Onirik
Ma raison de vivre - Avis +
Onirik -> Littérature -> Jeune adulte -> Dernière mise à jour : le jeudi 5 janvier 2017.

Un premier tome d’introduction qui nous entraîne dans le quotidien d’une adolescente maltraitée qui tente malgré tout de vivre ! Un roman fort et incroyablement poignant qui ne laissera personne indifférent.



Editeur : Pocket Jeunesse

Breathing : tome 1

roman de Rebecca Donovan

Présentation de l’éditeur

Emma a tout fait pour empêcher Evan d’entrer dans sa vie. Non pas parce qu’il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir. Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire, et surtout, ce qui l’attend tous les soirs, quand elle rentre chez elle...

Avis de Evyneria

Emma est une jeune fille qui fait preuve d’une très grande discrétion ; elle ne participe pas aux fêtes, ne fait aucune esclandre, obtient de très bons résultats et s’adonne avec passion au football américain et à diverses autres activités.

En réalité, Emma essaie de passer le moins de temps chez elle et compte les jours où elle pourra enfin partir pour l’université, c’est pour elle son seul pass pour la liberté. Parce qu’une fois arrivée à la maison l’enfer s’abat sur elle et ce dans le plus grand secret. Aussi lorsque Evan, un nouvel élève, tente de l’aborder, Emma le repousse.

Elle n’est pas le genre de filles à qui on fait la conversation, ni de celles auxquelles on s’intéresse en tant normal alors elle ne comprend vraiment pas pourquoi ce garçon persiste à se lier à elle. Plus le temps passe et plus Emma reconnaît qu’il est charmant et qu’elle est séduite. Elle accepte alors de devenir une simple amie car, à ses yeux, elle ne peut se permettre de vivre plus que cela avec lui...

Emma vit chez son oncle et sa tante avec leurs deux enfants depuis que son père est mort et que sa mère est devenue inapte à s’occuper de sa propre fille. Une situation bien difficile quand on est une toute jeune adolescente mais qui ne fait que de s’amplifier dès lors qu’elle comprend que sa venue n’est franchement pas la bienvenue. L’horreur s’installe alors au quotidien.

Sa tante ne cesse de la menacer, de la martyriser psychologiquement et physiquement l’accusant de gâcher sa vie, de détruite sa famille. L’humiliation est présente au quotidien, tout autant que la peur de mal faire ce qu’on lui demande au risque de se prendre encore des coups, car dans cette demeure tout est prétexte pour s’en prendre à elle. Le mieux est d’obéir sans rien dire, de se soumettre donc totalement à cette femme follement tyrannique.

Se rendre invisible est donc devenu pour la jeune fille une priorité absolue et ce même au lycée. Personne ne fait attention à elle, ne s’intéresse à cette fille tellement discrète et en retrait, certains la qualifient même de hautaine, ce qui lui convient parfaitement. Seule Sara, son unique meilleure amie, est au courant de ce qu’il se passe, la soutient, s’inquiète jour après jour de ce qu’il pourrait lui arriver. Mais les deux jeunes filles n’appellent pas au secours, taisent les sévices, même si les mensonges deviennent de plus en plus durs à supporter.

De fait personne n’a connaissance de cette situation si grave et dangereuse, personne n’intervient. Et il est hors de question que cela change car Emma persiste à vouloir protéger ses deux cousins. Elle ne veut pas qu’ils soient déçus, ni détruire l’image si parfaite qu’ils ont de leur famille. Leur bonheur est, somme toute, plus important à ses yeux que son bien être à elle.

Jusqu’à ce que Evan arrive et tente d’en savoir plus sur elle. Il trouve Emma très intéressante et souhaite vraiment à se rapprocher d’elle, ce qu’elle trouve absolument ridicule. Mais Evan fait preuve d’une grande patience et d’une compréhension incroyable. La gentillesse de ce jeune homme peut paraître parfois un peu too much, mais Emma ne mérite pas moins avec tout ce qu’elle subit !

Il s’insinue alors dans le cœur de la jeune fille (et du lecteur) avec subtilité, intelligence et délicatesse. Car Evan est tombé amoureux d’elle même si elle refuse pour le moment de le reconnaître. Il va être, en quelque sorte, une vraie libération mais cela va également ouvrir une brèche dans cette muraille que la jeune fille s’est construite. Une muraille qui retenait ses ressentis et ses sentiments, tels que la haine, la colère, et surtout l’amour...

L’auteur aborde le sujet de la maltraitance avec justesse et avec une plume percutante et simple à la fois. Impossible de ne pas être affecté par ce récit empreint de gravité. En effet, ce premier tome nous ancre totalement dans la vie et le quotidien de cette jeune fille. On s’empreigne, en détails, de chaque jour, chaque moment qui passe. Et c’est avec une ambiance très sombre et parfois incroyablement suffocante que nous parcourons les pages.

Le lecteur est donc touché et interpellé pas la méchanceté et la cruauté présentes dans la vie de cette jeune fille qui ne demande qu’à vivre comme une adolescente normale. Ce qui finit malgré tout par arriver grâce à l’arrivée de Evan et l’intervention de Sara. En effet elle va se laisser séduire et va connaître les bons et les mauvais côtés quand on se lie davantage aux gens. Il y a des moments heureux, puis d’autres un peu plus difficiles, qu’elle doit ainsi surmonter en plus de son quotidien.

Mais la peur et le poids des conséquences de ses actes pèsent au quotidien. Respirer devient presque, par moment, une menace. C’est donc une angoisse réelle de découvrir ce que réserve chaque page, on craint la moindre parole de trop, une situation qui dérape et même lorsque Emma arrive à vivre quelques instants de bonheur on sent une menace sous-jacente. Il est extrêmement difficile de passer à autre chose une fois la dernière page tournée, cette histoire nous hante un long moment, et on a vraiment hâte de découvrir la suite surtout avec une fin telle que celle-ci. L’histoire ne fait que de commencer...

Un premier tome d’introduction qui nous entraîne dans le quotidien d’une adolescente maltraitée qui tente malgré tout de vivre ! Un roman fort et incroyablement poignant qui ne laissera personne indifférent.

Avis de Chloé

Sorti en mars dernier chez Pocket Jeunesse, ce roman est le premier tome d’une trilogie qui fait sensation auprès des lecteurs... Et pour cause ! Ce livre est un concentré d’émotions, un diamant à l’état brut qui se transforme en joyau précieux dans les derniers chapitres !

Tout d’abord il faut signaler que ce roman trait d’un sujet très difficile : la maltraitance. Emma, l’héroïne est maltraitée par sa tante, et par son oncle par extension puisqu’il sait ce qu’il se passe mais n’intervient aucunement pour aider Emma.

On pourrait se demander pourquoi elle ne fait pas appel aux services sociaux : on finit par comprendre que ses cousins sont très importants pour elle et que si elle dénonçait sa famille, ils n’auraient plus personne. Elle ne veut pas leur faire subir ce qu’elle a subi, être déportée de chez soi.

Mais plus que la situation difficile d’Emma, son amitié avec Sara, sa meilleure (et unique) amie, son histoire d’amour avec Evan, bien contre son gré. C’est une histoire de lutte. Emma lutte contre ses envies, contre sa tante, contre elle-même, contre la vérité... Elle cherche seulement à se faire une place dans le monde mais elle reste lucide en sachant qu’elle ne le pourra pas si elle reste chez son oncle. C’est pourquoi elle s’interdit toute distraction, qu’elle travaille dur afin d’obtenir une bourse loin de là où elle vit.

Evan est celui qui la fera "respirer" et prendre conscience qu’elle pourrait vivre la tout de suite au lieu de la vivre à retardement. Il lui fait prendre des risques et Emma adore ça : car ce garçon est le seul risque qu’elle est prête à prendre... mais en aucun cas elle ne souhaite qu’il n’apprenne la vérité, quitte à le perdre... Ce garçon n’est pas sans nous rappeler le prince charmant sur son cheval blanc, mais qui nous montre ses faiblesses : il n’est qu’un homme après tout.

On ne peut en dire plus si l’on ne veut pas vous trop en dévoiler, mais n’hésitez plus à vous procurer cette merveille qui se hisse à la hauteur de Hopeless et de Tes Mots sur mes lèvres. Le second tome sortira en octobre prochain chez PKJ, autant dire que l’on l’attend avec impatience.

Fiche Technique

Format : broché
Pages : 544
Editeur : Pocket Jeunesse
Collection : Territoires
Sortie : 5 mars 2015
Prix : 18,90 €


A lire aussi sur Onirik

Ma raison de respirer - Avis +
Ma raison d’espérer - Avis +
Rencontre avec Rebecca Donavan
L'auteur Chloé Allouche
Son site :
Sa fiche
L'auteur Evyneria
Son site : Page Facebook
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr