Onirik
Idiss - Avis +
Onirik -> Bande dessinée -> Graphic novel -> Dernière mise à jour : le jeudi 15 avril 2021.

Richard Malka et Fred Bernard s’approprient l’histoire d’Idiss avec passion, pour la restituer en un roman graphique pétri de tendresse et de beauté. Chaque image nous parle, nous émeut, nous touche, tant par la finesse du trait que la profondeur de son propos. Une bulle d’émotion brute, une histoire universelle.



Editeur : Rue de Sèvres

de Richard Malka et Fred Bernard, d’après Robert Badinter

Présentation de l’éditeur

« J’ai écrit ce livre en hommage à ma grand-mère maternelle, Idiss. Il ne prétend être ni une biographie, ni une étude de la condition des immigrés juifs de l’Empire russe venus à Paris avant 1914. Il est simplement le récit d’une destinée singulière à laquelle j’ai souvent rêvé. Puisse-t-il être aussi, au-delà du temps écoulé, un témoignage d’amour de son petit-fils. »

Robert Badinter. Richard Malka et Fred Bernard s’emparent de ce récit poignant et intime pour en livrer une interprétation lumineuse tout en pudeur et à l’émotion intacte.

Avis de Claire

Lorsqu’il publie son roman Idiss, en 2018, Robert Badinter confie : « J’ai écrit ce livre en hommage à ma grand-mère maternelle, Idiss. (...) Puisse-t-il être aussi, au-delà du temps écoulé, un témoignage d’amour de son petit-fils. » Il s’agit aussi d’un cri d’amour pour ses origines slaves et juives, une façon de rendre hommage aux souffrances et aux combats des siens. Quel bonheur se doit être que de voir reproduite ainsi, de si belle manière, la touchante histoire de sa grand-mère.

Idiss Rosenberg est née en 1863, à Kichinev (aujourd’hui en Moldavie, précédemment en Bessarabie, entre la Roumanie et l’Ukraine actuelles) comme en témoigne l’arbre généalogique qui ouvre l’album. La destinée d’Idiss commence alors qu’elle élève tant bien que mal ses petits sans son mari bien-aimé, qui combat dans l’armée du Tsar. Le retour de son mari, leur vie au quotidien sont une occasion de mêler petite et grande histoire, avec une véritable ode à la culture yiddish.

A travers le parcours de cette famille, on redécouvre Paris au début du 20e siècle, la naissance du quartier du Marais, la Première Guerre Mondiale, la montée des nationalismes en Europe... [1] C’est aussi l’histoire d’amour entre Charlotte, fille de Idiss, et Simon, les parents de Robert et Claude Badinter, leur ascension dans le Paris des Années folles, et le soin constant apporté à l’éducation de leurs fils, qui visent toujours l’excellence, jusqu’au drame de la Seconde Guerre Mondiale.

Richard Malka et Fred Bernard s’approprient l’histoire d’Idiss avec passion, pour la restituer en un roman graphique pétri de tendresse et de beauté. Chaque image nous parle, nous émeut, nous touche, tant par la finesse du trait que la profondeur de son propos. Une bulle d’émotion brute, une histoire universelle.

Fiche technique

Format : album
Pages : 128
Editeur : Rue de Sèvres
Sortie : 31 mars 2021
Prix : 20 €

[1] Au détour d’une page, il est même fait mention d’un pauvre peintre sans le sou, un certain Adolf Hitler...

L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


du 17 au 24 mai 2021


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr