Onirik
Marqués - Avis +
Onirik -> Bande dessinée -> Graphic novel -> Dernière mise à jour : le dimanche 9 mai 2021.
Editeur : Ankama

de Damián et Javier

Présentation officielle

Après un terrible drame, Pablo, 17 ans, et Marta, 20 ans, tentent de se reconstruire.

Le jeune homme travaille dans un supermarché et pratique les arts-martiaux pour canaliser sa colère. Sa sœur est thanatopractrice et, malgré la cicatrice qui lui barre le visage, elle reste belle et fière. Mais les choix de Pablo vont les faire basculer dans l’univers sordide des combats clandestins et la sortie de prison de leur mère va réveiller la douleur des drames passés.

Avis de Chris

Marqués marque irrémédiablement le lecteur. Dès la première planche, on sait que l’on ne sera pas pris par la main et que l’on recevra cette histoire Ô combien réelle et violente. Tel un uppercut, le lecteur va vivre une expérience qui ne sera pas à mettre entre les mains des plus sensibles.

Pablo est un adolescent pour qui la vie n’a été que violence et misère. Avec sa grande sœur, il vit dans un appartement délabré de Barcelone, mais à deux, ils font front. Bien que Marta essaye de remettre sur le droit chemin son frère, ce dernier ne tarde pas à s’aventurer dans le monde fermé et dangereux des combats illégaux.

Les éditions Ankama présente un one-shot [1] percutant où la bienveillance est aux abonnés absents. Il faudra du temps pour digérer cette lecture, qui nous prend aux tripes. Marqués est un titre parfait pour cette bande-dessinée particulièrement bien mise en scène. Outre le fait qu’il fait référence aux cicatrices de Pablo et Marta, ces deux jeunes ados/adultes ont été marqués à vie par les événements de leur jeunesse.

Pour accentuer la tension, la colométrie est dans des tons vifs. La première planche est rougeâtre, comme le sang de Pablo et de Marta. Quand l’un est violemment tatoué de force, l’autre reçoit la raclée de sa vie. Mais ce rouge représente également la rage de cet être aussi malfaisant qu’ignoble qu’est leur beau-père. Chaque situation à ses propres teintes dominantes de façon à bien appuyer le dessin de Javier et à bien nuancer le scénario de Damián.

Le monochrome de rouge représente la violence la plus simple, tandis que le jaune laisse entrevoir un peu d’espoir et le bleu le danger. Le rose quant à lui apporte un peu de fraîcheur et d’amour. C’est très codifié. Pourtant, c’est à la deuxième lecture, celle où l’on s’attarde davantage sur le dessin que l’on découvre cette mise en scène haute en couleur et réfléchie. Car, oui, cette bande-dessinée mérite d’être lue plusieurs fois. On a tendance à s’attacher bien plus au scénario ou au dessin, car on est happé par cette histoire et ses images percutantes.

Par ailleurs, le style de Javier donne un effet de brume hallucinogène autour de nos personnages. Les décors ancrent dans le réel les personnages, même s’ils sont assez peu détaillés. De plus, les dessins, dans leur globalité, ont cette forme parfois spéciales, très arrondies qui accroît le sentiment de tension et d’hallucination. Le lecteur se retrouve presque à l’intérieur d’un cauchemar qu’il observe en tant que spectateur impuissant.

Enfin, le scénario de Damián, est magistralement écrit. Pas de fioriture, pas de chemin de traverse, pas de coïncidence ou encore de longueur. On va droit au but, droit vers cette fin qui laissera le lecteur coi.

Marqués porte décidément bien son nom. Le "s" à la fin de ce mot n’est pas anodin, puisqu’il renvoie à nombre de marques, qu’elles soient psychologiques, physiques ou impactantes. Il est de ces titres qui laisseront une trace indélébile au lecteur. A réserver toutefois à un public mâture.

Bonus

La BD est augmentée de bonus où l’on découvre des croquis aux crayonnés vifs, sans fioritures et qui donnent déjà le ton. De plus, Raule, scénariste de Jazz Maynard [2], préface cette bande-dessinée.

Fiche technique

Format : cartonné
Pages : 104
Editeur : Ankama
Sortie : 16 avril 2021
Prix : 16,90 €

[1] un volume unique

[2] Premier tome sorti en 2007 : Barcelone de nos jours. Jazz Maynard et son ami Teo sont ligotés sur des chaises, dans une pièce sordide. Ils ne savent pas pourquoi ni qui les détient. Mais Jazz sort à peine d’une aventure dangereuse. Trois jours plus tôt, à New York, sa sœur, qu’il n’avait plus vue depuis dix ans, lui a fait parvenir une lettre désespérée, un appel au secours, et Jazz n’a pas hésité à pénétrer dans le repaire d’une bande de mafieux pour libérer Laura de ses proxénètes...

L'auteur Christelle Rio
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr