Onirik
Exposition Côté jardin. De Monet à Bonnard - Avis +
Onirik -> Culture -> Exposition, musée, Salon -> Dernière mise à jour : le jeudi 13 mai 2021.

Au printemps 2021, le musée des impressionnismes Giverny vous invite à une promenade dans les jardins impressionnistes et nabis. Peintures, dessins, estampes, photographies…L’exposition Côté jardin. De Monet à Bonnard présente une centaine d’œuvres. Un événement à ne pas manquer et à compléter par une déambulation dans le jardin du musée, pour une évasion totale, entre culture et nature !



Lieu : Giverny

du 19 mai au 1er novembre 2021

Présentation officielle

Une exposition inédite sur les jardins impressionnistes et nabis.

Si le thème du jardin a déjà été traité dans de nombreuses expositions, le musée des impressionnismes Giverny propose un angle inédit dans un accrochage unique, plein d’émotion. L’exposition s’attache, en effet, à révéler la sensibilité des peintres impressionnistes et nabis face aux jardins qu’ils représentent. Elle met également en regard les visions contradictoires et complémentaires de ces deux groupes d’artistes célèbres, d’Auguste Renoir à Claude Monet et d’Édouard Vuillard à Pierre Bonnard, dans une rare confrontation.

Avis de Claire

Nous avons eu la chance d’être invités à visiter en avant-première l’exposition Côté jardin. De Monet à Bonnard, en compagnie des deux commissaires de cette exposition, Cyrille Sciama, conservateur en chef du patrimoine et directeur général du musée des Impressionnismes de Giverny, ainsi que Mathias Chivot, spécialiste des Nabis et co-auteur du catalogue raisonné d’Edouard Vuillard.

Cette exposition a vu le jour grâce au confinement. En effet, quelle meilleure idée que celle de mettre en valeur les jardins alors que le monde devait rester enfermé à l’intérieur ? Cette thématique du jardin en art a bien souvent été exploitée, mais rarement dans une confrontation entre Impressionnistes et Nabis. Composée d’une centaine de peintures, estampes, dessins ou encore photographies, elle met en lumière deux visions de l’art, qui dialoguent et se complètent à merveille.

Les oeuvres proviennent uniquement de France ou de pays situés sur le continent européen. C’est un choix spécifiquement décidé dans une éthique éco-responsable, en adéquation avec le thème de la Nature. L’empreinte de Claude Monet y est particulièrement forte. D’une part, car nous sommes dans son fief de Giverny, d’autre part pour la figure tutélaire qu’il représentait de son vivant. Le peintre était une véritable superstar, auquel se référaient tous les jeunes artistes, et notamment les Nabis.

On l’a expliqué, avec les Impressionnistes et les Nabis, deux mondes, deux visions de l’art s’opposent mais aussi se répondent. Le parcours de l’exposition est chronologique et thématique, les oeuvres se font face, en écho, et l’on voit nettement la prise de distance des Nabis, qui vont au-delà de l’Impressionnisme, dans une optique moins contrastée, faisant la part belle aux couleurs plus tranchées, travaillant volontiers sur croquis et photographies en atelier et non plus au grand air.

Il est toujours incroyablement intéressant de profiter d’une visite guidée dans un musée, une chance supplémentaire pour nous d’avoir pu bénéficier des commentaires des deux commissaires, qui nous ont rappelé la nécessité de toujours observer une oeuvre dans son contexte historique. Par exemple, alors que l’on admire le tableau Réunion dans le jardin par Auguste Renoir, on oublie que cette peinture est scandaleuse en son temps, car cela ne correspond pas aux moeurs de l’époque, un homme et deux femmes ensemble en public.

Il y a d’ailleurs très peu d’hommes dans ces tableaux, car le jardin représente souvent une part intime quand il est privé, un lieu familial, féminin. L’endroit du repos, de l’oisiveté, des rencontres. C’est une volonté de s’échapper du quotidien. Pour les Impressionnistes, c’est l’objet d’une infinie inspiration. L’exposition se termine d’ailleurs sur une gigantesque toile de Nymphéas de Claude Monet, dont la propriété avec son incroyable jardin se situent à quelques mètres.

Fiche technique

Adresse : 99 rue Claude Monet 27620 Giverny

Téléphone : 02 32 51 94 65

Horaires : Ouvert du 19 mai au 1er novembre 2021, tous les jours, y compris les jours fériés, de 10h à 18h (dernière admission 17h30)

Tarifs : de 3 à 7 euros

site officiel

A lire aussi sur Onirik

Giverny - Avis +
Ker-Xavier Roussel. Jardin privé, jardin rêvé - Avis +
Manguin, la volupté de la couleur - Avis +
Fondation Claude Monet - Avis +
Caillebotte, peintre et jardinier - Avis +
Normandie Impressionniste
Passion Marguerites à Giverny
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr