Onirik
Chacun sa vie - Avis +/-
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mercredi 15 mars 2017.
film français de Claude Lelouch (2017)

Présentation du film

Ils ne se connaissent pas, mais tous ont rendez-vous pour décider du sort d’un de leurs semblables.

Avant d’être juges, avocats ou jurés, ils sont d’abord des femmes et des hommes au tournant de leurs existences, avec leurs rêves et leurs secrets, leurs espoirs et leurs limites, tous sous un même soleil, chacun avec sa part d’ombre.

Dans une jolie ville de province, le temps d’un festival de jazz, la vie va jongler avec les destins…

Avis de Hiromichi

Chacun sa vie et dans celle-ci, Dupond-Moretti ôte sa robe d’avocat pénaliste de renom pour enfiler celle de magistrat du siège, et encore mieux, celle de président dans la ville de Beaune. C’est son personnage qui introduit ce film en expliquant son rôle au sein de la Cour d’Assise, il est la police du tribunal, celui qui doit amener les jurés à comprendre les enjeux de leur décision sans aiguiller vers celle-ci. Comme cela est répété plusieurs fois « chacun sa vie et son intime conviction ».

Et puis on alterne de points de vue, d’un concert de Johnny Hallyday avec ses sosies, à Jean Dujardin enquêteur, mais également fanboy, à une Nadia Farès présentatrice radio suivant le festival de Jazz de Beaune ainsi d’une multitude d’autres personnages. On passe des uns aux autres en suivant de courts pans de leur vie, mais des moments décisifs. Une tromperie, une rencontre, une séparation, chaque petit instant permet de se faire une idée sur les personnages. Parfois, cette idée sera courte, d’autres seront plus intéressantes avec plus de nuances.

On alterne également entre clichés et histoires plus recherchés. Comme nous sommes tous humains, certains d’entre eux nous touchent plus que d’autres, on ressent plus ou moins de sympathie pour eux. Comme un ascenseur émotionnel également, on passe des rires aux larmes, du malaise à la tendresse. Ici, Claude Lelouch, comme il l’a dit lors de notre rencontre avec lui, touche à tous les genres, et veut atteindre toutes les personnalités.

Tout le monde se croise, plus ou moins, par personnes interposées, et forme (presque) un tout à un moment, dans ce tribunal qu’on ne retrouvera qu’à la fin. Ce film a des hauts et des bas, tout dépend surtout de notre affinité avec les acteurs qui se trouvent à l’écran, chacun a un rôle proche de son image et n’ont pas forcément des moments attractifs ce qui nous fait un film plutôt inégal lorsqu’on ne les apprécie pas tous. De plus, on peut voir qu’il a été fait choix de montrer des côtés assez négatifs de la justice en général ; on compte ici, par exemple, de nombreux cas de corruptions et c’est souvent (souvent) peu subtil.

Ce film ne plaira certainement pas à tout le monde, son rythme est inhabituel tout comme son découpage, mais il est intéressant, car on s’interroge sur la raison de leur lien. Comment les personnages vont être réunis, mais aussi pour quelles raisons. D’ailleurs, ne vous attendez pas à une configuration de film proche de 12 hommes en colère comme on peut s’y attendre en lisant le synopsis.

Fiche technique

Sortie : 15 mars 2017
Durée : 113 minutes
Avec Éric Dupond-Moretti, Johnny Hallyday, Nadia Farès, Béatrice Dalle, Jean Dujardin, Antoine Duléry...
Genre : comédie
Distributeur : Metropolitan FilmExport


A lire aussi sur Onirik

Chacun sa vie
Rencontre avec Claude Lelouch pour ’Chacun sa vie’
D’un film à l’autre
D’un film à l’autre - Avis +
L'auteur Hiro
Son site : Plopop Land
Sa fiche
A gagner !

1er juillet : Gagnez 5 La Fille d’avant


les gagnants ont été prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr