Onirik
Reviens moi - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le dimanche 13 janvier 2008.
film britannique de Joe Wright (2008)

Résumé

Angleterre, août 1935. Dans sa demeure victorienne, la famille Tallis mène une vie insouciante. Mais, quand la jeune Briony surprend sa soeur aînée dans les bras de Robbie, fils de domestique, elle va provoquer un drame qui la poursuivra toute sa vie...

Avis d’Enora

Joe Wright signe là une adaptation réussie du roman d’Ian McEwan, Expiation, un drame familial au coeur de la haute bourgeoisie anglaise des années 30. Ce jeune réalisateur qui avait obtenu un grand succès avec son premier opus Orgueil et préjugés en 2000, a eu l’honneur de voir son film présenté en ouverture de la Mostra de Venise 2007.

L’intrigue tourne autour de trois thèmes :

- l’enfance avec ses fantasmes et ses cruautés : Briony surprend une scène qu’elle ne peut comprendre hors de son contexte et va l’interpréter avec la fureur de ses treize ans. Parce qu’elle se sent trahie par celui qui représente pour elle « le prince charmant », celui qui brave les dangers pour la sauver, elle va profiter des circonstances pour se venger sans se rendre vraiment compte des répercussions que cela aura sur les autres et surtout sur elle-même. Le titre original Atonement peut se traduire par expiation.

- l’amour, celui qui brise les tabous, les règles, qui fait vivre, survivre et qui se nourrit de tellement peu : trois minutes qui peuvent changer une vie.

- la lutte des classes car pour la police comme pour la famille, si il y a un coupable, il ne peut se trouver que parmi les domestiques, ces gens à qui on n’accorde jamais ni la confiance… ni ses filles.

Formidablement bien scénarisé et bien monté, ce film se présente en trois parties : 1935 l’origine du drame, 1940 Dunkerque et Londres sous la guerre, puis l’époque actuelle. Avec dans chaque époque, des flash-backs, des scènes reprises et complétées, qui amènent doucement le spectateur vers le dénouement ou ce qu’il croit être, car il faudra attendre les dernières minutes pour connaître la vérité. La scène sur la plage à Dunkerque est d’un réalisme bouleversant. A noter aussi, la musique superbe de Dario Marianelli qui colle parfaitement bien au film.

Deux acteurs se démarquent nettement, James McAvoy au jeu sensible et surtout Saoirse Ronan dont la présence crève l’écran. Dès ses premières apparitions, cette très jeune comédienne donne le ton du film, son simple regard suffit à faire anticiper le drame au spectateur, comme Vanessa Redgrave, qui est une grande actrice que l’on retrouve toujours avec plaisir. On ne dira rien de Keira Knightley qui est comme toujours assez figée dans un jeu monocorde.

Si vous aimez les films romantiques, les histoires bien faites et qui font rêver, je vous conseille d’aller le voir sans hésitations, c’est vraiment une belle réussite… mais n’oubliez pas d’emporter un mouchoir.

Fiche Technique

Sortie : 9 janvier 2008

Durée : 123 minutes

Avec James McAvoy, Keira Knightley, Saoirse Ronan, Vanessa Redgrave et Romola Garai

Genre : drame

Titre original : Atonement


A lire aussi sur Onirik

Ciné+ Emotion - Reviens moi
Canal+ - My Lady
Sur la plage de Chesil - Avis +
My Lady - Avis +
Chérie 25 - Reviens-moi
Opération Sweet Tooth - Avis +
Solaire - Avis +
Cyrano - Avis +/-
Ciné+ Emotion - Orgueil et préjugés
DVD : Charles II Le pouvoir et la passion - Avis +
RTL9 - Orgueil et Préjugés
Chérie 25 - Orgueil et Préjugés
Pan - Avis +/-
Ciné Cinéma Emotion - Orgueil et préjugés
Canal + - Orgueil et préjugés
Jude Law et Keira Knightley dans Anna Karenine
L'auteur Enora
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2021 : Gagnez 1 ex Embrasse l’hiver et danse avec lui


La gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr