Onirik
Fantômes du Jazz - Avis +/-
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mardi 16 mai 2006.

Des fictions fantastiques inspirées par les figures emblématiques du jazz telles que Billie Holiday, Django Reinhart ou Louis Armstrong.



Belles Lettres

22 histoires fantastiques présentées par Alain Pozzuoli

Le jazz, musique urbaine, marginale et stéréotypée, est complexe. Son origine, l’histoire personnelle de ses icônes, son mysticisme et sa sensualité sont autant d’ingrédients indispensables à sa beauté. De ce fait, le jazz est un univers influençant d’autres formes artistiques comme la littérature et le cinéma. Pourtant, la fiction fantastique l’a très peu utilisé. Il se prête cependant très bien au genre : originaire d’un pays superstitieux, La Louisiane, où le vaudou est roi, cela aurait dû inspirer plus d’écrivains fantastiques.

Louis Armstrong aux prises avec une sorcière vaudou, le fantôme de Billie Holiday apparaissant dans une loge d’artiste, Fats Domino dérivant sur une barque pendant les inondations de la Nouvelle-Orléans, ... Ces destins ont inspiré des nouvelles fantastiques à une vingtaine d’auteurs, tous poussés par l’amour de la musique. Les grands noms de l’histoire du jazz sont dévoilés par des auteurs provenant du rock, du cinéma, de la bande dessinée et du journalisme.

Avis de Cécilia

Selon Julien Delli Fiori, auteur de la préface du recueil, "les 22 témoignages sont d’une criante vérité, je connais la plupart de ces soi-disant histoires inventées, je vous garantis que tout est juste." Le meilleur moyen de bien effrayer le lecteur qui débute à peine le recueil. Pourtant, l’ensemble respire la balourdise et le manque d’originalité. Quelques nouvelles sont cependant de bonnes surprises. Louis et la nuit de l’alligator, la première nouvelle, signée par Daniel Walther, prend comme toile de fond un épisode biographique d’un trompettiste de génie : Louis Armstrong. Elle remonte le temps vers d’autres lieux, d’autres époques. Au-delà du plaisir de la simple lecture, le néophyte apprend et le connaisseur revoie ses classiques.

Le style général, un rien suranné, fleure bon les souvenirs lointains d’un siècle révolu, presque oublié. Certains passages sont ouvertement érotiques. Pourtant, ils s’intègrent très bien à l’ensemble. Les plus du recueil : une excellente nouvelle de Boris Vian et, en fin d’ouvrage, un petit dictionnaire du jazz et une notice sur les auteurs.

Fiche Technique

Éditeur : Belles Lettres

Genre : Recueil

Nombre de pages : 304

Prix : 21 €

Sortie en librairie : vendredi 19 Mai 2006

Photo de couverture : Pascal Bouclier

Alain Pozzuoli est passionné de musique mais aussi parolier. Il a écrit Blues Bar, une pièce de théâtre sur Billie Holiday.

À lire sur Onirik

Oeuvre présentée par Alain Pozzuoli

- Annonce Agenda - Présentation de Tatouages

- Critique de Tatouages

- Rencontre avec Alain Pozzuoli

Oeuvre écrite par Alain Pozzuoli

- Critique de Dracula - Le Lexique du Vampire

À lire sur le Web - à propos du jazz

- Article Wikipedia - Définition, étymologie, Histoire, Artistes, ...

- La Tribune Jazz

- Jazz Magazine

- TSF 89,9 - La Radio du Jazz

Site officiel des Belles Lettres

A lire aussi sur Onirik

L’Ecume des jours
D’où viens-tu Boris ? Vian, de Ville d’Avray à Landemer
L’Abécédaire de Boris Vian
L'auteur Cécilia
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr