Onirik
Confess - Avis +
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le mercredi 6 avril 2016.

Je t’aimerai toujours, même quand je ne pourrai plus.



Éditeur : Hugo Roman

Roman de Colleen Hoover

Présentation de l’éditeur

Et si la vérité faisait plus mal que le silence ?

Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir, et elle ne laissera personne se mettre sur son chemin.

Lorsqu’elle franchit la porte d’une galerie d’art à Dallas pour un entretien, elle s’attend à tout sauf à l’irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry.

Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser toutes ses barrières, pour comprendre qu’elle risque bien plus gros qu’elle ne pensait.

Elle n’a qu’une solution : s’éloigner d’Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c’est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeurs que la vérité...

Avis de Chloé

Plus on avance dans la traduction des romans de Colleen Hoover, plus on monte d’un cran au niveau des émotions qu’elle nous inspire. Confess, son dernier livre en date annonce la couleur dès le début : prévoyez les mouchoirs !

Le prologue se passe 5 ans avant le début de l’histoire réelle : Auburn, âgée de 15 ans, rend une dernière fois visite à son petit ami, qui va mourir dans les semaines, voir les jours qui suivent. C’est sur leurs adieux déchirants que finit le prologue et nous retrouvons Auburn âgée de 20 ans, cherchant à gagner de l’argent au plus vite pour se payer un avocat. C’est la qu’elle rencontre Owen Gentry, alias OMG, surnom qui le poursuit dans tout le roman. Il la perturbe dès leur première rencontre qui est électrique : 5 ans après une perte douloureuse, elle ressent à nouveau quelque chose.

Le titre du roman Confess signifie beaucoup de choses : le nom de la galerie d’art d’Owen et les confessions anonymes qui l’inspirent pour ses œuvres mais également les confessions qui vont inévitablement survenir au cours du roman. Les deux protagonistes cachent tous deux quelque chose : ce roman à deux voix aurait dû tout nous révéler des personnages, mais Colleen Hoover nous laisse autant dans l’attente et le mystère que les deux personnages n’ayant aucune idée de ce que cache l’autre.

Confess est un concentré de mensonges, de secrets et d’émotions. Toutes nos certitudes se retrouvent ébranlées par des révélations qui nous coupent le souffle à la fin de la première partie. La deuxième partie est dévastatrice car les deux personnages sont obligés de se séparer sans le vouloir vraiment : leurs adieux sont déchirants tout comme leur retrouvailles, les circonstances ne sont vraiment pas en leur faveur. On ne souhaite qu’une chose : que le sort cesse de s’acharner sur eux. Les révélations du dernier chapitre vous laisseront sans voix et tout prendra alors son sens.

Leur relation est bouleversante, toujours soulignée par la merveilleuse plume de Colleen Hoover en collaboration cette fois ci avec un artiste anglais du nom de Danny O’Connor (dont les portraits sont reproduits dans le roman). Il y a une beauté des mots associés à celle des images qui touchent notre âme : cette alliance de deux arts visuels, car la littérature en est un quoi que l’on en dise, nous rend encore plus sensibles au récit, comme dans Maybe Someday avec le musicien et chanteur Griffin Peterson. Auburn et Owen sont trop bons pour ce monde si moche, on le voit encore et encore dans ce roman.

Certaines scènes choqueront, d’autres vous feront pleurer, d’autres rires. Un arc-en-ciel d’émotions vous attend avec Confess. Il sortira jeudi prochain, lors de la venue à Paris de Colleen Hoover et Anna Todd. Confess est un petit bijou littéraire retentissant de vérité ; les remerciements au tout début du roman en sont la preuve : "Les confessions que vous allez lire dans ce roman sont authentiques ; elles nous ont été soumises par des lecteurs anonymes. Ce livre est dédié à tous ceux qui trouvent le courage de les partager." Merci Colleen.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 360
Éditeur : Hugo Roman
Collection : New Romance
Sortie : 07 avril 2016
Prix : 17 €


A lire aussi sur Onirik

Never Never : saison 3 - Avis -
Never Never : saison 2 - Avis +
Never Never - Avis +
Maybe Not - Avis +/-
Ugly Love - Avis +
Maybe Someday - Avis +
Hopeless - Avis +
Indécent - Avis +
Rencontre avec Colleen Hoover
Ugly Love sort bientôt en France
L'auteur Chloé Allouche
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr