Onirik
Le Sel de tous les oublis - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le jeudi 5 novembre 2020.

Que se passe-t-il à la fin d’un amour ? Comment appréhender l’absence, le déni de l’autre, l’abandon ? Autant d’interrogations que pose le nouveau roman de Yasmine Khadra, sur fond d’Algérie en pleine mutation



Editeur : Julliard

roman de Yasmina Khadra

Présentation de l’éditeur

Lorsqu’une femme claque la porte et s’en va, elle emporte le monde avec elle. Adem Naït-Gacem l’apprend à ses dépens. Ne supportant pas le vide laissé par le départ de son épouse, l’instituteur abandonne ses élèves et, tel un don Quichotte des temps modernes, livré aux vents contraires de l’errance, quitte tout pour partir sur les chemins.

Des rencontres providentielles jalonnent sa route : nain en quête d’affection, musicien aveugle au chant prophétique, vieux briscards, galériens convalescents et simples d’esprit le renvoient constamment aux rédemptions en lesquelles il refuse de croire. Jusqu’au jour où il est rattrapé par ses vieux démons.

À travers les pérégrinations d’un antihéros mélancolique, flanqué d’une galerie de personnages hors du commun, Yasmina Khadra nous offre une méditation sur la possession et la rupture, le déni et la méprise, et sur la place qu’occupent les femmes dans les mentalités obtuses.

Avis de Claire

Dans cette histoire sombre, mais habitée par la bienveillance, un homme tente de survivre alors que sa femme le quitte, car elle aime ailleurs. Antihéros au possible -il n’est vraiment pas sympathique-, Adem balade sa souffrance au gré de la route et des rencontres qui le font fuir ou faire du sur place.

Presque malgré nous, on se prend d’affection pour lui à travers le prisme de ceux qui le rencontrent (dont une vieille connaissance, on apprécie tout particulièrement le clin d’oeil à Les Anges meurent de nos blessures). A chaque étape, Adem refait surface, à son corps défendant. En toile de fond, le pays se construit, l’Algérie vient de sortir de la colonisation.

Chaque nouveau roman de Yasmina Khadra est la promesse d’une belle histoire, pleine de sensibilité, d’émotions et de délices de langue française. Le Sel de tous les oublis s’inscrit pleinement dans cette tradition.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 256
Editeur : Julliard
Sortie : 20 août 2020
Prix : 19 €


A lire aussi sur Onirik

Les Hirondelles de Kaboul - Avis +
France Ô - Ce que le jour doit à la nuit
Khalil - Avis +
Khalil
Arte - La route d’Istanbul
Le Baiser et la morsure - Avis +
Les Hirondelles de Kaboul - Avis +
Dieu n’habite pas La Havane
Dieu n’habite pas La Havane - Avis +
La Dernière nuit du Raïs - Avis +
La Dernière nuit du Raïs
Qu’attendent les singes - Avis +
Qu’attendent les singes
Les Anges meurent de nos blessures - Avis +
Les Anges meurent de nos blessures
L’Attentat
L’Attentat - Avis + et Avis +/-
Algérie - Avis +
Algérie
Ce que le jour doit à la nuit - Avis +
Ce que le jour doit à la nuit - Avis +
L’Equation africaine - Avis +
Rencontre avec Yasmina Khadra
Yasmina Khadra
L’Equation africaine
La Rose de Blida - Avis +
Oeuvres : tome 1 - Avis +
Lancement de 13 à table pour les Restos du coeur
Yasmina Khadra en dédicace
Yasmina Khadra dans le Petit Robert !
Les Impressions algériennes de Yasmina Khadra
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr