Onirik
La plus belle des promesses/Un secret sur le rivage - Avis - et +
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le mardi 8 novembre 2011.
Editeur : Harlequin

romans de Anna DePalo et Catherine Mann

La plus belle des promesses d’Anna DePalo

Présentation de l’éditeur

Bouleversée, Pia est incapable d’esquisser le moindre mouvement alors que la silhouette familière de James Fielding se dirige vers elle. Elle n’a qu’une envie pourtant : c’est de prendre ses jambes à son cou et de fuir cet homme qui, quelques années plus tôt, n’a pas hésité à la séduire, avant de lui briser le cœur. Cet homme qui, à en juger par le sourire aimable qu’il lui adresse avant de se présenter, ne se souvient même pas d’elle, ni de la magnifique nuit qu’ils ont passée ensemble...

Avis de Marnie / avis -

Cette intrigue est toute aussi désastreuse que le premier volume de cette trilogie intitulé Un pacte si troublant, paru dans la même collection en juillet 2011. Il est impensable qu’un tout jeune auteur puisse écrire de telles sottises sur l’aristocratie anglaise, surtout l’année du mariage du futur roi avec une roturière.

On ne cesse de ricaner en lisant les affres dans lesquelles se débat James Fielding, qui a trop de responsabilités (qui ne seront jamais expliquée) et doit prendre en compte le rang de sa famille avant de se décider à convoler (attention, mariage arrangé s’il vous plait !)... Alors il lui faut réfléchir à deux fois avant d’épouser une petite américaine.

Dès la première page, notre héroïne organisatrice de mariage se flagelle car elle aurait dû éviter qu’un pair du royaume fasse un scandale à la cérémonie de son amie et cliente [1]. Le détail qui tue : le héros a mis comme musique dans son portable quand Pia lui téléphone une chanson intitulée "Inoubliable"... On sent bien l’aristocratie britannique dans toute son élégance là !

Décidément, Anna DePalo est définitivement à éviter. Seuls les téméraires se risqueront à lire le troisième tome.

Un secret sur le rivage de Catherine Mann

Présentation de l’éditeur

Le prince Antonio Medina... Même si ces quelques mots s’étalent en gras à la une de tous les journaux du pays, Shannon a encore du mal à y croire et à se remettre du choc. Comment en effet aurait-elle pu imaginer que le merveilleux amant, dans les bras duquel elle vient de vivre les plus belles semaines de sa vie, est en réalité le prince Antonio Medina, héritier d’une des plus grandes familles royales d’Europe ? Dès lors, comment pourrait-elle continuer à faire confiance à un homme dont elle ne sait rien et qui lui a menti sur tout : son enfance, ses origines, sa famille et jusqu’à sa véritable identité ?

Avis de Marnie : avis +

Comment réussir une trilogie sur une famille royale déchue ? Il faut demander à l’excellente Catherine Mann qui s’empare de ce thème éculé en se réappropriant le sujet. Loin de jouer avec le lustre et le rêve provoqué par l’illusion d’un royaume de pacotille, l’auteur se focalise sur les bouleversements, le danger, l’indiscrétion des médias, et la destruction d’une famille, dont les membres vivent très différemment le drame de l’exil.

Antonio Medina veut tout oublier d’un passé qui soudain le rattrape avec force alors que sa relation avec sa petite amie est en passe de se terminer avec éclats. Si les secrets, le rang social et la fortune provoquaient des tensions quasi-insurmontables entre Tony et Shannon, la découverte de la vraie identité du jeune homme surgit comme un cataclysme dans leur existence déjà fragilisée par le manque de confiance en l’autre.

Comme d’habitude, Catherine Mann parvient à jouer sur l’ambivalence des sentiments de nos héros. Shannon déjà abusée par son escroc de mari et victime des médias, a bien du mal à appréhender cette nouvelle épreuve, alors que Tony doit une fois pour toute se confronter à un passé difficile.

Si dans le dernier tiers du roman, l’intrigue manque de nerfs et même d’idées, le récit est tout de même maîtrisé par un auteur qui sait moderniser un concept qui au départ n’était franchement pas prometteur.

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 432
Editeur : Harlequin
Collection : Passions
Sortie : 1 octobre 2011
Prix : 6,45 €

[1] Ah bon ? Elle a été videur ou garde du corps dans une autre vie ?

L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr