Onirik
Le cri du loup - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le samedi 30 avril 2011.
Editeur : Milady

roman de Patricia Briggs

Présentation de l’éditeur

Anna ne savait pas du tout que les loups-garous existaient jusqu’au moment où elle a survécu à une agression terrible en devenant elle-même une louve. Après trois ans passés comme membre obscur d’une meute, elle a appris à courber l’échine et à ne jamais faire confiance à un mâle dominant. Mais Anna est une espèce rare de loup-garou : un Omega. Et l’un des plus puissants loups du pays va l’identifier comme un membre de sa meute...et comme son âme-soeur.

Avis de Marnie

Premier conseil : surtout, lisez le roman intitulé l’Origine avant de commencer cet excellent récit de Patricia Briggs. Cette nouvelle série "Alpha & Omega" est le spin-off de "Mercy Thompson", notre fameuse petite coyote qui n’est ici qu’un personnage lointain dont le nom revient dans la conversation. Il faut l’avouer, elle ne nous manque pas tant que cela, compte-tenu de nos deux héros qui possèdent une personnalité attachante.

Changée de force, brutalisée, abusée aussi bien physiquement que moralement, Anna commence pour la seconde fois, une nouvelle existence, cette fois-ci, au Montana, loin de ses racines, près du parc naturel des Cabinet Mountains.

Déjà coupée des siens, elle doit apprendre rapidement à connaître ses capacités, les conséquences de sa transformation, ses aspirations, sa place dans la meute et les différentes corrélations entre les membres... tout cela dans un univers où elle ne sait à qui elle peut faire confiance, même lorsqu’il s’agit de Charles, son compagnon dont elle vient à peine de faire connaissance.

Nous voici donc au sein de la dynamique de la meute, au milieu de certains personnages déjà aperçus dans la série Mercy Thompson et à la découverte d’autres membres. Patricia Briggs met en scène une véritable aventure passionnante, tout en laissant la part belle à l’introspection de divers caractères qui révèlent des facettes inattendues comme Bran, le Marrok, chef de la meute, ou Asil, le très vieux loup-garou qui ne demande qu’à mourir.

Certains éléments déjà ébauchés sont ici extrêmement bien exploités, comme l’union pour le moins bancale de Bran. L’auteur prend le temps également d’inventer tout un tas de règles, us et coutumes, le tout dans un très riche imaginaire composé de légendes et d’histoires qui enrichissent considérablement le récit et lui apportent une "fausse" véracité étonnante.

En effet, si les balbutiements du couple attachant formé par Charles et Anna constituent un des grands atouts vibrant d’émotion de cette histoire, c’est la dynamique de toute la meute qui fascine le lecteur. L’imaginaire intelligent, soigné et nuancé de Patricia Briggs fonctionne avec une grande intensité ici, tout en jouant à fond plusieurs cartes à la fois, comme la passion, la poésie, la nature, avec comme toujours avec cet auteur, une profonde réflexion sur l’affrontement intérieur entre l’humain et le loup, les dominants et les dominés.

Inutile de dire que nous attendons la suite avec plus que de l’impatience !

Avis de Valérie

Pour bien lire et apprécier ce premier tome du spin of de la série phare de Patricia Briggs, Mercy Thompson, il faut absolument avoir lu la nouvelle qui en avait permis la création : Origine.

Alors, faisons comme si Milady ne l’avait pas publié bien après la sortie du tome 1, et comme si l’éditeur ne nous avait pas fait payer trop cher la publication d’une nouvelle qui aurait mérité d’être incluse dans le roman. Commençons donc par Origine. Ce court roman s’attache aux pas d’une jeune louve-garou, Anna, habitant Chicago et particulièrement maltraitée par sa meute... Lorsqu’on dit ’maltraitée’, il s’agit d’un euphémisme pour torturée, battue, violée, harcelée perpétuellement...

Alors que nous avions l’habitude de meutes certes empruntes de la violence inhérente aux caractéristiques des Lycans mais respectueuses des droits, de la hiérarchie et d’un certain code d’honneur, il est alors très difficile de comprendre pourquoi cette jeune femme douce et soumise a subi tant de violence de la part de ses frères de clan.

Face à un événement qui la révolte, elle décide d’appeler Bran Cornick, le Marrok, c’est à dire l’alpha de tous les loup-garous d’Amérique du nord, pour lui signaler l’irrégularité. Elle fait ceci à ses risques et périls, et pour une raison qu’elle ignore encore, elle peut désobéir à un ordre de l’alpha de la meute de Chicago, chose impossible à tout autre membre...

Afin d’en savoir plus et aussi de protéger la jeune femme, le Marrok envoie son fils Charles Cornick, celui qui lui sert d’exécuteur, pour enquêter. S’ensuit une histoire courte mais très touchante, et le lecteur sera fortement ébranlé par ce petit bout de femme et ce grand amérindien, tueur à gages mais possédant une vraie morale et des valeurs d’honnêteté assez rares.

Le premier tome de Alpha et Oméga reprend l’histoire là où Origine s’arrête, soit le retour à Aspen Creek au coeur de la meute du Marrok. C’est là que les relations entre Charles et Anna vont devoir s’établir. Assez rapidement, Bran va demander à Charles (pourtant encore blessé à cause d’une balle en argent) d’aller enquêter dans les montagnes loin de toute civilisation, car un loup solitaire attaquerait les humains.

Anna veut l’accompagner car elle a compris qu’elle peut lui apporter la sérénité, et de peur de la perdre car leur lien ne s’est pas effectué, Charles accepte alors qu’elle n’est pas un loup comme les autres, puisqu’elle est un oméga. C’est à dire un louve-garou qui apaise, qui annihile l’agressivité, et qui ne subit pas la magie de la meute et n’est donc pas conditionnée à obéir.

Nous n’en dirons pas plus, mais Patricia Briggs va nous émouvoir beaucoup avec cette histoire de couple improbable mais qui s’est enfin trouvé, et cette magnifique évocation de la Nature. Vont entrer en scène un vétéran du Viêt-Nam terriblement singulier mais si attachant, une sorcière noire et un vieux loup qui n’attend plus que la mort, car la folie le gagne...

Au contraire de sa série Mercy Thompson, l’auteur ici joue sur le velours des sentiments douloureux, tendres, mais d’une telle beauté que l’on ne peut qu’être touchés en plein coeur. Un magnifique début pour une série qui explore encore plus intensément les liens de la meute et sa mythologie et propose également une fenêtre sur le passé du Marrok, qui s’était déjà entrouverte avec le tome 5 de Mercy Thompson : Le Grimoire d’argent.

C’est passionnant, émouvant et particulièrement bien écrit. A découvrir absolument, mais en prenant la peine de lire Origine !

Avis de Callixta

Surtout, si vous commencez ce livre, ne vous découragez pas au bout de quelques pages car vous manqueriez une très bonne intrigue et un début de série fort intéressant. Mais il y a vraiment de quoi baisser les bras lorsque vous débutez un roman et que vous avez l’impression qu’il vous manque une cinquantaine de pages !

C’est en réalité exactement ce qui se passe puisque ce premier tome de la série Alpha & Omega est précédé d’une courte nouvelle qui présente les deux personnages, Charles et Anna et va expliquer leur rencontre dans des conditions dramatiques. Quand vous commencez Le cri du loup, vous avez l’impression de lire l’épilogue de cette nouvelle, d’avoir manqué toute l’action et de ne pas très bien comprendre où l’auteur veut vous conduire. Mais peu à peu, Patricia Briggs retrouve son sens de l’intrigue et de la construction et sa magie finit par agir de nouveau mais il est indéniable qu’elle ne facilite pas le travail !

Tout d’abord cette série est un spin-off de la saga de Merry Thompson. La coyote a trouvé refuge dans une meute de loups-garous au Montana dans laquelle elle a été élevée. Depuis, elle vit dans le nord-ouest des Etats-Unis mais dans les deux premiers tomes de ses aventures nous avons découvert ses liens avec Bran, le mâle alpha de la meute mais aussi « marock » c’est-à-dire chef de toute la communauté loup-garou. Nous avions fait connaissance aussi avec ses deux fils, Charles et Samuel.

Ce dernier fait d’ailleurs partie intégrante de l’histoire de Mercy, mais nous avions délaissé le très intéressant Charles, au service de son père, notamment pour ses plus basses œuvres. C’est lui et la meute à laquelle il appartient que nous allons suivre ici dans une intrigue qui se situe au niveau des deux premiers tomes de la la saga de Merry Thompson. Le roman n’est pas écrit à la première personne et va développer longuement les relations à l’intérieur de la meute tout en poursuivant une intrigue secondaire qui sera résolue dans cet ouvrage.

Pour mieux comprendre ce qui se passe au début du livre, il faut rappeler brièvement que Charles a rencontré celle qui est devenue sa compagne quelques jours auparavant. Ils ont immédiatement reconnu qu’ils appartenaient l’un à l’autre mais Anna, la jeune louve a été torturée par les loups-garous de sa meute de Chicago et Charles a dû la sauver au péril de sa propre vie. Ce sont les détails de cette histoire qui manquent cruellement en début de livre et que nous découvrons lentement au fil de l’intrigue.

Charles est donc blessé et a tout à construire avec Anna. L’un des aspects le plus passionnant du roman est justement leur découverte mutuelle. Anna est encore très traumatisée du sort qui lui a été réservé auparavant et Charles est ultra-dominant. De plus, Anna est une Oméga, un loup rare et aux vertus très particulières, soumise mais complémentaire des dominants. Patricia Briggs explore également sans cesse les rapports complexes des loups entre eux depuis le lien fort entre âmes sœurs et tous ceux de domination au sein du groupe. Des personnages secondaires apparaissent peu à peu et permettent de mettre ces relations en valeur.

L’action reprend peu à peu ses droits même si le rythme de l’histoire est relativement lent et qu’elle est un peu longue à se mettre en place. C’est une classique chasse d’un loup-garou qui tue au milieu des montagnes du Montana. Nos deux héros vont alors arpenter, par un froid glacial, les étendues neigeuses de ce coin perdu des Etats-Unis. C’est bien fait et il n’est pas si facile que cela de deviner ce qui va arriver.

Il est alors fort dommage que le début soit aussi calamiteux. Cela gêne franchement la compréhension et même l’intérêt que nous pouvons porter à cette histoire. Nous pouvons aussi déplorer une intrigue un peu linéaire où il manque des points forts malgré la finesse des rebondissements.

Même si il y a des points communs avec la série consacrée à Mercy Thompson, c’est vraiment une autre saga qui commence ici, différente, moins centrée sur un personnage. Un deuxième tome est déjà paru en anglais, avec toujours comme héros, le couple formé par Anna et Charles. Sans doute encore un moyen d’explorer cette relation fusionnelle et étrange au sein de la meute de loups-garous.

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 350
Editeur : Milady
Collection : Alpha & Omega
Sortie : 19 novembre 2010
Prix : 7 €


A lire aussi sur Onirik

Entre chien et loup - Avis +
La Faille de la nuit - Avis +
La Morsure du Givre - Avis +
Jeu de piste - Avis +
Les chaînes du dragon - Avis +
Terrain de chasse - Avis +
Le voleur de dragon - Avis +
La marque du fleuve - Avis +
L’Origine - Avis +
Le grimoire d’argent - Avis +
La croix d’ossements - Avis +
Mercy Thompson Homecoming - Avis +
Le pacte du Hob - Avis +
Le baiser du fer - Avis +
Les liens du sang - Avis +
L’appel de la lune - Avis +
Aile de corbeau - Avis +
Les chaines du dragon - Avis +
C’est aussi la rentrée pour Anna et Charles C.
Patty Briggs en France
L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
L'auteur Callixta
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr