Onirik
Tes bras pour refuge - Avis +
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le samedi 17 décembre 2011.
Editeur : Harlequin

roman de Jeannie Watt

Présentation de l’éditeur

Callie revient dans sa petite ville natale : Grace, sa mère adoptive, vient de mourir, et Callie ne sait plus quel sens donner à sa vie. Elle, jusque-là si éprise de liberté, éprouve le besoin de se tourner vers quelqu’un qui la connaisse, qui lui prodigue réconfort et chaleur. Quelqu’un comme... Nathan.

Saisissant le prétexte du travail, puisqu’il lui en faut un le temps de classer les affaires de Grace, elle rassemble son courage et pousse la porte du bureau de Nathan. Mais, loin de l’accueillir en ami, celui-ci lui annonce d’emblée qu’il ne l’a pas pardonnée de s’être enfuie en le laissant désemparé, autrefois.

Et qu’il n’a nullement l’intention de lui faciliter la vie tant qu’elle ne lui aura pas fourni quelques explications. Blessée, mais fière, Callie tourne dignement les talons. Cependant, le mal est fait : bien malgré eux, ils viennent de rallumer la passion dont ils brûlaient autrefois l’un pour l’autre...

Avis de Marnie

Décidément, certains courants actuels ne sont plus de grands adeptes du retour aux sources. Lorsque l’héroïne, Callie, revient dans la maison de son enfance, c’est l’occasion pour elle de se poser des questions, de mieux se comprendre, de prendre un nouveau départ, certes...

Mais il s’agit pas de rester dans une bourgade perdue dans un petit coin de l’Amérique profonde. Si dans l’étrangère de Noël, l’héroïne mettait ses rêves de côté et se sacrifiait pour le choix réfléchi d’une véritable vie de famille, ici, Callie a fui l’avenir tout tracé qui se profilait devant elle, à la recherche... d’elle-même, sans qu’elle en prenne encore conscience.

Interpellée par un rêve récurrent qu’elle ne s’explique pas, cette jeune femme est une déracinée par choix. Elle a tout quitté, l’adolescent fou amoureux d’elle, une mère adoptive aimante et dévouée, sans un regard en arrière, sans un regret.

Egoïste, entêtée... Callie est loin de l’héroïne "méritante" typique de ces romances contemporaines. Décidément, Jeannie Watt apprécie ces femmes peu sympathiques qui révèlent peu à peu des fêlures attachantes... sans pour autant que cela excuse leur conduite. Et c’est là que si situe la nouveauté avec ces jeunes auteurs.

Comme pour L’étrangère de Noël, nous assistons aux efforts de Callie qui doit se réinsérer dans la société, ce qui n’est pas sans difficultés, tâtonnements et ratages. L’auteur s’attarde justement sur l’aspect réaliste (c’en est même passionnant).

C’est rare dans une romance de voir une héroïne "professeur intérimaire" qui a aussi peu d’envie et d’aptitudes pour exercer ce métier, et qui se focalise sur l’existence des autres pour éviter de penser à la sienne (excellente idée que ces mystérieux petits voisins !).

La relation sentimentale chaotique qu’elle tente de reprendre là où elle en était douze ans auparavant avec une sorte d’ingénuité étonnée (notre héros échaudé se rebiffe tout de même...) est toute aussi déconcertante pour le lecteur, peu habitué à voir une femme regrettant aussi peu ses erreurs.

En fait, c’est juste une remise en question que Jeannie Watt semble tant apprécier de mettre en exergue. Callie comprend peu à peu que sa fuite cache des sentiments mal définis profondément enfouis en elle, qu’elle a gâché certains moments de son existence qui ne reviendront jamais et qu’il est temps pour elle de grandir.

De son côté Nathan, a lui aussi fait des choix dont certains ont entraînés de lourdes conséquences pour les autres et surtout pour lui-même. Le retour de Callie va lui permettre de se confronter à ses propres peurs, et de régler ses comptes avec sa famille.

Jeannie Watt confirme véritablement un talent "à part", avec ses personnages quelque peu atypiques, franchement peu sympathiques dans un contexte peu attractif (les habitants de cette bonne petite ville américaine ne gagnent franchement pas à être connus...). Pourtant, nous nous laissons totalement portés par cette histoire touchante et singulière !

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 310
Editeur : Harlequin
Collection : Prélud’
Sortie : 1 décembre 2011
Prix : 5,50 €


A lire aussi sur Onirik

Proposition inattendue - Avis +
L’étrangère de Noël - Avis +
L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr