Onirik
Le piège du mensonge/Une étrange disparition - Avis +
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le mardi 21 juillet 2009.
Editeur : Harlequin

romans de Linda Winstead Jones et Gayle Wilson

Le piège du mensonge de Linda Winstead Jones

Présentation de l’éditeur

Envoyé à Somerset pour surveiller la maison de Reva Macklin, dont l’ex-petit ami vient de s’évader de prison, l’agent Dean Sinclair est déstabilisé lorsqu’il rencontre la jeune femme pour la première fois. Car, loin de la rebelle qu’elle était sept ans plus tôt, Reva est devenue une femme extrêmement séduisante qui élève seule son petit garçon. Troublé plus que de raison par la douceur et la sensualité qu’elle dégage, il ne peut s’empêcher de sentir la culpabilité l’envahir quand il est obligé de lui mentir, en lui faisant croire qu’il est son nouveau voisin...

Avis de Marnie

Linda Winstead Jones ne nous déçoit pas... encore une trame classique, inspirée d’un film comme cela arrive souvent. Ici, le clin d’oeil est très appuyé, il s’agit de Etroite surveillance et nous ne nous en plaignons pas ! Par contre, ce qui est énervant, c’est qu’il s’agit du septième et dernier volume d’une série, la fratrie Sinclair et que nous voyons défiler les frères et soeurs de notre héros... sans savoir ce qui s’est passé dans leur vie.

Hormis ce petit désagrément, le livre est une réussite. Nos deux protagonistes principaux sont attachants, les dialogues sonnent toujours aussi justes, avec des petites pointes acides comme cet auteur sait très bien le faire. Elle n’oublie pas sa marque de fabrique, le petit détail qui tue, ici, une boite de préservatifs. Le personnage secondaire, soit le petit garçon est adorable, aussi énervant qu’attendrissant, apportant la petite touche d’émotion nécessaire.

Enfin, Linda Winstead Jones nous dessine une petite ville des États-Unis oubliée du progrès, tellement "idéale", façon rêve américain totalement hors du temps, que même les héros ne pourront... pas y vivre ! Là encore, l’écriture décalée de l’auteur apporte la touche d’ironie qui séduit le lecteur. Elle ne se prend pas au sérieux, joue avec les clichés d’usage et nous adorons ça !

Une étrange disparition de Gayle Wilson

Présentation de l’éditeur

Persuadée que Chad, son frère, ne s’est pas tué dans un crash d’avion comme on cherche à le lui faire croire, Kelly Lockett décide de faire appel à une agence de détectives privés pour l’aider dans ses recherches. Quelle n’est donc pas sa surprise quand elle découvre que c’est John Edmonds, un homme avec qui elle a partagé une nuit de passion quelques jours plus tôt, qui est chargé de son affaire. Déçue qu’il lui ait menti sur son métier, elle hésite à lui faire confiance. Jusqu’au jour où elle reçoit des menaces...

Avis de Marnie

Certes, Gayle Wilson a écrit d’autres romans nettement plus réussis que celui-ci, mais ne boudons pas notre plaisir, cette histoire reste très attrayante et fort sympathique à découvrir. En fait, ce récit souffre seulement d’un format un peu étriqué, ce qui réduit la partie "suspense" qui constitue pourtant le point fort de l’auteur. Peu de suspects, trop peu de temps pour faire monter la tension. Toutefois, l’intrigue toute ténue quelle soit, reste parfaitement construite.

Le point fort, c’est le héros. John Edmonds est un personnage atypique. Electron libre, sa carrière dans l’agence spéciale de détectives montée par Griff Cabot, un directeur adjoint de la CIA. ne tient plus qu’à un fil, s’il franchit de nouveau la ligne... ce qu’il a fait dans l’aventure précédente (que nous n’avons pas eu la chance de voir traduite !) en laissant l’héroïne de l’autre roman s’échapper pour sauver l’homme qu’elle aimait. On ne lui laisse qu’une chance et voici que dès le premier soir, John va aller bien plus loin qu’il ne le doit...

Kelly Lockett est une charmante héroïne à laquelle on s’identifie volontiers. Volontaire, courageuse mais pas téméraire, ses réactions humaines sont cohérentes. Apparaît Ethan Snow, qui sera le héros de l’aventure suivante, et dont le charme et la séduction incontestable nous donnent envie de nous ruer sur cette série The Phoenix Brotherhood. Un bon romantic suspense !

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 504
Editeur : Harlequin
Collection : Black Rose
Sortie : 1 juillet 2009
Prix : 6,15 €


A lire aussi sur Onirik

Captive d’un étranger/Troublants aveux - Avis - et +/-
Une mère en danger/L’aveu interdit - Avis - et +
The magical christmas cat - Avis +
La promesse de l’ombre - Avis +/- et +
Le voile du soupçon/A force de t’aimer - Avis - et +
Un amour incognito/Etranges prémonitions - Avis + et -
L’île des mystères/Une troublante mission - Avis +/- et +
Regency Christmas Proposals - Avis +
L’étranger de Crystal Springs/Une secrète attirance - Avis +
Présumé innocent/Et si c’était toi ? - Avis + et +/-
L’enfant volée/L’homme sans souvenirs - Avis +
L’innocence trahie - Avis +
Le secret de Maddie - Avis +
Rumeurs - Avis +
The stranger she knew - Avis +
Interview de Gayle Wilson - VF
L’ombre du passé - Avis +
Et la mort nous séparera - Avis +
Interview de Gayle Wilson - VO
Les disparus du Mississippi - Avis +
La nuit du cauchemar - Avis +
Jamais je ne t’oublierai/Une dangereuse alliance - Avis + et -
Un dangereux héritage / Prisonnière d’un inconnu - Avis +/-
L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr