Onirik
Royal Space Force - Avis +
Onirik -> Bande dessinée -> Dernière mise à jour : le samedi 25 février 2012.

Pour la reine, le pays et la Royal Space Force. Mars est à nous.



Editeur : Delcourt

de Warren Ellis & Chris Weston

2001. Alors que les Américains sont sur le point de lancer leur première fusée Apollo, le ministre de l’espace britannique est avisé que sa présence est requise d’urgence sur la station spatiale Churchill. Ce premier vol américain en orbite lunaire ne devrait pas avoir lieu. Le drapeau britannique a été plantée sur notre satellite en 1957. Depuis la Royal Space force interdit tout vol dans l’espace par un engin qui ne soit pas piloté par un sujet de Sa Majesté.

Werner von Brown et les autres savants allemands ont été récupérés par les Anglais et surtout par un général qui avait des rêves, des rêves de gloire et de grandeur, des rêves de conquêtes de l’espace.

Dans sa post-face Warren Ellis constate que les Américains n’ont pas eu la présence d’esprit de bombarder le centre d’essai nazi de Peenemünde avant que les Soviétiques n’y pénètrent. Ceci leur a permis de rafler les plans qui leur serviront par la suite à construire des fusées orbitales et des missiles nucléaires.

Dans cette uchronie le centre de Peenemünde a été rasé par des bombardiers lourds anglais (alors que des troupes américaines venaient d’y pénétrer), tandis que tous les savants allemands qui avaient construit les V1 et les V2 étaient regroupés pour servir la gloire de l’Angleterre. La détermination, l’orgueil et des moyens financiers occultes ont fait le reste. La colonisation de la Lune et de Mars est en cours et c’est alors que la CI.A. se manifeste. Les Américains ont compris...

Car cette fantastique entreprise a été réalisée par des monstres. Lorsqu’il est précisé que Winston Churchill s’y connaissait en camps de concentration, il doit s’agir d’une référence à la guerre des Boers. Et si la course à l’espace a permis un développement économique grâce aux panneaux solaires déployés en orbite cela s’est fait aux dépens du progrès social et humain. La dernière page révèle une cruelle désillusion révélatrice de la nature humaine.

Superbement illustré par Chris Weston cet album [1] révèle le talent du scénariste d’Authority à poser des questions dérangeantes.

Fiche Technique

Scénario : Warren Ellis
Dessin : Chris Weston
Couleurs : Laura Martin
Préface : Mark Millar
Episodes originaux : Ministry of Space #1 à #3
Traduction : Alex Nikolavitch Racunica
Lettrage : Moscow Eye
Conception graphique : Trait pour trait
Editeur : Delcourt
Collection : Contrebande
Sortie : mars 2011
Prix : 13,50 euros
Réédition, moyen format, 100 pages couleurs

[1] précédemment édité par Semic sous le titre Ministère de l’espace


A lire aussi sur Onirik

Gun Machine - Avis +
Captain Swing - Avis +/-
Océan - Avis +
L'auteur Damien Dhondt
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr