Onirik
The Princess - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le dimanche 28 août 2022.
documentaire anglais de Ed Perkins (2022)

Présentation officielle

25 ans après sa mort, la princesse Diana fascine toujours ... The Princess, film intime et immersif, retrace au plus près son histoire. À travers des archives contemporaines rares, il dévoile le profond impact de sa vie et tous les événements qui ont façonné, et façonnent encore, la relation passionnelle du public à la monarchie.

La diffusion au cinéma de ce documentaire inédit et audacieux marque le 25ème anniversaire de la disparition de cette icône mondiale.

Avis de Valérie

Comme certains grandes catastrophes, beaucoup se rappellent du moment où ils ont appris la mort accidentelle de la princesse Diana. À l’époque, elle squattait les tabloïds internationaux, elle venait de divorcer du futur régnant de ce qui restait de l’empire britannique, avait dénoncé l’institution à la télévision, et sortait avec deux hommes de culture musulmane (même si on ne connaissait alors que Dodi Al-Fayed), alors qu’elle était la mère des deux successeurs du trône. On ne faisait pas plus disruptif au XXe siècle.

Pour les vingt-cinq ans de sa disparition, les reportages sur elle pullulent à la télévision. Le temps ayant passé, on apprend certaines choses cachées à l’époque, mais à part une curiosité plus ou moins mal placée, il s’agit surtout de placarder sa beauté et sa grâce sur tous les écrans.

Au contraire, ce documentaire possède une vraie qualité, en plus de son sérieux évident, la vue du ’peuple’ dont elle était la princesse, un côté sociologique et dédramatisé qui permet l’analyse. Le documentaire débute d’ailleurs par une vidéo personnelle de touristes anglais à Paris, qui témoignent d’une agitation inhabituelle devant un palace de la capitale. Des photographes s’acharnent sur un couple qui s’engouffre dans une voiture et file vers son destin. Puis, on retrace la chronologie depuis leur rencontre, avec une approche et une compréhension modernes des faits.

Avec un peu de sensibilité, on saisit à quel point cette union était vouée à l’échec, dès le départ. Charles est un intellectuel dit-on. Mais il est totalement hors-sol, et se croit obligé de choisir le spécimen parfait pour convenir un prince du XIXe siècle. Dans l’ancien temps, on épousait une vierge, lui faisait des enfants et s’amusait à côté...

Diana jeune et délicate rose anglaise n’a connu de l’amour que l’abandon de sa mère et le détachement de son père. On dit qu’elle ne lit que des romans d’amour (sa parente était la célébrissime Barbara Cartland) où les rencontres sont toujours éternelles et l’amour synonyme de fascination, de mariage et de vie heureuse ’ever and after’. Bien qu’elle même une aristocrate, elle est à mille lieues des attentes de Charles, et vice-et-versa !

Aucun des deux n’a pu, voulu, faire passer le devoir avant le bonheur personnel. Ne jouant pas les règles du jeu royal, ils ne pouvaient donc pas compter sur la reine ou son époux pour les épauler. Ce ratage n’aurait pas eu de conséquences s’il n’avait pas été au sein du couple du futur roi du Royaume-Uni. Et ce désastre annoncé, c’est terminé fatalement pour la jeune femme.

Grâce au documentaire, on comprend mieux la psyché des deux protagonistes principaux, et c’est aussi la possibilité de plonger dans l’âme des Anglais, l’identification à leurs propres difficultés des tourments de la princesse des cœurs, et leur souffrance face à sa disparition qui continue de nous étonner. Et d’un point de vue politique, n’oublions pas que cet impossible deuil a ébranlé la monarchie britannique...

Fiche technique

Sortie : 31 août 2022
Durée : 104 minutes
Genre : documentaire

L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2021 : Gagnez 1 ex Embrasse l’hiver et danse avec lui


La gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr