Onirik
Pleasured by the secret millionaire - Avis +
Onirik -> Littérature -> Version anglaise -> Dernière mise à jour : le mercredi 23 juillet 2008.
Editeur : Harlequin Mills & Boon

roman de Natalie Anderson

Résumé de l’éditeur

One night of hot loving…

Georgeous millionaire Rhys Maitland is tired of women throwing themselves at him just because his name equates to success, power and wealth… When he meets beauty Sienna Rendel, Rhys decides to hide the truth, and insists on being with her for one night only…

…will have them both coming back for more ! But Sienna’s got her own secrets…

Dressing carefully to conceal the scar that plagues her life, she’s quite happy with Rhys’s offer of fast, furious and amazing lovemaking ! She doesn’t know she’s being pleasured by a secret millionaire, but when she and Rhys realise one night isn’t enough, they’ll have to strip themselves bare – in every sense !

Avis de Callixta :

Encore inconnue en France, Natalie Anderson continue tranquillement à imprimer sa patte chez Harlequin dans l’équivalent de la collection Azur. Elle fait partie de ces jeunes auteurs au style très différent des Lynne Graham ou Michelle Reid et dont on sent qu’elles visent un public plus actuel, plus jeune peut être. Ce renouveau est particulièrement rafraîchissant et bienvenu et donne naissance à des petits livres bourrés de dynamisme, d’humour mais aussi de profondeur.

Pleasured by the secret millionaire est un titre qui en évoque d’autres mais il ne ressemble pas vraiment à ces romans où un héros richissime éblouit une pauvre petite chose. Comme souvent chez Natalie Anderson mais aussi chez d’autres jeunes auteurs, les thèmes archi-classiques de ce type de collection sont repris et complètement revisités.

Pourtant, il y a un millionnaire, Rhys Maitland. C’est un héritier, riche d’une façon écœurante mais qui contrairement aux trains entiers de ces collègues des autres romans n’est pas un homme d’affaires heureux de reprendre l’entreprise familiale. Il est devenu médecin et le roman explique très bien pourquoi. Il est assez réaliste pour apprécier sa richesse mais souffre de la notoriété que cela lui donne dans sa ville de Sydney. Il a donc décidé de ne pas dire toute la vérité sur qui il est.

Il y a aussi une jeune héroïne fragile : Sienna Rendell. Elle est Néo-zélandaise et en vacances. Sa fragilité n’est pas un vain mot puisqu’elle a eu de graves problèmes de santé qui l’ont isolée des autres et d’une vie de jeune femme normale. Mais Sienna rejette totalement cette partie de sa vie et a décidé de ne plus être faible du tout.

Il y a enfin une attirance sexuelle immédiate mais contrairement aux romans habituels, elle est totalement assumée par les deux héros qui se préparent pour des raisons personnelles et différentes à la concrétiser lors d’une seule nuit.

Evidemment, la rencontre très chaude de ces deux héros auraient pu constituer l’ossature principale de petit roman mais Natalie Anderson se paye le luxe de construire une intrigue bien plus profonde sur la mue de nos personnages principaux. Tous deux ont des problèmes à régler avec eux-mêmes. Des problèmes singulièrement identiques d’ailleurs et au jeu de qui est le plus fragile, ce n’est peut être pas Sienna qui peut l’emporter. Ce qui commence comme une histoire légère d’attirance mutuelle devient plus grave, plus analysée et finalement dans un format aussi court, l’importance de la psychologie est remarquable.

Il faut noter aussi l’étonnant naturel des situations évoquées. Tout sonne de façon parfaitement réaliste autant dans les problèmes des héros qui pourraient être ceux de n’importe qui que dans leur vie finalement simple. Même le riche millionnaire nous ressemble. Attention, les amatrices de yacht, île privée paradisiaque et de jet supersonique seront déçues. Rien de tout ça, ici. De la même façon, on respire franchement à voir des héros qui réagissent comme nous et qui vivent avec le code moral du vingt-et-unième siècle. Il était grand temps que Harlequin s’y mette. Enfin, si Natalie Anderson situe son histoire à Sydney, elle évite les clichés et l’inévitable allusion à l’opéra de cette grande ville, ce qui en soi, est un exploit ! On le voit : pas d’exotisme facile, de situations tellement vues qu’on les connaît par coeur ou de héros qui ont l’air de sortir de la préhistoire.

Natalie Anderson poursuit depuis plusieurs romans la description de différentes familles et le frère de Sienna par exemple, Jake, a eu sa propre histoire. Il ne serait pas étonnant que la sœur de Rhys en ait une aussi. Elle est citée dans le roman. Les livres peuvent toutefois se lire de façon totalement indépendante.

Natalie Anderson publie un nouveau roman au mois de septembre au Royaume-Uni qui permettra sans nul doute d’explorer encore tout son talent. Il serait temps que la France la repère, elle fait partie des jeunes auteurs de l’autre bout de la planète (elle est Néo-zélandaise) qui mérite d’être découverte.

Fiche Technique

Format : poche
Editeur : Harlequin Mills & Boon
Sortie : 1 août 2008
Langue : anglais


A lire aussi sur Onirik

Attrape-moi... si tu l’oses ! - Avis +
Collection Azur : octobre 2013
Nice girls finish last - Avis +
Dating and other dangers - Avis +
Brûlante rivalité/La saison des passions - Avis - et +
La saison des promesses/Une scandaleuse rencontre - Avis +/- et +
S’il n’est pas trop tard.../La revanche de Jared James - Avis +
Caught on camera with the CEO - Avis +
Une nuit à Verone/L’héritière scandaleuse - Avis + et +/-
To love, honor et disobey - Avis +
Hot boss, Boardroom mistress - Avis +
Between the Italian’s sheets - Avis +
L’héritière insoumise/Ce désir dans tes yeux - Avis +
Interview de Natalie Anderson - VF
Interview de Natalie Anderson - VO
All night with the boss - Avis+
L'auteur Callixta
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr