Onirik
Les liens du sang - Avis +/-
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le jeudi 29 décembre 2011.
Editeur : Presses de la Cité

Ceux de la Grande Vallée : tome 1

roman de Marie Kuhlmann

Présentation de l’éditeur

En 1713, dans la vallée de Munster, en Alsace, vivent, comme coupées du reste du monde, deux communautés rivales : les habitants de la forêt et les villageois. Ancien charpentier, Conrad Mayer est devenu schlitteur par nécessité : il achemine le bois au moyen d’une luge, une schlitte, métier dangereux et peu valorisé. Après avoir fui sa région natale pour oublier une tragédie familiale, il s’est intégré à la corporation solidaire et chaleureuse des " hommes des bois ".

Il n’en reste pas moins impuissant face à la haine que se vouent ses enfants. De caractères forts et opposés, l’un comme l’autre aspirent à une vie meilleure : la forêt et la scierie pour Emma, la fromagerie et l’élevage pour Willy. Tous deux sont prêts à tout pour assouvir leur soif de réussite. Au fil des pages de ce tumultueux roman se croisent les destins de Willy, d’Emma et des habitants de la vallée. Des vies laborieuses et passionnantes, dans la forêt majestueuse de Munster, placée ici au premier plan.

Avis de Marnie

Marie Kuhlmann est un "solide" écrivain de romans du terroir avec comme région de prédilection, l’Alsace. Ce premier volume de la saga Ceux de la Grande Vallée, souffre justement de cette appellation puisque cette histoire en a les qualités comme les défauts.

Tout d’abord, parlons de ce qui est fort appréciable : les milliers de détails passionnants qui foisonnent dans cette intrigue. Totalement focalisé sur ces métiers disparus, sur le quotidien de ces petites gens, très loin des événements politiques de l’époque dont il n’est absolument pas question, le lecteur apprend de façon ludique les us et coutumes de ces villageois qui mènent une existence différente suivant qu’ils habitent dans la montagne ou dans la vallée...

Nous vivons alors un dépaysement total : métiers oubliés et rivalités entre certaines professions, chasse aux sorcières, coutumes de fiançailles... Tout cela est vraiment captivant ! Alors pourquoi gâcher cela avec un traitement académique ?

Dès que l’on parle d’Emma, de Willy et d’autres, soit des personnages, le style est froid, terne, sans aucune émotion. Accidents mortels, viols, conflits... Tout cela est raconté sans sourciller comme un état des lieux assez fataliste. Il manque vraiment du souffle et des grands sentiments à cette saga.

En fait, Mary Kuhlmann donne l’impression de se laisser totalement emportée, et sa passion est tout à fait perceptible lorsqu’elle parle de cette époque et de son quotidien, mais elle semble se retenir dès qu’il s’agit de raconter l’histoire de son héroïne qui manque singulièrement de relief.

Les romans actuels sont quelque part beaucoup plu cru lorsqu’il s’agit pour les héros d’éprouver des sentiments qu’ils nous font ressentir avec une liberté de ton qui n’existe pas ici.

Espérons que le second roman de cette série fasse preuve de plus de modernité en ce sens !

Fiche Technique

Format : broché
Pages : 378
Editeur : Presses de la Cité
Collection : Terres de France
Sortie : 5 mai 2011
Prix : 19,90 €

L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr