Onirik
Un singulier garde du corps/Une mère en fuite/Sous sa protection - Avis +, - et +/-
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le dimanche 16 octobre 2011.
Editeur : Harlequin

romans de Marie Ferrarella, B.J. Daniels et Debra Webb

Un singulier garde du corps de Marie Ferrarella

Présentation de l’éditeur

Quand elle s’aperçoit qu’un voisin malmène son épouse, Alyx Pulaski agit immédiatement selon sa nature et son cœur : elle alerte la police. Mais, quand elle voit se présenter à sa porte l’agent Zane Calloway, elle pressent que l’affaire dépasse largement la querelle conjugale.

En dépit de son air blasé, de son attitude nonchalante, Zane Calloway semble prendre au sérieux les menaces proférées par le voisin contre Alyx, qui s’est mise en travers de son chemin. Très au sérieux. Tellement, même, qu’il prétend veiller sur elle, dans l’ombre, jour et nuit. Une perspective à la fois exaspérante et troublante pour Alyx, qui n’aime pas qu’on dirige sa vie... mais ne peut qu’être sensible au charme de son singulier garde du corps.

Avis de Marnie : avis +

Voilà qui nous change agréablement de la série Cavanaugh Justice (qui nous lasse quelque peu). Marie Ferrarella écrit un scénario un peu plus sombre, un peu plus cynique, un peu plus désabusé, nettement plus dans l’air du temps. En fait, elle a repris une de ses séries Doctors Pulaski, cinq soeurs médecins dans le même hôpital, et rajoute trois cousines. Ici, c’est la première, Alyx, jeune diplômée qui vient d’arriver à New York et commence son internat.

Si Alyx est une héroïne classique de Marie Ferrarella, soit une jeune femme courageuse, sereine et patiente, l’agressivité de Zane, son côté écorché vif est une très bonne surprise. Nous sentons derrière cette brutalité dans les paroles, ce ton aussi cynique qu’agressif, une sorte de violence plus ou moins rentrée, très bien rendue. L’auteur alterne moments intimistes et pure action avec l’habileté qu’on lui connaît.

De l’envie, du punch et une tension sensuelle... soit tout ce que nous apprécions !

Une mère en fuite de B.J. Daniels

Présentation de l’éditeur

Si Kit Killhorn s’est enfuie, c’est pour offrir un avenir à son bébé, aussi loin que possible de son mari Derrick - un homme qui ne reculait devant rien, pas même le meurtre, dans le seul but d’asseoir son empire immobilier. Et rien ne l’empêchera de fuir de nouveau, s’il le faut - comme aujourd’hui, alors qu’elle vient d’être retrouvée par sa belle-famille. Prête à tout abandonner et à chercher, seule contre tous, un abri pour son fils, elle est soudain contactée par un certain Luke St John. Déterminé à confondre le mari de Kit, Luke est prêt à aider la jeune femme. Une proposition inespérée...

Avis de Marnie : avis -

B.J. Daniels est un auteur très classique, et malheureusement, c’est ici un franchement un reproche qu’on peut lui faire. De rebondissements en coups de théâtre, tout est convenu, attendu et sans aucune surprise. Ce roman aurait pu être écrit en 1990 tant le scénario manque d’inventivité...

Mais il manque aussi de charme. Nous ne nous intéressons ni à Kit (dont on a du mal à comprendre certaines de ses décisions) ni à Luke, pourtant crédible dans le désir de venger son frère, mais qui manque étonnamment de présence. Le style est plat, terne. L’auteur ne semble pas beaucoup y croire et nous non plus.

L’ennui devient le maître mot...

Sous sa protection de Debra Webb

Présentation de l’éditeur

Traquée par le père de son bébé, un tueur qui a jadis profité de sa naïveté, Rachel n’a qu’un recours : convaincre Trevor Sloan, ennemi juré de son ex, qu’il ne trouvera pas meilleure alliée qu’elle...

Avis de Marnie : avis +/-

Tous les ingrédients étaient présents pour nous offrir un excellent romantic suspense. L’intrigue est parfaite, tout en étant très noire, alors que la tension sexuelle est toute aussi puissante. Mais quel dommage que le dernier tiers soit aussi raté. On ne sait pourquoi Debra Webb décide soudain de transformer ses héros torturés et son scénario plus que sombre en guimauve mille fois trop sucrée.

En effet, toutes les pistes ouvertes se concluent en rose bonbon, au mépris de toute crédibilité, de toute cohérence. Nous vivons le désespoir de l’héroïne, effrayée par l’arrivée "prochaine" du méchant, émotion de plus en plus forte, de plus en plus marquée.

Alors, pourquoi la faire retomber en pétard mouillé ? Les derniers paragraphes sont bâclés, mal ficelés, ce qui rend l’ensemble superficiel. Debra Webb ajoute même un détail pour arranger au mieux les choses qui fait carrément sourire le lecteur qui n’y croit plus !

De bonnes intentions, de bonnes idées, de grands sentiments exacerbés... mais pas un bon livre !

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 532
Editeur : Harlequin
Collection : Black Rose
Sortie : 1 septembre 2011
Prix : 6,45 €

L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr