Onirik
DVD : Les Contes de Terremer - Avis +/-
Onirik -> Cinéma -> DVD - VOD -> Dernière mise à jour : le mercredi 2 avril 2008.
film d’animation japonais de Goro Miyazaki (2007)

Résumé

Les aventures du jeune Arren, prince du royaume d’Enlad, qui va s’allier aux forces du grand magicien Epervier, pour rétablir l’équilibre du monde rompu par un sorcier maléfique. Dans le combat qui s’annonce, Arren et Epervier croiseront la route de Therru, une mystérieuse jeune fille. Ensemble, ils dépasseront leurs peurs et uniront leurs destins pour mener le plus fascinant des voyages.

Avis d’Enora

Histoire de l’adaptation cinématographique :

Les contes de Terremer est le premier film de Goro Miyazaki fils de Hayao Miyazaki, le génial réalisateur de Princesse Monoke, Le château ambulant, Le voyage de Chihiro... Hayao Miyazaki aime trouver ses sources d’inspiration parmi les auteurs occidentaux et dans les années 80 il avait contacté Ursula K Le Guin en vue d’adapter son cycle Terremer. Celle-ci refusa, ne connaissant pas son travail. Il y a quelques années en découvrant Mon voisin Totoro, elle le recontacte « I consider him a genius of the same caliber as Kurosawa or Fellini » [1]. Ils se mirent d’accord pour situer l’action du film dans la dizaine d’années qui sépare le premier tome du second afin de laisser la liberté d’imagination au réalisateur. Après avoir signé avec les Studio Ghibli, Ursula K Le Guin apprendra que la réalisation est laissée aux mains de Goro Miyazaki et que l’action du film se basera sur le troisième tome.

Le cycle de Terremer, petit rappel :

Terremer est un monde d’île et d’eau ou la sorcellerie peut mettre en échec même les dragons.
- Le sorcier de Terremer conte l’histoire d’Epervier dont le nom secret est Ged ; comment il fut choisi enfant pour recevoir l’enseignement de la sorcellerie, comment par défi, il fit revenir de l’au-delà une ombre, qui faillit le terrasser et qu’il dut poursuivre jusqu’aux extrémités du monde.
- Les Tombeaux d’Atuan évoquent la terrible histoire de la petite fille, Tenar, choisie pour devenir la Grande Prêtresse des Tombeaux, qui haïra Ged et finira par combattre avec lui l’emprise des Innommables.
- Dans L’Ultime Rivage, la magie semble perdre son pouvoir, Epervier avec l’aide d’Arren, fils de roi, va chercher à trouver l’explication.
- Tehanu : explicite le personnage
- Contes de Terremer : cinq nouvelles
- Le Vent d’ailleurs raconte comment les dragons semblent de nouveau menacer les hommes. Ged, l’Archimage, ayant abandonné ses pouvoirs, Tenar, son épouse, le roi Lebannen et tous les sorciers de Roke vont essayer d’affronter ce temps de changements. Mais qui est vraiment Tehanu, la fille-dragon ?

Comme le souligne Philémon dans son analyse pour Arcanesfantasy, Terremer est une œuvre majeure de la fantasy, à la fois leçon de philosophie et exploration des méandres de la psychologie humaine. L’équilibre de l’être humain et du monde passe par une acceptation de la vie et de la mort, une connaissance de soi (Le sorcier de Terremer), des autres (Les tombeaux d’Atuan), le renoncement (L’ultime rivage), et le décryptage des rapports hommes /femmes.

Le film :

Pas facile sûrement de porter le nom de Miyazaki quand on réalise son premier film car les gens ne peuvent s’empêcher de faire des comparaisons entre l’œuvre du fils et celle du père. Moi comme les autres. On retrouve chez les deux réalisateurs des décors somptueux qui exsudent le calme et la paix. Chez Goro, la musique accentue encore cette impression de rêve. De la même façon ils réussissent l’un, l’autre, à donner une chaleur humaine à tous leurs personnages et évitent tout manichéisme, même les « méchants » gardent un coté touchant. Sur le plan de l’animation, le film n’a pas le niveau des films d’ Hayao ; les personnages évoluent sur des décors certes magnifiques mais fixes. On a plus l’impression d’être dans une série télé, d’autant que des coupures nettes entre les changements de scènes accentuent cette impression. Les dessins des personnages sont conventionnels et n’ont pas la délicate précision de ceux d’Hayao.

Mais le plus grand défaut repose à mon avis sur le scénario : ceux qui ne connaissent pas Terremer sont un peu déboussolés. Que viennent faire ici les dragons ? Qui est vraiment Epervier ? Quel est l’importance du véritable nom ? Qui est Tehanu ? Pourquoi Arren « tue-t-il » son père ? Quant à ceux qui connaissent le cycle de Terremer, ils sont pour la plupart complètement catastrophés par l’adaptation ! Le fait d’avoir voulu mélanger les différents tomes en un seul film crée des incohérences et surtout, tout le coté philosophique des contes est parachuté, transformé en phrases incisives et en plus rabâchées comme « La mort donne son prix à la vie ! Refuser la mort c’est refuser la vie ! IL n’y a pas de vie sans mort ! » (who can simply be killed, thus solving all problems). “ [1]

Malgré ces faiblesses Terremer est la première œuvre d’un réalisateur qui promet et qui montre qu’il a un réel potentiel personnel. Ce cycle, trop foisonnant, n’était pas forcément le meilleur choix pour faire ses premiers pas de réalisateur et peut-être a-t-il été bouclé trop vite... 8 mois et 17 jours ce n’est pas tout à fait le temps d’une gestation complète !

Fiche Technique

Genre : animation

Titre original : Gedo senki

Durée : 115 minutes

DVD sorti en édition simple et en édition collector avec un disque de bonus contenant le making-off, la BO et les bandes-annonces

Sortie DVD : 04 avril 2007

Avec Armelle Gallaud, Georges Claisse, Boris Rehlinger

[1] lettre d’explication d’Ursula K Le Guin pour ses fans sur son site officiel : http://www.ursulakleguin.com/GedoSe...


A lire aussi sur Onirik

Aya et la sorcière
Les recettes des films du Studio Ghibli - Avis +
Hayao Miyazaki à l’honneur à Aubusson
Le château de Cagliostro - Avis +
Mook Ghibli : Artisans du rêve - Avis +
France 4 - Princesse Mononoké
Souvenirs de Marnie - Avis +
Dessins du studio Ghibli - Avis +
Hayao Miyazaki edition couleurs - Avis +
Nausicaä de la vallée du vent - Avis +/-
#Mode : Edition limitée Seiko Presage "le Chateau dans le Ciel"
#Sortie Livre : Les recettes des films du Studio Ghibli
L'auteur Enora
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr