Onirik
La vie invisible d’Addie Larue - Avis +/-
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le samedi 3 juillet 2021.
Éditeur : Lumen

roman de V. E. Schwab

Présentation de l’éditeur

Une nuit de 1714, dans un moment de désespoir, une jeune femme avide de liberté scelle un pacte avec le diable. Mais si elle obtient le droit de vivre éternellement, en échange, personne ne pourra jamais plus se rappeler ni son nom ni son visage. La voilà condamnée à traverser les âges comme un fantôme, incapable de raconter son histoire, aussitôt effacée de la mémoire de tous ceux qui croisent sa route.

Ainsi commence une vie extraordinaire, faite de découvertes et d’aventures stupéfiantes, qui la mènent pendant plusieurs siècles de rencontres en rencontres, toujours éphémères, dans plusieurs pays d’Europe d’abord, puis dans le monde entier. Jusqu’au jour où elle pénètre dans une petite librairie à New York : et là, pour la première fois en trois cents ans, l’homme derrière le comptoir la reconnaît. Quelle peut donc bien être la raison de ce miracle ? Est-ce un piège ou un incroyable coup de chance ?

Embarquée dans un voyage à travers les époques et les continents, poursuivie par un démon lui-même fasciné par sa proie... jusqu’où Addie ira-t-elle pour laisser sa marque, enfin, sur le monde ? V. E. Schwab, qui portait ce récit en elle depuis ses débuts, vient enfin de coucher sur le papier son roman le plus personnel. Découvrez l’histoire, sur plus de trois siècles, d’une femme dos au mur mais pourtant indomptable, et de son affrontement avec les forces obscures qui cherchent à la réduire au silence.

Avis de Hiro

En 1714, Adeline Larue est une jeune femme qui va devoir se marier. Dans son petit village français, elle ne peut imaginer décemment sortir des sentiers battus. Mais Addie a soif de liberté et l’urgence de sa situation va la pousser à conclure un pacte avec un dieu... ou plutôt un diable. Son idée est globale, son souhait est finalement plus pervers. Addie va avoir le droit à l’éternité jusqu’à ce que cela lui suffise et qu’elle abandonne d’elle-même son âme promise en échange.

On va alors alterner entre la vie de notre héroïne à son époque originale, son passage au cours de l’Histoire et à une période plus fixe en 2014. Il y a dans ses premières vies des moments froids, violents et rudes où elle découvre l’étendue de ce qu’elle considère être une malédiction. Adeline ne peut prononcer son nom, elle ne peut pas plus dire son prénom, ni les écrire, ni laisser une trace d’elle. Elle vit pour l’éternité, mais quelques minutes d’inattention suffisent pour qu’elle soit oubliée, invisible. Adeline ne pensait pas aux détails, et les détails se cachent dans les mots qu’on utilise.

Addie va peu à peu découvrir ce qu’il y a au-delà de son village français, puis ira jusqu’à la capitale. Avec les années, elle va se forger et grandir. Elle va avoir une soif de connaissances. Elle comprend que les secrets et les découvertes sont sans fin et elle a tout le temps qu’il faut pour s’y intéresser. Mais cela n’a pas été facile, chaque minute dure une éternité. Plus d’une fois son mental a failli faiblir, mais la présence omniprésente de Luc, son créditeur de temps, lui fait tenir sa volonté de garder son âme.

À côté de toute cette évolution de la jeune femme, on la rencontre également en 2014, une époque contemporaine qu’on appréhende mieux. Addie connaît maintenant les failles du contrat. Elle sait ce qu’elle peut faire et ne pas faire. Elle sait tout cela sur le bout de ses doigts. C’est une machine bien huilée, jusqu’au jour où un caillou se glisse dans les rouages de sa malédiction.

Si le thème et le concept sont plutôt intéressants, il faut avouer que cette brique (696 pages) n’est pas forcément des plus passionnantes. Si on comprend l’utilité de savoir comment Adeline a vécu et a évolué, on s’ennuie une grosse partie de notre lecture. Il manque quelque chose pour qu’on s’attache à Addie et qu’on ait envie de la suivre même dans les moments les plus anodins de sa vie si particulière. Il y a de nombreuses longueurs, certaines discussions avec Luc nous donnent juste envie de passer à autre chose. On nous instille tout au long des chapitres un moment particulier entre les deux contractants, mais cela arrive vraiment très tard et sur une courte durée. On se sent floué quand on y arrive enfin.

La partie contemporaine est finalement la plus intéressante, car il y a vraiment un élément perturbateur dans l’équation et on veut voir s’il pourra vraiment changer quelque chose au destin de notre héroïne. Néanmoins, même cet élément n’arrive pas à nous faire adorer notre lecture. On lit, car on veut savoir où tout cela nous mène et que l’écriture de V.E. Schwab est fluide, mais cela ne restera clairement pas à long terme dans notre mémoire.

Comme Adeline Larue, son histoire va rapidement disparaître de nos pensées.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 696
Editeur : Lumen
Sortie : 3 juin 2021
Prix : 17 €


A lire aussi sur Onirik

Chasseuse de fantômes - Avis +
Vicious : tome 1 - Evil - Avis -
Shades of light - Avis +
Shades Of Magic - Avis +
Shades of Shadows
Shades of Magic - tome 1
#Sortie Livre : La vie invisible d’Addie Larue
L'auteur Hiro
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr