Onirik
Until Dawn - Avis +
Onirik -> Hi-tech - Jeux-vidéo -> Jeux Vidéo -> Dernière mise à jour : le lundi 23 novembre 2020.
Editeur : Sony Computer Game

de Supermassive Game

Présentation officielle

Jeu d’horreur pour PS4, Until Dawn isole le joueur dans un chalet de montagne. Il incarne successivement 8 amis devant échapper à un tueur assoiffé de sang. Ses choix auront un poids non négligeable sur l’issue du scénario.

Avis de Chris

Le studio Supermassive Game a eu pour objectif de rendre le jeu vidéo interactif. S’il n’est pas le premier à avoir tenter le genre, il est l’un des plus aboutis au moment de sa sortie. Les fans de l’horreur et des scénarios à tiroirs seront servis puisqu’ils joueront non pas un personnage, mais bien huit. Le but étant de faire en sorte que tout ce beau monde survive à une nuit de cauchemar.

Un groupe de huit jeunes adultes se retrouvent, un an après la disparition d’une de leurs amies, afin de tourner la page. C’est sans compter sur la participation d’un psychopathe, près à tout pour les tuer. Ce pitch banal s’appuie pourtant sur une mécanique de jeu très stressante. Chaque mauvaise décision peut mener à la mort de son personnage. De plus, impossible de crier au scandale envers les scénaristes, car le scénariste, c’est vous, le joueur ! Cela aurait pu paraître futile et très scripté, mais finalement, beaucoup de paramètres rentrent en jeu.

Pour survivre dans ce chalet luxueux, qu’on atteint grâce à un téléphérique, il ne suffira pas seulement de choisir le bon chemin. La communication entre les huit protagonistes joue un rôle prépondérant à la suite des événements. En effet, si Ashley est en froid avec Emilie, cette dernière n’aidera pas la première. Et c’est ballot, surtout lors de moments cruciaux. C’est là, toute la subtilité du jeu.

Le caractère, la personnalité et les ententes de tous sont parfois ce qui peut engendrer une situation critique [1]. En outre, chaque choix amène un effet papillon qui vous sera bénéfique ou pas.

Outre le fait qu’il faille faire attention à la bonne entente du groupe, le jeu nous dévoile parfois un futur possible. A nous d’interpréter les quelques secondes que l’on entrevoit et d’en déduire une porte de sortie. Cette petite aide n’est hélas pas obligatoire puisqu’elle se trouve dans des Totems disséminés çà et là sur votre route. Il est même probable que vous en ratiez certains. C’est ballot, de nouveau...

L’enjeu du jeu est donc d’une simplicité à toute épreuve. Mais le parcours sera semé d’embûches pour le joueur et ses personnages. Il faudra être très réactif, car de nombreux QTE [2] apparaîtront n’importe quand durant le jeu. Si la plupart d’entre eux se dévoilent durant des courses poursuites ou lors de grimpettes, certains d’entre eux sont plus vicieux. Le stress sera d’autant plus marqué que chaque erreur ou lenteur pourra vous coûter cher !

Quant à l’ambiance, elle est digne des meilleurs films d’horreur. Des screamer sont présents, mais ils ne gâchent pas le déroulé de l’aventure. Par ailleurs, les décors sont assez détaillés pour donner une atmosphère d’angoisse permanente. Même dans le chalet, la tension se fait ressentir. Pourtant, le jeu est assez lent. Ce contraste entre la lenteur des personnages (terrifiés) et la vitesse des QTE à réaliser est ce qui le plus angoissant. Ne jamais lâcher la manette tant que le jeu est en cours. Quant à la musique, elle est présente et s’intensifient par moment, mais elle n’est pas marquante. Ce sont les bruits alentours qui précipitent le joueur dans une tension permanente, d’autant plus avec un casque sur les oreilles.

Le jeu s’appuie sur des acteurs bien connus [3] qui jouent et interprètent les huit personnages. D’ailleurs, lorsque vous aurez terminé ce cauchemar, des bonus vous seront accessibles avec l’interview des acteurs ayant prêté leur voix et leur image aux différents protagonistes du jeu. Quelques autres bonus seront disponibles apportant un regard nouveau sur l’industrie du jeu-vidéo, rarement friand à dévoiler l’envers du décor.

Enfin, l’histoire à proprement parlé peut décevoir dans son dernier quart. Cependant, le gameplay et l’originalité de la réalisation de ce jeu rattrape ce petit couac [4]. Découpés en 10 chapitres d’une petite heure chacun (si l’on fouille partout), le jeu a tout de même une belle rejouabilité, puisqu’il est tentant de vouloir découvrir toutes les possibilités qu’offrent le jeu.

Bande annonce

Fiche technique

Éditeur : Sony Computer Game
Développeur : Supermassive Game
Genre : survival-horror
Âge recommandé (Pegi) : 18+
Plateforme : exclusivité PS4
DLC : /
Nombre de joueur : solo
Sortie : 26 août 2015
Prix : 19,99 €

[1] J’en ai fait les frais à la toute fin, réussissant à sauver 7 personnes sur 8, jusqu’au mauvais choix qui me conduisit à en sauver finalement que 4. L’une des victimes a subi le courroux d’une autre, contrit d’une rancune tenace...

[2] système où des touches apparaissent à l’écran et où il faut absolument appuyer sur la bonne touche au bon moment pour réussir les actions

[3] Peter Stormare, Hayden Panettière, Rami Malek, Brett Dalton, Maeghan Martin, Nicole Bloom...

[4] Pour ma part, il y a eu une petite déception dans le choix des genres, mais la déception a été plus grande lorsque je n’ai pu sauver que peu de personnages, signe que le jeu a totalement marché sur moi

L'auteur Christelle Rio
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr