Onirik
Un pacte si troublant/Retour à Cold Creek - Avis - et +
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le samedi 2 juillet 2011.

Un ratage habituel de la toute jeune Anna DePalo qui ne peut rien faire contre le talent indéniable de RaeAnne Thayne qui ne cesse de progresser jusqu’à atteindre l’excellence !



Editeur : Harlequin

romans de Anna DePalo et RaeAnne Thayne

Un pacte si troublant d’Anna DePalo

Présentation de l’éditeur

Issue d’une riche famille d’aristocrates anglais, Tamara a toujours refusé de se plier aux règles rigides et archaïques de son milieu et entend bien mener sa propre vie comme bon lui semble. Elle est donc révoltée lorsque son père lui annonce qu’il est maintenant temps pour elle d’honorer une vieille tradition familiale, en épousant l’homme qu’il a choisi pour elle : l’arrogant Langsford Sawyer, comte de Melton... Un sentiment d’injustice d’autant plus violent qu’elle découvre vite qu’elle n’a d’autre choix que de se plier à cet arrangement, si ridicule et si odieux soit-il...

Avis de Marnie

Comment un jeune auteur peut écrire avec un tel manque de réalisme et de cohérence. Voici que Anna DePalo, qui jusqu’ici est loin de nous avoir convaincu sur son supposé talent, nous présente une intrigue tout droit sortie des Azur des années 80, façon Violet Winspear ou Anne Hampson ! Se profilent donc un mariage forcé, des aristocrates anglais pleins de morgues et d’assurance.

Si au moins, elle renouvelait ce genre bien spécifique encore, mais rien d’innovant. Nous nageons en pleine "romance rêvée". Nous nous surprenons à sourire mais au dixième degré, plutôt pour nous moquer de l’histoire que de prendre fait et cause pour nos deux héros, aussi antipathiques l’un que l’autre.

En effet, les personnages ne rachètent pas la stupidité de l’intrigue, loin de là ! D’un côté, nous voici avec Tamara qui veut réussir par elle-même, mais qui à part tailler des bijoux, ne connaît rien à rien, et sort à des soirées pour montrer ses beaux bijoux alors qu’elle nage en plein marasme économique.

D’autre part, Sawyer est tout fier de lui et notamment d’être un grand patron de presse de caniveau et se plait même à alimenter les chroniques de ses journaux. Seul l’argent domine dans cette histoire, où ces deux personnages sont attirés l’un par l’autre, certes, mais quant à tomber amoureux... Hormis le fait qu’ils se l’avouent à la fin, jamais nous ne voyons la progression de leur relation ou même de l’intensité dans les sentiments.

L’ensemble est fade, irréaliste, et frôle plus la bêtise que le ridicule. Il s’agit donc du premier volume d’une trilogie intitulée The Aristocratic Grooms series, tout un programme. Parallèlement, deux autres intrigues se créent mais le potentiel, soit la vague apparition de personnages secondaires, semble aussi peu supportable.

A éviter !

Retour à Cold Creek de RaeAnne Thayne

Présentation de l’éditeur

Jamais Easton n’aurait imaginé revoir Cisco del Norte, l’homme dont, quelques années plus tôt, elle était follement amoureuse. Au plus profond d’elle-même pourtant , elle n’a rien oublié des sentiments brûlants que lui seul était capable d’éveiller en elle, ni de son charme incroyablement viril et ténébreux. Aussi est-elle sous le choc lorsque, un soir, elle se retrouve face à lui. Un choc d’autant plus grand que celui-ci tient dans les bras une fillette de quelques mois à peine...

Avis de Marnie

La série Cold Creek semble porter chance à RaeAnne Thayne ! En effet, une fois de plus, avec cette huitième et dernière histoire toute simple de retour au ranch familial, cet auteur parvient à insuffler de grands sentiments, et surtout une émotion poignante qui captive le lecteur, de la première à la dernière page.

Elle sait admirablement tirer partie de ce format assez court en insistant sur le passé dramatique de chacun de nos deux héros, ce qui approfondit le caractère de Cisco et de Easton et nous éclaire sur leurs réactions présentes qui pourraient sinon surprendre le lecteur.

La fatalité, la tragédie... La vie n’a jusqu’ici pas fait de cadeau à nos deux héros, qui pensent qu’ils n’ont pas droit au bonheur. Peu à peu, ils vont trouver le courage et les ressources nécessaires en eux pour se donner une nouvelle chance.

C’est extrêmement bien fait, écrit avec beaucoup de simplicité mais aussi d’intensité par un auteur qui sait parfaitement jouer avec les grandes émotions qui balayent tout sur leur passage, sans que l’on tombe dans le pathos. Il faut souligner les paragraphes qui mettent en scène la toute petite fille et qui constituent de très jolis moments de grâce, de tendresse et de douceur.

Certains des autres personnages de Cold Creek viennent faire un petit tour ce qui est toujours appréciable et enrichit le récit lui apportant ce petit côté chaleureux que nous attendions en prime.

Une très belle conclusion à cette série par un écrivain au meilleur de sa forme !

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 425
Editeur : Harlequin
Collection : Passions
Sortie : 1 mai 2011
Prix : 6,45 €


A lire aussi sur Onirik

L’amour en chemin - Avis +
Les âmes sœurs - Avis +
Le Noël des amants/Troublant malentendu - Avis +
L’enfant du désert/Un troublant voyage - Avis - et +
Le secret d’une héritière/L’éclat de tes yeux bleus - Avis +
Les nominés des RITA 2009
Collection Blanche : janvier 2009
La passion d’un prince/Sur les rives du désir - Avis +/-
L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr