Onirik
La Morsure du Givre - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le samedi 12 juillet 2014.

Le septième tome de Mercy Thompson s’avère quasiment parfait tant son équilibre entre action, émotions, et révélations délivre un plaisir de lecture inégalé !



Editeur : Bragelonne

Mercy Thompson : tome 7

roman de Patricia Briggs

Présentation de l’éditeur

Pour Mercy Thompson, mariée depuis peu à Adam Hauptman, charismatique Alpha de la meute locale, Thanksgiving aurait dû être une fête paisible en famille. Elle était loin d’imaginer que faire du shopping avec sa belle-fille Jesse risquait de virer au cauchemar.

Et pourtant, lorsqu’elle ne parvient pas à joindre Adam par téléphone, ni aucun membre de la meute, la jeune femme sait que tous ceux qu’elle aime courent un grave danger. Aidée par des alliés improbables, Mercy va devoir une fois de plus voler au secours des siens.

Avis de Stéphanie

C’est toujours un réel plaisir de lire un livre de Patricia Briggs en général, et un Mercy Thompson en particulier. Pourquoi ? Eh bien, outre le fait que Mercy Thompson est l’une des meilleures séries d’Urban Fantasy lues à ce jour, l’auteur a le don de nous immerger comme personne dans son univers, à coup de détails qui peuvent paraître rédhibitoires chez les autres, mais qui s’inscrivent dans une logique naturelle chez elle.

Faire les courses avec Mercy n’est jamais anodin, comme nous le prouve encore une fois ce tome, et pas uniquement parce qu’elle est douée pour attirer les ennuis, mais parce qu’elle fait partie de notre vie.

Mercy, on la connaît bien. On l’a vue changer, grandir, se battre, travailler, se remettre en question, souffrir et enfin aimer. On a ressenti la moindre de ses émotions et du coup, elle est un peu la grande sœur (ou la petite) que l’on n’a jamais eue.

Alors même quand elle va faire les soldes, on l’écoute. C’est aussi simple que cela. Quelques lignes et hop, nous ne sommes plus chez nous, dans notre lit ou notre canapé, dans notre quotidien où tout est bien réglé, mais chez elle, dans les tri-cities, en compagnie d’une meute de loups-garous quelque peu nerveux, mais qu’on se surprend à aimer de manière tout aussi possessive que notre héroïne.

N’est-ce pas là le signe d’un grand talent ? Rares sont les lectures qui nous emportent autant dans leur univers.

Cette fois encore, Mercy devra affronter le danger et sauver les siens, mais elle ne sera pas seule. Beaucoup de protagonistes que l’on a rencontrés tout au long des 6 tomes précédents seront présents, et c’est ce qui fait la force de ce septième opus. Ce n’est pas un combat solitaire, mais familial, où chacun aura sa place et pour cause, certains chapitres sont consacrés à Adam, où la narration se fait de son point de vue, et c’est une véritable surprise.

Adam, cet alpha que l’on a appris à beaucoup aimer sous le regard de Mercy, nous livre enfin sa propre vision des événements, ses émotions crues et son amour immodéré pour les siens. C’est beau à chaque fois, même si la cruauté est présente, et nous ne pouvons que remercier l’auteur cent fois pour ce cadeau.

Encore une réussite donc pour Patricia Briggs, qui nous livre ici un livre intense, suite directe du dernier opus d’Alpha et Omega (spin-off de la série Mercy Thompson), et que l’on referme avec regrets, tant ses mots et ses personnages vont nous manquer.

Avis de Valérie

Patricia Briggs est sans contexte l’une des meilleures auteurs de fantasy urbaine traduite en français. Elle a si intimement mélé les contes et légendes de nombreuses sociétés avec sa propre mythologie, que l’on ne fait plus la différence et c’est là où elle éblouie ses lecteurs.

De plus, ses personnages sont tout à la fois humains, touchants chacun à leur manière unique de par leurs capacités ou leurs appartenances à telle ou telle race d’êtres surnaturels.

Nous retrouvons donc Mercy Thompson, la changeuse de peau amérindienne, qui après s’être mariée avec l’alpha de la meute de loups-garous des Tri-cities Adam Hauptmann, après avoir réchappé à un voyage de noces d’où elle est revenue sur une chaise roulante (et non pas à cause d’acrobaties amoureuses) tente de vivre normalement...

Vœux pieux, bien sûr, car les révélations au public humain de l’existence des faes, puis des loups-garous stigmatisent les alphas - dont Adam - qui ont accepté de se montrer au public afin de prouver leur engagement patriotique et leur absence de danger.

Comme dans toute démocratie, dès qu’une minorité s’élève, une autre prend place pour la contrer et tenter de l’éliminer. Alors que Mercy et sa belle-fille courent les soldes du Black Friday, la meute entière est kidnappée.

Seul Ben, le loup anglais borderline a réussi à s’échapper et la rejoint pour la protéger elle est Jesse, ainsi que Gabriel, un jeune humain qui travaille souvent dans son garage et est identifié comme sympathisant et donc possible cible. Devant le danger, toute communication est coupée et la jeune femme va devoir battre le rappel de ceux qui lui doivent une faveur... pour avancer.

C’est une course contre la montre qui s’engage pour sauver son mari, les membres de la meute et leurs amis. Mais également pour que les différents équilibres diplomatiques avec les humains, comme avec les autres êtres surnaturels et les organisations gouvernementales ne vacillent pas.

Le syncrétisme dont fait preuve la romancière est superbe et rend la lecture fluide car tout est bien intégré dans une trame possédant une action très présente.

Les sentiments sont également bien mis en valeur, les liens de meute ou de couple se découvrent avec beaucoup d’émotion. Les amitiés qui s’étaient distendues à cause d’évènements, de révélations publiques et/ou des oppositions politiques vont passer par le crible du tamis pour révéler leur vraies valeurs.

Un tome parfait qui ravira les fans du couple qui ont reproché au précédent tome son manque de romantisme, comme ceux de la mythologie créée par Patricia Briggs qui étaient en attente de leur dose annuelle. Avouons-le, en lecteur égoïste que nous sommes, un tome ne suffit pas à notre bonheur et il va bien sûr être très dur d’attendre la suite.

Fiche Technique

Format : broché
Pages : 336
Editeur : Bragelonne
Collection : Bit-lit
Sortie : 31 octobre 2013
Prix : 20 €


A lire aussi sur Onirik

Entre chien et loup - Avis +
La Faille de la nuit - Avis +
Jeu de piste - Avis +
Les chaînes du dragon - Avis +
Terrain de chasse - Avis +
Le voleur de dragon - Avis +
La marque du fleuve - Avis +
Le cri du loup - Avis +
L’Origine - Avis +
Le grimoire d’argent - Avis +
La croix d’ossements - Avis +
Mercy Thompson Homecoming - Avis +
Le pacte du Hob - Avis +
Le baiser du fer - Avis +
Les liens du sang - Avis +
L’appel de la lune - Avis +
Aile de corbeau - Avis +
Les chaines du dragon - Avis +
C’est aussi la rentrée pour Anna et Charles C.
Patty Briggs en France
L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr