Onirik
Le Noël des amants/Troublant malentendu - Avis +
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le lundi 14 novembre 2011.
Editeur : Harlequin

romans de RaeAnne Thayne et Elisabeth Bevarly

Le Noël des amants de RaeAnne Thayne

Présentation de l’éditeur

C’est avec appréhension qu’Elise Clifton revient à Thunder Canyon pour y passer Noël en famille. Elle sait en effet qu’il lui faudra y affronter les fantômes du passé, et que sa présence ne manquera pas de faire scandale dans cette petite ville de province. Mais à son arrivée, elle a la surprise de constater que la seule personne à lui apporter son soutien n’est autre que Matt Canes. Le beau, le fascinant Matt Canes qui, jusque-là, ne lui avait pourtant jamais manifesté autre chose que de l’indifférence. Mais même s’il se montre de plus en plus prévenant et de plus en plus attentionné, elle ne se fait aucune illusion. Car tout le monde sait que Matt est sur le point d’en épouser une autre...

Avis de Marnie

Vous avez de la chance ! Avec ce double roman, la collection "Passions" vous offre ce qui se fait de mieux actuellement chez les romancières américaines. Le seul problème de cette présente intrigue, c’est qu’elle constitue le final d’une série à multiples mains et nous entrons de pleins fouet dans les conséquences de secrets révélés. Mais c’est vraiment le seul défaut que nous pouvons trouver ici.

Tout semble pourtant bien classique, même les rebondissements. Cependant, RaeAnne Thayne n’est jamais là où on l’attend. Elle démonte aussi rapidement ses péripéties qu’elle les introduit dans l’intrigue. Ainsi, Matt serait fiancé ? Deux pages plus loin, Elise connaît déjà la vérité, car en fait ces pseudos coups de théâtre n’ont aucune importance.

Le récit est en fait focalisé sur Elise, en pleine crise personnelle. C’est une femme-enfant, qui n’a jamais surmonté un drame de son passé, et qui ne parvient pas à affronter une épreuve actuelle, malgré l’appui et l’affection des siens.

Ces faiblesses bien réelles pourraient irriter le lecteur, agacé de voir une héroïne si peu "courageuse", mais justement le talent de l’auteur change la donne. Elise est si touchante et drôle à la fois que nous nous identifions à cette personnalité quelque peu effacée et tombons sous son charme comme le fait si bien Matt, victime lui du syndrome du chevalier blanc, et qui apprend peu à peu à affirmer ses choix.

Un très chaleureux roman avec quelques moments émouvants tout à fait appréciables !

Troublant malentendu de Elizabeth Bevarly

Présentation de l’éditeur

Violet est prête à tout pour convaincre Gavin Mason de renoncer aux poursuites judiciaires dont il la menace. Certes, elle n’a rien à se reprocher et ce célèbre homme d’affaires est un goujat arrogant et trop sûr de lui, mais elle n’ignore pas que celui-ci a le pouvoir de ruiner sa carrière et sa réputation. Aussi, quand Gavin lui annonce qu’il renoncera au procès à la seule condition qu’elle joue le rôle de sa fiancée pendant quelques temps, elle finit par accepter ce qu’elle considère pourtant comme un odieux marchandage...

Avis de Marnie

Cela fait vingt-deux ans que Elizabeth Bevarly écrit des romances contemporaines, de petits formats comportant d’alertes petites aventures, mêlées d’affrontements (percutants !) et situations de comédie, le plus souvent agréables et sympathiques, mais pas inoubliables. Avec une parfaite modernité, elle nous livre ici un point de départ des plus classiques, la pauvre orpheline "oie blanche" face au beau et arrogant "tycoon", se confrontant victimes du malentendu habituel, le monsieur prenant la jeune dame pour une femme de mauvaise vie...

Cela sort tout droit des romances des années 90, et pourtant... hormis les deux premiers chapitres au ton de comédie américaine, le roman va rapidement atteindre une profondeur stupéfiante.

Violet n’est ni une oie blanche, ni une jeune femme naïve, bien au contraire, mais ce qui ne sonne absolument pas "années 90", c’est Gavin, qui va se révéler être un héros aussi fragile que dérangeant, prisonnier de son rôle de parvenu, obnubilé par la peur de tout perdre. Le tycoon n’est décidément plus ce qu’il était [1] !

Les différences sociales ne deviennent pas un obstacle ici. C’est plutôt l’aspiration et les rêves de chacun qui pose un problème de conscience à nos deux héros, le gouffre et l’incompréhension ne cessent de s’approfondir, avec une amertume et une maturité qui laissent le lecteur admiratif.

La maîtrise mais aussi la fraîcheur de Elizabeth Bevarly nous emportent dans son sillage. Le dernier tiers est tellement en demi-teinte, que l’auteur se sent obligée de lui redonner un coup de peps "rose" pour expliquer... que tout n’a pas été perdu !

S’il n’y avait qu’un double roman à lire ce mois-ci, ce serait celui-ci !

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 424
Editeur : Harlequin
Collection : Passions
Sortie : 1 novembre 2011
Prix : 6,45 €

[1] J’en profite pour ajouter que contrairement à ce qui est mentionné dans la quatrième de couverture, le héros ne demande en aucun cas à l’héroïne de jouer sa fiancée...


A lire aussi sur Onirik

L’amour en chemin - Avis +
Les âmes sœurs - Avis +
Un pacte si troublant/Retour à Cold Creek - Avis - et +
L’enfant du désert/Un troublant voyage - Avis - et +
Le secret d’une héritière/L’éclat de tes yeux bleus - Avis +
Les nominés des RITA 2009
Collection Blanche : janvier 2009
La passion d’un prince/Sur les rives du désir - Avis +/-
L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr