Onirik
Slave to sensation - Avis +
Onirik -> Littérature -> Version anglaise -> Dernière mise à jour : le vendredi 18 avril 2008.
Editeur : Berkley Publishing Group

roman de Nalini Singh

Résumé de l’éditeur

In a world that denies emotions, where the ruling Psy punish any sign of desire, Sascha Duncan must conceal the feelings that brand her as flawed. To reveal them would be to sentence herself to the horror of "rehabilitation"- the complete psychic erasure of everything she ever was....

Both human and animal, Lucas Hunter is a Changeling hungry for the very sensations the Psy disdain. After centuries of uneasy co-existence, these two races are now on the verge of war over the brutal murders of several Changeling women. Lucas is determined to find the Psy killer who butchered his packmate, and Sascha is his ticket into their closely guarded society. But he soon discovers that this ice-cold Psy is very capable of passion-and that the animal in him is fascinated by her. Caught between their conflicting worlds, Lucas and Sascha must remain bound to their identities-or sacrifice everything for a taste of darkest temptation...

Avis de Marnie

La première qualité de cet auteur, c’est surtout d’avoir su créer son propre imaginaire dans lequel nous nous plongeons en quelques lignes, et étonnamment sans aucune description. Nous sommes aux Etats-Unis, vers 2079, et au cours de l’histoire, Nalini Singh nous racontera des lois et des évènements fictifs datant de 1969, dans un monde ou les psy qui affirment avoir banni de leur nature les émotions coexistent avec les humains et les changelings dans une fragile paix apparente.

Si les uns et les autres se dédaignent, méconnaissent usages, coutumes et même degrés d’intelligence, le mépris envers ce qui est différent prédomine sur tout le reste. A la suite d’un projet immobilier de grande envergure, Sasha Duncan, cadre psy, et fille d’un membre du conseil central, va côtoyer Lucas Hunter, chef d’une meute de changelings, les hommes léopards. En fait, derrière cette alliance financière, se cachent mensonges, secrets et meurtres…

En très peu de mots, Nalini Singh réussit à créer deux héros qui possèdent une vraie présence :

- conditionnée depuis l’enfance, et continuellement sur ses gardes, Sasha n’est pourtant pas ce qu’elle paraît être. Renfermant les sentiments qui l’animent mais qu’elle arrivait jusqu’ici à maîtriser, jouant son existence même sur son talent de dissimulation, elle est obligée de fréquenter des êtres mi-hommes, mi léopards, pour qui les sensations, l’instinct, et les démonstrations affectives prédominent ; la jeune femme va soudain voir sa vie lui échapper, risquant alors la punition suprême « la réhabilitation », là ou l’esprit des psy qui ont failli sont définitivement enfermés, bannissement pire que la mort, les transformant alors en légumes.

- de son côté, Lucas est traumatisé par la mort violente de ses parents, obnubilé par son rôle de protecteur et de chef, cherchant avant tout à découvrir qui a tué la sœur d’un de ses lieutenants. Il prend peu à peu conscience qu’il ne peut tout maîtriser, que ce soit le destin de ceux qui l’entourent, ou même ses propres sentiments.

Ils sont tous deux très différents, mais aussi entêtés l’un que l’autre, forts et responsables. Leur sens du devoir va se confronter avec la passion qu’ils éprouvent presque immédiatement l’un envers l’autre. Leurs relations condamnées dès le départ seront au centre du roman, la progression est rapide mais intense, ce qui constitue la principale qualité du récit. Premier d’une série, il ne souffre que très peu de l’obligation par l’auteur de mettre en scène tout ce petit monde, dont certains personnages deviendront les héros des histoires suivantes. En fait, on s’attache rapidement à ce clan, ces changelings qui vivent selon des règles établies humaines et animales. La description des coutumes enrichit l’intrigue, rendant les personnages exotiques et passionnants. Chaleureux, tactiles, démonstratifs, violents et passionnés, ils se révèlent changeants mais obéissants à des normes félines fascinantes.

Au final, une première histoire qui révéla en 2006 un vrai nouveau talent… En effet, on ne peut qu’être interpellé par la maîtrise et l’aspect très réfléchi de ce récit, Nalini Singh nous entraînant avec elle dans les méandres d’une intrigue sentimentale captivante, renouvelant un genre ou l’on pensait pourtant avoir tout lu. Bien évidemment, comme la plupart des auteurs qui écrivent actuellement de la fantaisy, c’est pour mieux nous parler de tolérance, de compréhension et du besoin de connaître les autres pour mieux appréhender le futur et nous enrichir ainsi émotionnellement. Bien mieux qu’une tentative sympathique, le résultat est une vraie réussite !

Avis de Callixta

Nalini Singh est une nouvelle venue dans le monde des auteurs de romance paranormale. Elle s’est faite connaître par des petits romans passionnés publiés chez Harlequin et se lance ici, dans un format plus long et dans un registre totalement différent : le monde nouveau et compliqué de 2079 où vivent des humains et bien d’autres personnages.

En effet, les êtres qui dominent alors la planète sont des Psys, c’est à dire des humains de très haut niveau qui ont choisi pour éliminer les criminels de leurs rangs de ne plus rien ressentir : plus de désir, d’envie, de jalousie… et le mobile des crimes est sensé disparaître. Ils sont entourés d’autres races, les Changelings parmi lesquels on rencontre des homme-léopards et des hommes-loups ou de simples humains.

L’héroïne est une Psy. Appartenant à la caste la plus élevée : les Psys cardinals, elle souffre pourtant d’une tare terrible chez les siens : elle n’est plus très sûre de ne rien éprouver. Profondément perturbée par la découverte de sa différence, elle va rencontrer Lucas, un Changeling appartenant au groupe des hommes léopards. Cette rencontre n’est pas fortuite. Sous prétexte d’affaire, Lucas cherche à approcher les Psys qui semblent avoir parmi eux un serial killer qui choisit des Changelings pour victime. Les Psys ne sont pourtant plus capables de tuer apparemment…

La multiplication des romances paranormales ces derniers temps fait que ce thème donne une impression de « déjà-lu » mais si Nalini Singh ne renouvelle pas le genre, elle créé un monde tout à fait passionnant qui pose quelques problèmes philosophiques intéressants.

Les Psys sont une race arrogante et hautaine qui vit en permanence au dessus des autres. Ils se reproduisent de façon artificielle permettant ainsi de conserver les hautes qualités de leur espèce. Ce passage n’est pas s’en rappeler le propos d’un film comme Bienvenue à Gattaca. Les autres races plus animales et instinctives ont des côtés plus sympathiques mais ce sont également des guerriers aux réactions parfois primaires et belliqueuses. Faire se côtoyer ces êtres est fascinant et riche .

La description de ce monde entraîne certaines lenteurs dans le récit mais Nalini Singh fait preuve d’une belle imagination en montrant les capacités mentales des Psys, leur aptitude à communiquer dans une sorte de monde virtuel, un internet mental. Les comportements de meute des Léopards et des Loups donnent lieu à des descriptions plus banales sur ces êtres aux instincts puissants.

Les deux héros sont également très réussis. L’héroïne, Sasha, fait partie de celles que j’ai le plus aimée récemment. C’est une jeune femme perturbée, fragilisée par les doutes qu’elle a sur elle même mais incroyablement forte. Elle appartient à une caste supérieure dotée de pouvoirs importants et malgré ses déficiences, elle n’a rien de fragile, ni de faible. Son combat personnel et sa découverte de sensations si étrangères à sa caste est enthousiasmant, sensuel et très réussi. Les sensations sont multiples et bien sûr sexuelles pour elle. Cet apprentissage est très bien rendu et les scènes entre Lucas et Sasha sont originales, pleines d’imagination et de sensualité.

Lucas est un héros alpha à la fois torturé et animal, puissant et amoureux. La tension dans le roman monte lentement et fait oublier les certaines lenteurs du début. Nalini Singh pimente fort heureusement son histoire d’un vrai enjeu qui va au delà de l’identification du serial killer.

Lucas est entouré des siens et on sent bien que les nombreux compagnons du héros vont constituer les futurs personnages principaux des romans à venir. Plusieurs semblent prometteurs et Nalini Singh ne recule pas devant l’idée de créer des héroïnes féminines.

Ce livre est donc une réussite à la fois dans le monde qu’il ébauche et dans les questions qu’il pose. C’est également un belle histoire d’amour avec des héros originaux et forts. Voilà donc encore une raison de se lancer dans la romance paranormale qui commence à devenir un genre très diversifié pour notre plus grand bonheur !

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 352
Editeur : Berkley Publishing Group
Sortie : septembre 2006
Prix : 5,48 €
Langue : anglais


A lire aussi sur Onirik

Un brin fleur bleue - Avis +
Un brin fleur bleue
Rock Wedding - Avis +
Coeur d’Obsidienne - Avis +
Interview de Nalini Singh
Le souffle de l’archange - Avis +
Archangel’s blade - Avis +
Esclave des sens - Avis +
Bonds of justice - Avis +
Kiss of snow - Avis +
Le sang des anges - Avis +
Play of passion - Avis +
Blaze of memory - Avis +
Archangel’s kiss - Avis +
Angel’s blood - Avis +
The magical christmas cat - Avis +
Vision of heat - Avis +
Caressed by ice - Avis +
Comme un baiser brûlant/Passé secret - Avis +/-
Interview de Nalini Singh - VO
Le secret de Victoria et Un troublant ennemi - Avis +/-
Mars est génial avec Darklight
Nalini Singh... en français ?
L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
L'auteur Callixta
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr