Onirik
Le Choc de Carnac - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mardi 2 février 2021.

Une première : un roman policier qui se passe à la préhistoire ! Original et intéressant, il vaut le détour !



Editeur : 10/18

roman de Sophie Marvaud

Présentation officielle

Carnac, 4 700 avant J.-C. Trois peuples se partagent le territoire : les Pêcheurs de la côte, les Nomades de la Forêt-des-Buttes, et de nouveaux venus, les Cultivateurs, qui incendient les terres pour les défricher.

Lorsqu’un homme chargé d’un message de paix est assassiné, la guerre semble inévitable. Trois femmes s’interposent alors : Lynx, une jeune nomade audacieuse, Paruline, la deuxième épouse d’un riche pêcheur, et La Vivace, une cultivatrice dévouée.

Leur enquête révèle peu à peu des secrets inavouables... Le sort de chaque peuple se jouera lors d’une grande cérémonie rituelle au milieu des menhirs.

Avis d’Artémis

Peut-être avez-vous déjà croisé le nom de Sophie Marvaud : elle est notamment l’autrice de livres jeunesse, souvent à dimension historique. Ce roman-ci, à destination des adultes et paru en 2015, reflète son talent pour la narration, qu’elle inscrit ici dans un contexte historique particulier. Toute l’originalité est d’avoir choisi la préhistoire et la région de Carnac (Morbihan), célèbre pour ses alignements de menhirs, que l’on peut voir encore aujourd’hui.

Le choc de Carnac met en scène trois peuples qui vivent dans la même région, avec des cultures et des modes de vie différents. Un commerçant itinérant qui a des contacts avec chacun d’entre eux est assassiné dès les premières pages, alors qu’il est chargé d’un message de paix. Qui l’a tué ? Pourquoi ? Alors que des tensions apparaissent et que les accusations commencent à naître, trois femmes s’interposent courageusement et proposent d’enquêter.

Elles doivent apprendre à se comprendre malgré le barrage de la langue, s’apprivoiser, se faire confiance. Chacune a une personnalité différente, un chemin de vie propre. On s’attache et on s’intéresse à elles, car malgré les millénaires qui nous séparent, on comprend leurs motivations, leurs douleurs, leurs craintes et leurs espoirs.

Ce récit préhistorique nous interpelle aussi par ses problématiques sociétales, qui résonnent en nous. A l’échelle humaine comme à celle de la société, les thématiques sont ainsi universelles : le rapport à l’autre, la volonté de protection de ce qui nous est cher, l’amour, la mort, le choc face à la violence…

Le mystère nous fait tourner les pages. Le texte est bien équilibré, le style fluide. Le récit nous fait découvrir petit à petit les différentes cultures, notamment leurs mythes fondateurs, qui donnent un autre rythme à la narration.

La trame (pré)historique n’écrase jamais l’intrigue, elle est complètement à son service. C’est dans la longue Note de fin d’ouvrage, « Les faits et l’imaginaire » que l’on constate à quel point ce cadre est bien documenté. L’autrice nous présente les connaissances et les hypothèses sur lesquelles elle s’appuie et nous explique ses choix, notamment les noms qu’elle a donnés à ses personnages. C’est tout à fait passionnant !

Fiche technique

Format : poche
Pages : 312
Editeur : 10/18
Collection : Grands Détectives
Sortie : 7 janvier 2021
Prix : 8,10 €

L'auteur Artémis
Son site : Curieuse Artemis
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr