Onirik
Kaijin Reijoh : tome 3 - Avis +
Onirik -> Bande dessinée -> Manga - Manhwa - Manhua -> Dernière mise à jour : le lundi 24 mai 2021.
Éditeur : Kurokawa

de Tetsuya Tashiro

Présentation de l’éditeur

L’école Meidô a été attaquée par la secte du parti de l’Ultraréincarnation. Alors qu’Innami et ses camarades se rendent à la réserve pour récupérer leurs reliques, elles se retrouvent nez à nez avec leur professeure, Mme Kawase, qui est en réalité une espionne à la solde de la dangereuse secte !

Cette ancienne nymphe va alors déchaîner son incroyable puissance !!

Avis de Hirone

La professeure Kawase était la taupe du parti de l’Ultraréincarnation. Elle a ouvert la porte de l’école aux monstres, laissant les lycéennes sans défense. Son ambition de devenir la nouvelle directrice passe par la nécessité de faire table rase du passé et donc d’éliminer toutes les nymphes actuelles afin de façonner une nouvelle génération à son image. Le massacre des lycéennes est brutal et sans pitié. Les nymphes n’ont pas leurs reliques sur elles, et se font exterminer comme des insectes. En plus de la mort dans d’atroces souffrances, les monstres commettent également d’abjects sévices sexuels.

Ces images montrent encore une fois que le manga n’est clairement pas à mettre entre toutes les mains. Nos trois héroïnes cherchent un moyen d’accéder aux reliques mais, pour cela, elles ont besoin de temps, et seule Asuma peut attirer l’attention des monstres.

Ce tome ne nous laisse pas une seconde de répit. Asuma affiche des capacités hors-normes, et les filles se retrouvent face à une détentrice de reliques puissante rendant le combat inévitable. La puissance et l’utilité des reliques s’affirment, mais nous laissent un peu songeurs face aux lycéennes qui se retrouvent totalement démunies sans celles-ci. On a l’impression qu’elles ne sont que de faibles femmes attendant d’être sauvées, par des hommes en l’occurrence. C’est un peu décevant de voir qu’elles montrent si peu de compétences, même si cela va s’expliquer au cours de notre lecture.

De plus, dans ce volume, on nous révèle le passé de la timide Yuko Funabashi. L’adolescente est comme toutes les nymphes. Elle a subi une enfance terrible avec des sévices qui l’ont marquée dans sa chair. On tique d’ailleurs aux couvertures des tomes, car on se dit que celles du tome 2 et 3 auraient pu être inversées au regard des protagonistes mis en avant. Les nymphes sont des femmes qui ont souffert et qui se mettent au service du gouvernement pour protéger la population face aux monstres.

Ce troisième tome ne contient pas une pause et on ne peut pas s’empêcher de vouloir la suite pour savoir comment l’école va pouvoir se sortir de ce cauchemar sans fin.

Fiche technique

Format : poche
Pages : 304
Editeur : Kurokawa
Sortie : 12 novembre 2020
Prix : 7,95 €


A lire aussi sur Onirik

Kaijin Reijoh : tome 5 - Avis +
Kaijin Reijoh : tome 4 - Avis +
Kaijin Reijoh : tome 2 - Avis +
Kaijin Reijoh : tome 1 - Avis +/-
#Sortie Manga : Kaijin Reijoh
L'auteur Hiro
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2021 : Gagnez 1 ex Embrasse l’hiver et danse avec lui


La gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr