effet, il semble en savoir long sur son passé et lui laisse entendre qu’il a jadis été bien plus pour elle qu’une simple connaissance...

Avis de Marnie : avis -

Troisième tentative de lecture d’un roman d’Olivia Gates, et troisième avis quelque peu négatif. Pourquoi ce roman est-il considéré comme faisant partie de la collection Blanche ? Parce que nos deux héros sont médecins ? Parce que notre héroïne est amnésique ? Vous n’aurez strictement droit à rien d’autre, ni aux patients, ni à l’atmosphère d’un hôpital, juste la description de l’amnésie tout droit sortie d’un dictionnaire médical...

Nous voici plongés au coeur d’un Azur des années 80 avec cette Cybele qui se demande pourquoi elle est attirée par le meilleur ami de son mari, bien heureusement mort lors d’un accident, et Rodrigo, hidalgo fier et ombrageux, fou de la jeune femme. Dès la page 5, rien ne s’oppose à ce qu’ils se marient, mais bon, visiblement, les personnages adorent les complications inutile.s

Suit la valse des "Je t’aime, moi aussi, mais que faisons-nous, trahissons-nous le pauvre type que tu as eu le malheur d’épouser ? Ah non, car il était vraiment vraiment méchant tout de même !" Tout est prévisible, torturé alors que la situation ne le mérite vraiment pas. Beaucoup de bruit pour rien, et voilà, une jolie fête traditionnelle catalane pour nous donner le goût de l’Espagne façon Harlequin. Olivia Gates est aussi peu convaincante qu’intéressante. Quant à l’originalité... nous restons quelque peu interdits devant tant de clichés !


Fiche Technique

Format : poche
Pages : 310
Editeur : Harlequin
Collection : Blanche
Sortie : 15 janvier 2011
Prix : 6,25 €


A lire aussi sur Onirik

Collection Blanche : décembre 2015
Collection Blanche : décembre 2015
Collection Blanche : août 2015
Collection Blanche : avril 2015
Collection Blanche : juillet 2015
Collection Blanche : février 2015
Collection Blanche : décembre 2014
Collection Blanche : mai 2014
Collection Blanche : avril 2014
Collection Blanche : octobre 2013
Collection Blanche : mars 2013
Collection Blanche : décembre 2012
Collection Blanche : novembre 2012
Collection Blanche : octobre 2012
Collection Blanche : septembre 2012
Collection Blanche : août 2012
Collection Blanche : juin 2012
Collection Blanche : juillet 2012
Collection Blanche : mai 2012
Collection Blanche : mars 2012
Collection Blanche : avril 2012
Collection Blanche : février 2012
Collection Blanche : décembre 2011
Collection Blanche : novembre 2011
Collection Blanche : octobre 2011
Collection Blanche : septembre 2011
Collection Blanche : août 2011
Collection Blanche : juin 2011
Collection Blanche : mai 2011
Collection Blanche : avril 2011
Collection Blanche : février 2011
Collection Blanche : décembre 2010
Collection Blanche : novembre 2010
Collection Blanche : octobre 2010
Collection Blanche : septembre 2010
Collection Blanche : août 2010
Collection Blanche : juillet 2010
Collection Blanche : juin 2010
Collection Blanche : mai 2010
Collection Blanche : février 2010
Collection Blanche : avril 2010
Collection Blanche : mars 2010
Collection Blanche : janvier 2010
Collection Blanche : décembre 2009
Collection Blanche : novembre 2009
Collection Blanche : octobre 2009
Collection Blanche : juillet 2009
Collection Blanche : juin 2009
Collection Blanche : mai 2009
Collection Blanche : avril 2009
Collection Blanche : mars 2009
Collection Blanche : février 2009
Collection Blanche : janvier 2009
Collection Blanche : décembre 2008
Collection Blanche : novembre 2008
Collection blanche : août 2008
Collection blanche : juin 2008
Collection Blanche : mai 2008
Le Clan des McCoy - Avis +
Séduction interdite/Le retour de Rafe Mendoza - Avis +
Un Noël pour deux /Il suffit d’un regard - Avis - et +
Une nuit avec un prince/La maîtresse de Noah Falcon - Avis + et -
Un mariage en Arizona/Irrésistibles sentiments - Avis +/-
L’inconnue de la plage/Le piège de la séduction - Avis +
Une nuit avec toi /Les roses de la vengeance - Avis +/-
L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr